CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Landry-Romaric Ebang-Ntoutoume – L’Intervention Sociale Associative (ISA) de Paris : une approche processuelle de l’exclusion – 20 mai 2019

Les soutenances 2019 |

Landry-Romaric Ebang-Ntoutoume – L’Intervention Sociale Associative (ISA) de Paris : une approche processuelle de l’exclusion – 20 mai 2019

Thèse de doctorat en sciences sociales.
Soutenance le lundi 20 mai, 14h00, à l'EHESS Paris.

Candidat
Landry-Romaric Ebang-Ntoutoume

Titre
L’Intervention Sociale Associative (ISA) de Paris : une approche processuelle de l’exclusion. Des fondements épistémologiques à l’ébauche d’une théorie typologique

Title
The Associative Social Intervention (ASI) of Paris : a processual approach to exclusion

Résumé
Dans une démarche de sociologie qualitative, le présent travail de recherche s’attache à appréhender un phénomène aujourd’hui bien installé dans le débat public alors même qu’il suscite encore des réticences au sien du monde académique : celui de l’exclusion sociale. C’est en partant de l’analyse de dispositifs associatifs parisiens s’inscrivant dans la lutte contre l’exclusion que cette enquête s’atèle à l’élaboration dudit phénomène comme fait social dans ses dimensions épistémologique et théorique. Dans cette perspective, l’exclusion apparaît alors comme une réalité qui, au sein de toute société, participe de la conception de l’expérience d’une vie sociale normale que la sociologie, comme les sciences socles, peuvent avantageusement restituer sous la forme typologique pour tenir compte à la fois de la variété des types de société et de leur transformation historique. Ce faisant, le sociologue est ainsi conduit à adopter une approche processuelle de l’exclusion.

Abstract
In an approach of qualitative sociology, this research work aims to apprehend a phenomenon that is now well established in public debate, even though it still arouses reluctance to its own academic world : that of social exclusion. It is on the basis of the analysis of Parisian associative devices that are part of the fight against exclusion that this investigation is aimed at the elaboration of the said phenomenon as a social fact in its epistemological and theoretical dimensions. From this perspective, exclusion then appears as a reality which, within any society, contributes to the conception of the experience of a normal social life that sociology, like the social sciences, can advantageously reproduce in a typological form to take into account both the variety of types of society and their historical transformation. In doing so, the sociologist is thus led to adopt a processual approach to exclusion.

Jury
Emmanuel Pedler (Directeur de thèse), Centre Norbert Elias/EHESS
Marc Bessin, CNRS
Florence Lethurgez, Université Aix-Marseille
Bruno Proth, Ecole d’architecture de Rouen
Pierrine Robin, Université Paris-Est Créteil
 

Centre Norbert Elias

Unité mixte de recherche 8562
Marseille et Avignon
EHESS / CNRS / Avignon Université / Aix-Marseille Université

--

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr