CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Journée d’étude « Recherche participative et gestion des ressources naturelles »

Les journées d'études, les colloques, les séminaires | Archives

Journée d’étude « Recherche participative et gestion des ressources naturelles »

Mercredi 4 mai 2011

     

Centre Norbert Elias (Equipe Communication Culture et Société) ENS Lyon

15 parvis René Descartes, 69342 Lyon Cedex 07

Salle F 122, Ecole Normale Supérieure de Lyon, 10 h – 17 h

    

Coordination et contact

Frédérique Jankowski (frederique.jankowski@gmail.com), Joëlle Le Marec (jlemarec@neuf.fr)

      

Intervenants

Introduction : Frédérique Jankowski (CNE, ENS Lyon)

- Marc Hufty (Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève)

- Cécile Barnaud (INRA)

- Marc Mormont (Université de Liège) (mmormont@ulg.ac.be)

- Florian Charvolin (Centre Max Weber, CNRS/Université de Saint-Etienne), (axel.ducourneau@gmail.com)

- Marc Neyra (IRD/CEMAGREF) (Marc.Neyra@ird.fr)

- Tania Wade (LCM, Dakar)

      

Résumé de la journée

Les formes de la recherche participative sont multiples mais elles présentent toutes un point commun : la prise en compte assumée, à des degrés variables, de savoirs non académiques. Dans le contexte des études environnementales, la mise en commun des savoirs a généralement pour objectif une analyse plus juste du milieu et une meilleure gestion des ressources naturelles./ /En ce sens, la recherche participative constitue une forme particulière de gouvernance. L’idée d’une co-construction de la recherche avec les acteurs s’accompagne de nombreux discours de promotion de modèles de participation. La participation, à peine posée comme forme d'ouverture de la recherche, devient alors une norme à la fois technique et politique de modernisation d’une recherche intégrée à des enjeux économiques et sociaux. Un ensemble de critiques est dressé à l’encontre de la gouvernance décrite comme un moyen de transformer les sociétés dans le sens d’une « normalité dépolitisée » et d’un modèle unique de développement. Dans quelle mesure les recherches participatives ne s’inscrivent-elles pas dans ce processus ? Ne participent-t-elles pas aussi à la légitimation d’une logique gestionnaire des ressources ?

    

Au cours de cette journée, différentes pratiques de la recherche participative seront exposées. Ces pratiques impliquent notamment des situations de communications dans lesquels interviennent : (i) les dimensions statutaires et organisationnelles qui structurent les rencontres entre les acteurs, (ii) les dispositifs techniques dans lesquels elles s’inscrivent et (iii) les objets et les types de savoirs mobilisés à cette occasion. Il s’agira donc lors de cette journée d’étude de porter un regard réflexif sur une pratique scientifique singulière dans un contexte de normalisation de la définition de l’environnement.

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27