Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Antoine Fernandez

antoine.fernandez@ac-aix-marseille.fr

  

Domaines de recherche 

J’explore depuis la fin de la thèse plusieurs pistes de recherche que sa problématique ne me permettait pas de suivre et je tente d’approfondir et de consolider plusieurs de ses conclusions :

  • Comment les réseaux notabiliaires provinciaux construisent-ils l’offre culturelle locale ?

  • Comment ces réseaux parviennent-ils à assurer une médiation entre les conventions à l’œuvre dans les centres des mondes de l’art et les pratiques localisées ?

  • Comment les acteurs provençalistes parviennent-ils à influencer l’offre culturelle locale ?

  • Comment peut-on saisir la politique culturelle à partir des négociations actualisées dans les territoires locaux ?

Sur le plan méthodologique, je poursuis mon travail d’élaboration de méthodes combinant des outils sociologiques et géographiques, ainsi que des outils anthropologiques et statistiques.

  

Résumé de la thèse sous la direction d'Emmanuel Pedler

Ma thèse analyse les processus sociopolitiques qui produisent l'offre culturelle déployée sur l'espace public avignonnais. Celle-ci serait le résultat de négociations entre les promoteurs des différentes formes culturelles (savantes, alternatives, traditionnelles, etc.) qui mobilisent leurs ressources (rayonnement, réseaux, compétences techniques, moyens financiers, etc.) pour peser sur les municipalités afin d'orienter leur action ou d'obtenir davantage de ressources (subventions, infrastructures, etc.). Les élus de leur côté tentent parfois d'imposer leur définition du culturel, mais ils doivent compter sur leurs ressources financières… et sur les ressources associatives de leur territoire (i.e. les associations résidentes). Autrement dit, la capacité d'action des élus est réduite et leurs décisions sont très souvent le résultat des compromis construits dans la négociation.

   

Cette approche a deux implications :

1. Les frontières culturelles sont malléables et dépendent beaucoup des relations actualisées sur un territoire donné (ainsi, l'offre provençaliste est louée par les promoteurs des formes culturelles les plus académiques alors qu'elle est rejetée hors du monde de la culture par les promoteurs de formes plus contemporaines ou plus alternatives).

2. La répartition spatiale de l'offre dans le territoire métropolitain avignonnais dépend de la répartition des populations les plus actives sur le plan associatif et les plus à même de peser sur le pouvoir municipal : les villes centres accueillent davantage d'acteurs proches de la « haute » culture alors que les communes périphériques concentrent plus d'acteurs provençalistes et patrimonialistes (si on s'intéresse au seul domaine du patrimoine, la répartition est même plus précise : les périphéries sont spécialisées dans la muséographie localiste alors que la ville centre ne s'intéresse qu'aux musées ayant une vocation universaliste) ; sur le plan fonctionnel, le centre concentre les acteurs spécialisés dans la formation, l'animation spécialisée et la production-diffusion alors que les périphéries accueillent plus souvent des acteurs qui visent à conserver le patrimoine ou qui réduisent la culture à un moyen de valoriser économiquement le territoire.

  

Publications, communications et travaux de recherche

  • 2009, janvier / février, « La politique culturelle française depuis 1959 », communication faite dans le cadre de la licence professionnelle "Métiers du livre" à l'IUT d'Aix-en-Provence.

  • 2008, décembre, « A propos de l’anthropologie quantifiée : Esquisse méthodologique à partir d’une étude de cas », communication faite pour le séminaire Dynamiques de la culture, dirigé par Emmanuel Pedler, EHESS, Marseille.

  • 2008, novembre, Les clercs, les paysans et le peuple : Inscription et construction territorialisées de l’offre culturelle sur l’espace public avignonnais, thèse de sociologie (mention Très Honorable avec félicitations du jury à l’unanimité) réalisée sous la direction d’Emmanuel Pedler, Directeur d’Etudes à l’EHESS. Jury : Vincent Dubois, Professeur à l’IEP de Strasbourg (rapporteur) ; Flavia Monceri, Associate professor à l’Université de Molise (Italie) ; E. Pedler, DE à l’EHESS (directeur) ; Bruno Péquignot, Professeur à Paris III (président / rapporteur).

  • 2008, septembre, « Thinking cultural offer through its territory in order to understand cultural boundary jumps », communication faite pour le 1er Forum de sociologie de l’AIS, Barcelona, Spain, September 5-8, 2008.

  • 2008, avril, « Pour reclasser les déclinaisons de l’offre culturelle à partir des schèmes normatifs qui leur donnent sens. », communication faite pour le séminaire Dynamiques de la culture, dirigé par Emmanuel Pedler, EHESS, Marseille.

  • 2008, février, enquêteur pour l’Observatoire des publics, des professionnels et des institutions de la culture dans le cadre d’une enquête commandée par la direction de la Danse, de la Musique, du Théâtre et du Spectacle vivant du ministère de la culture (document interne ; non publié).

  • 2007, décembre, « Le choix de l’option provençal : un engagement provençaliste ? », La France latine, Revue d’études d’oc, n. s., n° 145, p. 131-162.

  • 2007, février, Géographie des publics de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et de l’Auditorium du Thor, Rapport de recherche remis à M. Raymond Duffaut, directeur de la programmation de l’Auditorium du Thor et directeur artistique de l’Opéra-Théâtre d’Avignon.

  • 2006, octobre, « Les ponts d’Avignon. Les réseaux artistiques locaux comme lieu d’une médiation géographique et esthétique (1880-1939) », communication faite pour le colloque international Arts et territoires, organisé par le GDR Opus à l’EHESS-Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2006, automne, membre du Comité d’organisation du colloque international Arts et territoires, organisé par le GDR Opus à l’EHESS-Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2004, octobre, « The Production of cultural Proposals in a semirural Town », communication faite pour le Workshop Collapsing cultural Canons. Elite Culture, popular Culture and Politics in late Modernity, dirigé par Emmanuel Pedler (EHESS) & Dick Houtman (Erasmus University, Rotterdam) à l’EHESS-Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2004, mai, « L’invention de la Provence et l’inscription des formes culturelles traditionnelles dans l’espace culturel avignonnais », communication faite pour le séminaire Spectacle et critiques, coordonné par Jacques Cheyronneau (CNRS), Cyril Lemieux (EHESS) & Emmanuel Pedler (EHESS), Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2003, novembre, De la charrue à l’ordinateur. Périurbanisation et transformation de la population pernoise, Rapport de recherche pour la municipalité de Pernes-les-Fontaines.

  • 2003, septembre, Périurbanisation et construction de la politique communale de la culture. Le cas de Pernes-les-Fontaines, Mémoire de DEA dirigé par Emmanuel Pedler, EHESS-Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2002, mai, « Instrumentalisation des sciences sociales par la politique et compromission politique des sciences sociales », communication faite pour le séminaire Les finalités politiques des sciences sociales, coordonné par Joëlle Zask (CNRS), EHESS-Marseille, Centre de la Vieille Charité.

  • 2002, « Les classes sociales », in B. Mabillon-Bonfils (dir), Mention prépa. Les Sciences économiques et sociales, Paris, Vuibert, p. 177-191.

  • 2002, « La mobilité sociale », in B. Mabillon-Bonfils (dir), Mention prépa. Les Sciences économiques et sociales, Paris, Vuibert, p. 192-204.

  • 2002, « Les inégalités sociales », in B. Mabillon-Bonfils (dir), Mention prépa. Les Sciences économiques et sociales, Paris, Vuibert, p. 205-216.

       

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Restitution des ateliers Cinéma et Photographie de la Fabrique

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 13:15Les étudiants de master (mention RCAHS) et les doctorants du Centre Norbert Elias présentent les travaux qu'ils ont réalisés cette année au cours d'ateliers "Cinéma" et "Photographie". Ces séances pratiques sont proposées par la Fabrique des écritures et s'inscrivent dans le séminaire de recherche de l'EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales ».Coordonnés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin et le réalisateur Jeff Daniel Silva, les ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie, la prise de son et le cinéma dans les sciences sociales, ainsi qu'à expérimenter ces media comme source de connaissance.Cinéma et documentaire sonoreDjebel, Christian Di Giandomenico et Giorgio Cassone Regards sur le chantier de la porte d'Aix à Marseille (film documentaire). Cahiers de parentalité, Gaia Manetti Trois entretiens sur la parentalité (documentaire sonore).Celui qui allume la lumière, Thomas Langlois Le quotidien d'un bar de Beyrouth à travers le portrait d'un employé bengali (film documentaire).Sans mesure, Selen Gobelez et Tamara Dmitrieva La vie d'un atelier de couture dans le quartier Belsunce à Marseille (film documentaire en cours de montage).Photographie : Être jeune à MarseilleÊtre jeune à Marseille est une exposition des photographies d'Anaïs Baseilhac, Davide Cacchioni, Emma Cavalleri, Joelle Rivier, Margot Bergerand, Violaine Chevrier et Ziyu Lin, sous le commissariat de Marco Barbon et Franco Zecchin. Les photos seront présentées jusqu'au 15 octobre 2018.Au programme le 22 juinCinéma le Miroir au rez-de-chaussée13h15 - Introduction avec Boris Pétric et Valeria Siniscalchi13h30 - Présentation des travaux de l’atelier "Photographie",14h30 - Présentation et projections des travaux de l’atelier "Cinéma" Coursives du 1er étage 16h30 - Vernissage de l’exposition photographique "Être jeune à Marseille"Entrée libre (...)

Lire la suite

Restitution des ateliers Cinéma et Photographie de la Fabrique

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 13:15Les étudiants de master (mention RCAHS) et les doctorants du Centre Norbert Elias présentent les travaux qu'ils ont réalisés cette année au cours d'ateliers "Cinéma" et "Photographie". Ces séances pratiques sont proposées par la Fabrique des écritures et s'inscrivent dans le séminaire de recherche de l'EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales ».Coordonnés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin et le réalisateur Jeff Daniel Silva, les ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie, la prise de son et le cinéma dans les sciences sociales, ainsi qu'à expérimenter ces media comme source de connaissance.Cinéma et documentaire sonoreDjebel, Christian Di Giandomenico et Giorgio Cassone Regards sur le chantier de la porte d'Aix à Marseille (film documentaire). Cahiers de parentalité, Gaia Manetti Trois entretiens sur la parentalité (documentaire sonore).Celui qui allume la lumière, Thomas Langlois Le quotidien d'un bar de Beyrouth à travers le portrait d'un employé bengali (film documentaire).Sans mesure, Selen Gobelez et Tamara Dmitrieva La vie d'un atelier de couture dans le quartier Belsunce à Marseille (film documentaire en cours de montage).Photographie : Être jeune à MarseilleÊtre jeune à Marseille est une exposition des photographies d'Anaïs Baseilhac, Davide Cacchioni, Emma Cavalleri, Joelle Rivier, Margot Bergerand, Violaine Chevrier et Ziyu Lin, sous le commissariat de Marco Barbon et Franco Zecchin. Les photos seront présentées jusqu'au 15 octobre 2018.Au programme le 22 juinCinéma le Miroir au rez-de-chaussée13h15 - Introduction avec Boris Pétric et Valeria Siniscalchi13h30 - Présentation des travaux de l’atelier "Photographie",14h30 - Présentation et projections des travaux de l’atelier "Cinéma" Coursives du 1er étage 16h30 - Vernissage de l’exposition photographique "Être jeune à Marseille"Entrée libre (...)

Lire la suite

La Grande Guerre des gens « ordinaires »

Colloque - Jeudi 14 juin 2018 - 14:00Comité d’organisation :Agnès Steuckardt, Université Montpellier 3, Praxiling, UMR 5267Corinne Gomila, Université de Montpellier, Praxiling, UMR 5267Chantal Wionet, Université d’Avignon, Centre Norbert Elias, UMR 8562Le Centenaire de la Grande Guerre a suscité de vastes collectes d’archives. La plateforme Europeana 14-18 compte à présent près d’un million de ressources numérisées ; prévue pour durer quelques semaines, la Grande collecte a rencontré un tel succès qu’elle se poursuit encore, quatre ans après son lancement en novembre 2013. Des initiatives plus spécialisées ont rassemblé les correspondances des familles peu lettrées (projet Corpus 14, labellisé Mission Centenaire), ou encore les testaments de soldats (projet Testaments de guerre des Poilus parisiens : 1914-1918). En 2018, la Révolution numérique met à disposition des chercheurs et du grand public un trésor d’archives jusqu’ici inaccessibles (projet Cendari, Feldpost, Letters from the First World War 1916-1918, par exemple). InscriptionsAdresse du colloque :  colloque3go@univ-montp3.fr(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias

La Vieille Charité
2, rue de la Charité
F-13 002 Marseille

Tél. : 04 91 14 07 27

 

- Lettre d'information
- HAL Archives ouvertes
- Twitter