Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Julie Hyvert

juliehyvert@hotmail.com

Téléphone : 06 17 07 83 17

Docteur en anthropologie et ethnologie  sociale        

 

Thèmes de recherche
 
- Patrimoine musical du domaine français, XVIIIe-XXIe siècle
- Formes et modèles culturels (spécialisation : musicologie)
- Anthropologie de la chanson
- Musique et pragmatique
- Musique et surréalisme (XXe siècle)
- Musique des guinguettes et des sociétés chantantes.

 

Prix et contrats de recherche

- Septembre 2013 : Prix de la BnF-Pasteur Vallery-Radot (10000 euros).
- 2010-2014 : Chercheur associé puis invité à la BnF (département de la musique).
- Juillet 2010 : Allocation de recherche  de la Direction générale des patrimoines, Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique, Ministère de la culture (5490 euros).



Travaux :

  • 2010 : "Le patrimoine musicale des Compagnons du Tour de France : inventaire et catalogue des chants", Recherche effectuée avec le soutien du ministère de la culture et de la communication".

  • 2007-2009 : Participation au renouvellement du répertoire de chants des Compagnons couvreurs de l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir.

  • -         : Composition de mélodies nouvelles, arrangements instrumentaux, écriture des textes, apprentissage des chants et enregistrements d’un CD.

  • 2004-2006 : Organisation et participation à une série de colloques dans des sièges compagnonniques autour de la question du chant dans le compagnonnage.

  • Depuis 2003 : Collaboration au Répertoire International de Littérature Musicale (RILM), Paris

  • -          Dépouillement de revues, actes de colloques et ouvrages, rédaction de notices, participation aux réunions du groupe de travail

  • 2002/2004 : Inventaire des recueils de chants compagnonniques dispersés en France dans le cadre de la maîtrise et du D.E.A.

  • -          Recherche des fonds (publics et privés), élaboration d’une méthode de classement spécifique, rédaction de notices

 

Publications :

Ouvrages et articles

  • Le Patrimoine musical des Compagnons du Tour de France : Inventaire et catalogue des chants, Paris, Ministère de la culture et de la communication (Mission Ethnologie), janvier 2012, 320 p.
  • « Rencontre autour de la chanson compagnonnique », La Voix des compagnons, Compagnons et Maîtres d’œuvre, Revue trimestrielle de la Fédération Compagnonnique des métiers du Bâtiment, janvier 2012, n°321, 65e année, pp. 29-30.
  • « Une fête compagnonnique à Brest », Compagnon du Devoir. Octobre 2011, n°201, pp. 3-4.
  • « Le Compagnon Lorenzi et la musique », Compagnon du Devoir. Mars 2010, n°184, p. 11-12.
  • « L’Âme du compagnonnage », Compagnon du Devoir, n°115, novembre 2003, p. 16.

 

Colloques et séminaires

  • « Les Compagnons et la chanson », Congrès national de la Société des Compagnons et Affiliés Menuisiers et Serruriers Du Devoir de Liberté, Limoges, 26 juillet 2013.
  • « Capable ! La pratique routinière du chant », Colloque international d’ethnomusicologie, Université Paris Sorbonne, 20 octobre 2012.
  • « Espace, voix et chant », Journées doctorales du Centre Norbert Elias (EHESS) « Penser l’espace », Marseille, 11 octobre 2012.
  • « Aspects de la chanson compagnonnique en France à partir du XVIIIe siècle », Congrès national de l’Association Ouvrière des Compagnons du Devoir du Tour de France organisé par le Conseil d’orientation (2011, Périgueux), Périgueux, 3 décembre 2011.
  • « Je chante, nous chantons », Manoir de la Hautière, Musée de l’Union compagnonnique, Nantes, 4 février 2012.
  • « Travaille et chante », Séminaire de la Mission ethnologie, Ministère de la culture, Paris, 22 juin 2011.
  • « Aspects de la chanson compagnonnique en France », Maison des compagnons de l’AOCDD, Rennes, 12 avril 2012, Marseille, 29 mars 2012, Brest, 22 mars 2012.

 

Recherche doctorale

Titre de la thèse : « Une hymnodie compagnonnique ? Les Compagnons et la chanson », soutenue le 8 novembre 2013, mention très honorable avec les félicitations


- Directeur de thèse : Jacques CHEYRONNAUD, Directeur de recherche - CNRS - EHESS
- Rapporteurs : Xavier BISARO, Professeur de musicologie - CESR - Université François Rabelais, Tours et Lothaire MABRU, Maître de conférences habilité à diriger des recherches - Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3
- Président de jury : Emmanuel PEDLER, Directeur d’études – EHESS
- Examinateur : Elizabeth GIULIANNI, Directrice du département de la musique – BnF
 
De la présentation en huit chapitres autonomes se dégage en filigrane trois parties saillantes. Premièrement, cette thèse démontre le caractère inexistant du chant compagnonnique dans ses critères formels et musicaux. Deuxièmement, cette recherche a permis de construire une entité à travers l’analyse du dispositif musicien de l’institution compagnonnage, autrement dit l’étude des chansons des compagnons en tant qu’acte de chant. Le troisième aspect dégagé est l’idée d’une patrimonialisation du chant compagnonnique au XXe siècle.
Cette recherche montre que la chanson n’est pas seulement une production, mais une action qui peut être contextualisée et historicisée en considérant que les énonciations chansonnières correspondent à des moments et que les compagnons eux-mêmes ne sont pas les seuls acteurs de l’évolution des compagnonnages ni de leur hymnodie. Dans l’espace public, les institutions ont participé à la décision, à la mise en corpus et le chant compagnonnique obéit à différents parcours et différentes tendances institutionnelles relève aussi des institutions de recherches, de culture, des folkloristes, de l’école, des mouvements associatifs, et même de cette thèse. Il obéit également aux acteurs du récit du compagnonnage (certains compagnons auteurs de chants, les chercheurs du Musée national des arts et traditions populaires, le groupe de musique Malicorne…). Cette thèse permet de dégager de l’hymnodie des compagnons – émanant d’autodidactes ayant une formation de travailleurs manuels – le visage authentique du Chansonnier compagnonnique au sens large, en interaction entre les institutions économiques, sociales, politique, religieuse, culturelles et auxquels s’ajoutent des hommes, des individualités avec un parcours personnel et une expérience « compagnonnique » et pratique du chant.

Sujet de la thèse :

La musique et le chant ont toujours accompagné les activités des compagnons du tour de France et la chanson est un agent de l’identité du compagnonnage de métier. L’objectif de cette thèse est d’étudier les aspects musicologiques, sémiologiques, ethnologiques et historiques du chant compagnonnique en France à partir du XIXe siècle, autour de sa création, sa diffusion et sa réception au sein des différentes sociétés compagnonniques, par l’étude et l’analyse critique des sources. Quel est donc le statut de la chanson compagnonnique ? Est-elle une œuvre éminemment artistique ou un simple discours d’ouvriers ? Quelle est l’origine de ces chants ? Qui a composé leur musique ? Il conviendra non seulement d’entreprendre une analyse musicologique rigoureuse des chants, mais aussi de s’intéresser aux pratiques, à la diffusion de ces chants. Au-delà du matériau des chansons, de leur inventaire et de leurs thématiques enchevêtrées, il faut s’intéresser à ceux qui les génèrent, les gèrent et les produisent. Le chant est un outil de travail, un outil de vie qui rythme non seulement le corps des travailleurs mais aussi leur existence. Le chant, la chanson constituait une activité importante, tout à la fois collective et individuelle, de sociabilité musicale et morale, chez les Compagnons du tour de France. L’importance dont Agricol Perdiguier créditait la création chansonnière recoupe celle, plus générale à l’époque, qui occupait associations chansonnières, sociétés chantantes, etc. C’est donc aussi à un panorama plus général que nous convie ce projet. Nous voyons dans le chant un « témoignage essentiel » de l’histoire des compagnons qui apportera un éclairage inédit à la connaissance du compagnonnage français.

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27