Les équipes | Chercheurs

Giorgio Blundo

Giorgio Blundo

Tél. : 04 91 14 01 21

 

Directeur d'études à l' EHESS

 

Diplômé en anthropologie sociale à l’université « La Sapienza » de Rome et docteur en sociologie et anthropologie de l’université de Lausanne, Giorgio Blundo a enseigné entre 1991 et 1999 à l’Institut Universitaire d’Études du Développement de Genève. Recruté à l’EHESS comme maître de conférences en 1999, il a été élu directeur d’études en 2012. Ses recherches en anthropologie politique portent sur la décentralisation et les pouvoirs locaux, la corruption administrative, la délivrance des services publics en Afrique de l’Ouest. Il mène actuellement des enquêtes comparatives sur le corps des Eaux et Forêts au Niger et au Sénégal, ainsi qu’une ethnographie des dispositifs transnationaux de lutte contre la corruption. Président de l’Association Euro-Africaine pour l’Anthropologie du Changement Social et du Développement (APAD) de 2002 à 2007, il est membre du comité éditorial de la collection « Enquête » (Éditions de l’EHESS).

 

Domaines de recherche

  • Anthropologie des gouvernances

  • La corruption politique et administrative en Afrique de l’Ouest

  • Les formes de délivrance des biens et services publics

  • Anthropologie de l’État local (Sénégal, Niger)

             

Bibliographie

 

Ouvrages

  • Blundo, G., L’arbre qui cachait l’Etat. Une anthropologie des services forestiers en Afrique, Paris, Belin et Editions de la MSH, coll. « Anthropolis », à paraître dernier trimestre 2015.
  • Blundo, G. & J. P. Olivier de Sardan (with N. Bako Arifari et M. Tidjani Alou), Everyday Corruption and the State. Citizens and Public Officials in Africa, London, Zed Books, 2006, 298 p.
  • Blundo, G., Pouvoir local et développement au Sénégal. Bilan et perspectives d’une recherche au Saloum Oriental, « Recherches et travaux en anthropologie », n° 3, Institut d’anthropologie et de sociologie, Université de Lausanne, 1994.


Directions d’ouvrages et de numéros de revues

  • Blundo, G. & Glasman, J. (eds.), Bureaucrats in Uniform, special issue of Sociologus. Journal for Empirical Social Anthropology, vol. 63, nº 1-2, 2013.
  • Blundo, G. & P.–Y. Le Meur (eds), The governance of daily life in Africa. Ethnographic explorations of public and collective services, Leiden, Brill, 2009, 347 p.
  • Bierschenk T., G. Blundo, Y. Jaffré et M. Tidjani Alou (eds.), Une anthropologie entre rigueur et engagement. Essais autour de l’œuvre de Jean-Pierre Olivier de Sardan, Paris, Karthala, 2007, 596 p.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (eds.), Etat et corruption en Afrique. Une anthropologie comparative des relations entre fonctionnaires et usagers (Bénin, Niger, Sénégal), Paris, Karthala, 2007, 374 p.
  • Blundo, G. (ed.), La gouvernance au quotidien en Afrique : les services publics et collectifs et leurs usagers, nº spécial du Bulletin de l’APAD, nº 23-24, LIT Verlag, Münster, 2004.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (eds.), Pratiques de la description, Paris, Éditions de l’EHESS (coll. Enquête), 2003, 223 p.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (eds), La corruption au quotidien, Politique africaine, nº 83, octobre 2001.
  • Blundo, G. (ed.), Monnayer les pouvoirs. Espaces, mécanismes et représentations de la corruption, Paris, PUF - Genève, IUED, 2000, 344 p.
  • Blundo, G. et R. Mongbo (eds.) Décentralisation, pouvoirs locaux et réseaux sociaux, n° spécial du Bulletin de l’APAD, n° 16, LIT Verlag, Münster, 1998.
  • Blundo, G. et J.-P. Jacob (eds.), Socio-anthropologie de la décentralisation en milieu rural africain : Bibliographie sélective et commentée, Genève, IUED (Itinéraires n° 49), 1997, 118 p.

Articles

  • Blundo, G., « Ethnographie d’une réforme : les Eaux et Forêts sénégalais entre participation et militarisation », Anthropologie & développement, nº 37-38-39, 2013, pp. 185-223.
  • Blundo, G. & Glasman, J., « Introduction : Bureaucrats in Uniform », Sociologus. Journal for Empirical Social Anthropology, vol. 63, nº 1-2, 2013, pp. 1-9.
  • Blundo, G., « L’appropriazione locale delle politiche transnazionali anticorruzione in Senegal », Meridiana. Rivista di storia e scienze sociali, nº 68, 2011, pp 165-178.
  • Blundo, G., « Une administration à deux vitesses. Projets de développement et construction de l’Etat au Sahel », Cahiers d’Etudes Africaines, LI (2-3), 202-203, 2011, pp. 427-452.
  • Blundo, G., « Dealing with the Local State : The Informal Privatization of Street-Level Bureaucracies in Senegal », Development and Change, 37(4) 2006 : 799-819.
  • Blundo, G., « La gouvernance, entre technique de gouvernement et outil d’exploration empirique », Bulletin de l’APAD, nº 23-24, 2004, pp. 1-13.
  • Blundo, G. et W. Van Beek, « Synthèse de l'atelier "Corruption et bureaucratie" », Bulletin de l’APAD, 2004, nº 23-24.
  • Blundo, G., « Négocier l’État au quotidien : intermédiaires, courtiers et rabatteurs dans les interstices de l’administration sénégalaise », 2001, Autrepart, nº 20. (traduction russe : "Povsednevnyi torg s gosudarstvom: delovye agenty, posredniki i zazyvaly v labirintakh senegal'skoi administrazii", in Filippova Elena, Petric Boris (sous la direction de). Social'naya anthropologija vo Francii. XXI vek [Anthropologie sociale en France. XXIème siècle]. Moscou, Institut d'ethnologie et d'anthropologie, 2009, pp 133-156).
  • Blundo, G., « La negoziazione quotidiana dei servizi pubblici : il caso degli intermediari amministrativi in Senegal », Africa e Mediterraneo, nº 35-36, luglio 2001, pp. 26-36.
  • Blundo, G., « La corruption comme mode de gouvernance locale : trois décennies de décentralisation au Sénégal », Afrique contemporaine, 199, 3e trimestre 2001 : 106-118.
  • Blundo, G., « ‘Dessus de table’. La corruption dans la passation des marchés publics locaux au Sénégal », Politique africaine, nº 83, octobre 2001, pp. 79-97.
  • Blundo, G., et J.-P. Olivier de Sardan, « La corruption quotidienne en Afrique de l’Ouest », Politique africaine, nº 83, octobre 2001, pp. 8-37.
  • Blundo, G., et J.-P. Olivier de Sardan, « Sémiologie populaire de la corruption », Politique africaine, nº 83, octobre 2001, pp. 98-114.
  • Blundo, G. « Logiques de gestion publique dans la décentralisation sénégalaise : participation factionnelle et ubiquité réticulaire », Bulletin de l’APAD, n° 15, 1998, pp. 21-47.
  • Blundo, G., et Roch Mongbo, « Editorial », Bulletin de l’APAD, n° 16, 1998: 1 – 4.
  • Blundo, G., « Décentralisation et pouvoirs locaux. Registres traditionnels du pouvoir et nouvelles formes locales de légitimité », Bulletin de l’APAD, n° 16, 1998 : 147 - 150.
  • Blundo, G., « Gérer les conflits fonciers au Sénégal : le rôle de l’administration locale dans le sud-est du bassin arachidier », Cahiers Africains, 23-24, 1996, pp. 101 - 119.
  • Blundo, G., « Les courtiers du développement en milieu rural sénégalais », Cahiers d’Études Africaines, vol. 35, no. 137, 1995, pp. 73-99.
  • Blundo, G., « Mbootaay: istituzioni associative tradizionali dei Wolof Saalum - Saalum (Senegal) », Africa, XLV, n° 3, Roma, 1990, pp. 384 - 409.

Chapitres d’ouvrages

  • Blundo, G., « The King is not a kinsman. Multiple accountabilities and practical norms in West African bureaucracies », in De Herdt, T. & J.-P. Olivier de Sardan (eds.), Real Governance and Practical Norms in Sub-Saharan Africa. The game of the rules, London, Routledge, 2015, pp. 142-159.
  • Blundo, G., « Seeing Like a State Agent: The Ethnography of Reform in Senegal’s Forestry Services », in Bierschenk, T. & J.-P. Olivier de Sardan (eds), States at Work in West Africa. Dynamics of African Bureaucracies, Leiden, Brill, 2013, pp. 87 - 113.
  • Blundo G., « Le roi n’est pas un parent. Les multiples redevabilités au sein de l’État postcolonial en Afrique », in Pascale Haag, Cyril Lemieux (dir.), Faire des sciences sociales, vol. 1, Critiquer, Paris, Éd. de l’EHESS (coll. « Cas de figure »), 2012, p. 59-86.
  • Blundo, G., « Du plaidoyer à l'engagement. Etat, ONG et politiques de bonne gouvernance au Sénégal », in Boris Petric (dir), La Fabrique de la démocratie. Organisations internationales, ONG et fondations politiques en action, Paris, éditions de la FMSH, 2012, p. 24-45.
  • Blundo G., « Glocal integrity. Good governance brokers and the appropriation of transnational anti-corruption policies in Senegal », in Boris Pétric (dir.), Democracy at Large. NGOs, Political Foundations, Think Tanks and International Organizations, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2012, p. 25-48.
  • Blundo G., Pétric B., « Promotion de la démocratie et transnationalisation du pouvoir : perspectives locales », in Boris Petric (dir.), La fabrique de la démocratie. Organisations internationales, ONG et fondations politiques en action, Paris, éditions de la FMSH, 2012, p. 5-23.
  • Blundo, G., Pétric B., « Good Governance and Democracy Promotion: Empirical Perspectives on Transnational Powers », in Boris Petric (dir.), Democracy at Large. NGOs, Political Foundations, Think Tanks and International Organizations, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2012, p. 1-23.
  • Blundo, G., « “Graisser la barbe”. La corruption en Mauritanie vue par ses élites », in Jul-Larsen, E., Laurent, P.-J., Le Meur, P.-Y. & E. Léonard (eds.) Une anthropologie entre pouvoirs et histoire. Conversations autour de l'œuvre de Jean-Pierre Chauveau, Uppsala-Paris-Marseille, APAD-IRD-Karthala, 2011, pp. 449-476.
  • Blundo, G., « Comme un ballon de foot. La gestion quotidienne des ressources humaines dans les services forestiers en Afrique de l'Ouest », in Nikolaus Schareika, Eva Spies et Pierre-Yves Le Meur (eds.), Auf dem Boden der Tatsachen. Festschrift für Thomas Bierschenk, Köln: Köppe Verlag (Mainzer Beiträge zur Afrikaforschung 28), 2011, pp. 377-394.
  • Blundo, G., « Des ordures et des hommes: la gouvernance de l'assainissement à Dogondoutchi », in Olivier de Sardan, J.-P. et Tidjani Alou M. (eds.) Les pouvoirs locaux au Niger. Tome 1: A la veille de la décentralisation, Paris, CODESRIA-KARTHALA, 2009, pp. 113-150.
  • Blundo, G. & P.–Y. Le Meur, « An Anthropology of Everyday Governance : Collective Service Delivery and Subject-Making », in Blundo, G. & P.–Y. Le Meur (eds), The governance of daily life in Africa. Ethnographic explorations of public and collective services, Leiden : Brill, 2009, pp. 1-37.
  • Blundo, G., « Hidden Acts, Open Talks. How Anthropology Can ‘Observe’ and Describe Corruption », in Nuijten, M. & G. Anders (eds.) Corruption and the Secret of Law. A Legal Anthropological Perspective, Aldershot, Ashgate, 2007, pp. 27-52.
  • Blundo, G., « Un “afro-réalisme” réformiste. L’anthropologie politique de Jean-Pierre Olivier de Sardan », in Bierschenk, T., G. Blundo, Y. Jaffré et M. Tidjani Alou (eds.), Une anthropologie entre rigueur et engagement. Essais autour de l’œuvre de Jean-Pierre Olivier de Sardan, Paris, Karthala, 2007, pp. 49-72.
  • Blundo, G., « La corruption et l’Etat en Afrique vus par les sciences sociales. Un bilan historique », in Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (sous la dir. de), Etat et corruption en Afrique. Paris, Karthala, 2007, pp. 29-77.
  • Blundo, G., « Une corruption policée ? Le monde social des marchés publics », in Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (sous la dir. de), Etat et corruption en Afrique. Paris, Karthala, 2007, pp. 249-283.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan, « Etudier la corruption quotidienne : pourquoi et comment ? », in Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (sous la dir. de), Etat et corruption en Afrique. Paris, Karthala, 2007, pp. 5-28.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan, « La corruption quotidienne en Afrique de l’Ouest », in Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (sous la dir. de), Etat et corruption en Afrique. Paris, Karthala, 2007, pp. 79-117.
  • Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan, « Sémiologie populaire de la corruption », in Blundo, G. et J.-P. Olivier de Sardan (sous la dir. de), Etat et corruption en Afrique. Paris, Karthala, 2007, pp. 119-140.
  • Blundo, G., « “Je n’ai pas besoin de ticket”. Négociation des droits de marché et petite corruption dans les collectivités locales sénégalaises », in Fay, C. et al., Décentralisation et pouvoirs en Afrique, Paris, Editions de l’IRD, 2006, pp. 323-342.
  • Blundo, G., « La décentralisation et la lutte contre la corruption », in Haut Conseil de la Coopération Internationale, Coopérer au début du XXIe siècle. Pourquoi ? Comment ? Questions sans préjugés, Paris, Karthala, 2003, pp. 129-132.
  • Blundo, G., Négocier l’État au quotidien : agents d’affaires, courtiers et rabatteurs dans les interstices de l’administration sénégalaise ”, in Y. Lebeau, B. Niane, A. Piriou, M. de Saint Martin (eds.), État et acteurs émergents en Afrique, Paris-Ibadan, Karthala-IFRA, 2003, pp. 153-173.
  • Blundo, G., « Décrire le caché. Autour du cas de la corruption », in G. Blundo et J.-P. Olivier de Sardan (eds.), Pratiques de la description, Paris, Éditions de l’EHESS (coll. Enquête), 2003, pp. 75-111.
  • Blundo, G., et J. – F. Médard, « La corruption en Afrique francophone », in Transparency International, Combattre la corruption. Enjeux et perspectives, Paris, Karthala, 2002, pp. 9-34.
  • Blundo, G., « Élus locaux et courtiers du développement au Sénégal : trajectoires politiques, modes de légitimation et stratégies d’alliance », in T. Bierschenk, J.-P. Chauveau et J.-P. Olivier de Sardan (eds), Courtiers en développement. Les villages africains en quête de projets, Paris, Karthala, 2000.
  • Blundo, G., « La corruption entre scandales politiques et pratiques quotidiennes », in G. Blundo [ed.] Monnayer les pouvoirs. Espaces, mécanismes et représentations de la corruption. Paris, PUF - Genève, IUED, 2000 : 11 – 19.
  • Blundo, G., et J.-P. Olivier de Sardan, « La corruption comme terrain. Pour une approche socio-anthropologique », in Blundo, G. (ed.), Monnayer les pouvoirs. Espaces, mécanismes et représentations de la corruption. Paris, PUF - Genève, IUED, 2000 : 21-46.
  • Blundo, G., « Luci e ombre dello sviluppo rurale in Senegal : mediazioni, clientele e nuove forme di esclusione sociale », in A. Piga (ed.), Sviluppo rurale e ruolo delle organizzazioni non governative nell'Africa occidentale : il caso del Senegal. Roma, Ed. Eucos, 1999 : 96-105.
  • Blundo, G., et R. Jaubert, « La gestion locale des ressources. Décentralisation et participation : rupture ou continuité des modes de gestion ? », in : P. Utting et R. Jaubert (eds), Discours et réalités des politiques participatives de gestion de l’environnement. Le cas du Sénégal, Genève, IUED-UNRISD, 1998, pp. 63 - 113.
  • Blundo, G., « Sénégal : un exemple d’Etat décentralisé », in J.-P. Jacob, G. Blundo et al., Socio-anthropologie de la décentralisation en milieu rural africain : Bibliographie sélective et commentée. Genève, IUED (« Itinéraires », 49) 1997, p. 50-63.
  • Blundo, G., « Gérer les conflits fonciers au Sénégal : le rôle de l’administration locale dans le sud-est du bassin arachidier », in Ph. Tersiguel et Ch. Becker, eds, Développement durable au Sahel. Paris, Karthala, 1997 p. 103-122.
  • Blundo, G., « Le conflit dans l’‘Entente’. Coopération et compétition dans les associations paysannes du bassin arachidier sénégalais », in: J.-P. Jacob et Ph. Lavigne Delville (eds), Les associations paysannes en Afrique. Organisation et dynamiques, Paris, Karthala, 1994, pp. 99-120.
  •  Blundo, G., « La brique, la terre et le puits: administration locale, factionnalisme et auto-promotion au Sénégal », in Kwan Kaï Hong (sous la dir. de), Jeux et enjeux de l’autopromotion. Vers d’autres formes de coopération au développement, IUED-PUF, 1991, pp. 103-133.
EHESS et CNRS
AMU et UAPV

flux rss  Actualités

Rencontres Technographies

Rencontres scientifiques - Mardi 11 septembre 2018 - 09:30Cette rencontre est destinée à discuter des 18 propositions d’articles retenues par le comité de rédaction de la revue Techniques&Culture en mai 2018 pour le numéro 71 « Technographies ». Chaque auteur (ou couple d’auteurs) aura dix minutes maximum pour présenter son projet. Les présentations seront suivies d’une heure trente de discussion collective selon le nombre de propositions présentées.TechnographiesEn mettant à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques –, le numéro 71 vise une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie.Le numéro comportera deux ensembles de textes. Les premiers seront des contributions théoriques et historiographiques relatives aux étapes clés du processus qui va de l’expérience de terrain, au contact avec les « matières premières » – les faits techniques –, à la réception par les publics des documents qui en sont issus. Il s’agira non seulement de faire un état des lieux des techniques de documentation, d’analyse, d’archivage et de mise en circulation des faits techniques, mais aussi d’en retracer les trajectoires tout en identifiantles angles morts et les questionnements demeurés en friche, près d’un demi-siècle après l’émergence de la « technologie culturelle ». Le second sera composé de préconisations, sous forme de « notices », constituant les éléments d’un manuel de terrain, prioritairement destiné aux novices mais également susceptible d’intéresser des spécialistes souhaitant ajouter des cordes à leur arc.Entrée gratuite sur inscription : i2mp@mucem.org (...)

Lire la suite

Appel à contributions « Musées et mondes numériques »

Appel à communication - Lundi 01 octobre 2018 - 00:00La revue Culture & Musées lance un appel à projet d'articles pour un numéro thématique « Musées et mondes numériques », à paraitre en 2020, sous la direction de Milad Doueihi et Florence Andreacola.L’objectif de ce numéro est de relire trois fondamentaux du musée que sont la collection, l’exposition et le public au regard de la culture numérique de manière critique et réflexive. Il s’adresse à des chercheurs en muséologie ainsi qu’à tous les chercheurs qui traitent du patrimoine, des archives, de la documentation, des institutions culturelles, des industries de la culture, des accès et de l’utilisation des données culturelles, ouvertes et/ou publiques. Les textes attendus pour ce numéro pourront s’intégrer dans l’un de ces trois axes, ceux-ci n’étant pas exclusifs les uns des autres : - De la mise à disposition de données numériques au hackathon des données culturelles publiques, - De l’exposition des œuvres et des objets à la mise en scène des données, - Du scénario de visite à la mise en scène de soi. (...)

Lire la suite

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27