Equipes de recherche | Chercheurs

Giovanna Cavatorta

Coordonnées professionnelles


Anthropologue, post-doctorante CNRS au Centre Norbert Elias depuis octobre 2018.

Contact
giovanna.cavatorta@ehess.fr

Projet en cours

Etudier les gaps, les décalages et les contradictions dans les réponses à la violence domestique liée au genre. Rapports de genre, normes pratiques et services publics au Sénégal. Inquiring gaps, discrepancies and contradictions in response to domestic gender-based violence.  Gender relationships, practical norms and public services in Senegal.
Le projet est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020 (MSCA-IF, grant agreement n. 797629), réalisé par Giovanna Cavatorta, titulaire d’une bourse Marie Curie et chercheuse post-doc (CNRS/Centre Norbert Elias) et placé sous la coordination du Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Résumé du projet

Le projet INRES part du constat que dans les arènes locales d’implémentation des politiques, programmes et services qui visent la violence liée au genre, différents décalages, contradictions, voire conflits, émergent.

Avec une approche qui combine un ensemble de questionnements anthropologiques, -liées aux champs du développement et des politiques publiques, de la loi, du genre et de la parenté-, la recherche se focalise au Sénégal pour saisir les dynamiques socioculturelles sur lesquelles reposent ces écarts.

L’ethnographie aspire donc à étudier :
– Les représentations situées de la violence liée au genre et des injustices commises par les hommes envers les femmes qui circulent sur le terrain parmi différents acteurs sociaux (officiels, avocats, personnels des ONGs, femmes et, plus généralement, citoyen-ne-s),
– Comment les procédures et les protocoles sont appliqués dans ce domaine, en considérant les normes pratiques qui sont déployées, par rapport aux réglementations officielles,
– A quelles ressources sociales a-t-on recours pour résoudre les conflits genrés au sein des ménages dans les situations où l’on refuse ou l’on n’a pas accès aux services institutionnels.


Publications (sélection)

Ouvrage

  • 2017, Tornare è tuo dovere. Etnografie, genere e capitali in Senegal, Roma, CISU. ISBN 978-88-7975-631-0.

Chapitre d'ouvrages

  • 2018, avec M. Fusaschi, « FGM/C: which spaces for a critical anthropology? Dialogues, resistances and new opportunities », dans Fusaschi M. & Cavatorta G. (dir.), FGM/C: From Medicine to Critical Anthropology, Torino, Meti, pp. 5- 30, ISBN 978-88-6484-032-1.
  • 2018, avec I. Sougueh Guedi, « Les obstacles socioculturels à l’élimination de toutes les formes de MGF à Djibouti », dans Fusaschi M. & Cavatorta G. (dir.), FGM/C: From Medicine to Critical Anthropology, Torino, Meti, pp. 79-94, ISBN 978-88-6484-032-1.
  • 2017, avec F. Pompeo, « Moral Economies and International Development », dans Kaplan A. & L. Gomez (dir.), Multisectoral Academic Training Guide on Female Genital Mutilation/Cutting, Madrid, Dykinson, pp. 139-144, ISBN 978-84-9148-081-5. 
  • 2013a, « A glance from Outside the Beads&Words Laboratory », dans Bimbi F. (dir.), Agency of Migrant Women against Gender Violence, Merano, Edizioni Alphabeta Verlag pp. 201-3, ISBN 88-7223-213-2.

Rédaction de rapports de recherche

  • 2015, Rapport final de recherche anthropologique, NIHMP, République de Djibouti et Agence italienne de la coopération internationale.

Communications (sélection)

  • 2018 (mai 28), CHU Sainte-Justine, Montréal, 2nd International Expert Meeting on Female Genital Mutilation/Cutting. Avec M. Fusaschi, titre: « Voix de femmes et pratiques des Autres. Pour une anthropologie publique des “traitements” de modification des génitaux féminins ».
  • 2016 (janvier 14), Université Paris Diderot, 3ème Rencontre des Jeunes Chercheur.e.s en études africaines – Panel « Mobilités et migration ». Titre: « Le champ de l’accès à la mobilité et à l’appartenance sociale. Une perspective ethnographique à partir du retour de l’Italie au Sénégal ».
  • 2013 (juin 27-29), Université de Lisbonne, European Conference on African Studies - Panel: « Work ethics, labour and subjectivities in Africa ». Titre: «Having to look for an income: coming back from Italy to Senegal».
  • 2012 (octobre 12-13), Université de Padoue. Conférence « Lands of Strangers? » - Panel: «Small spaces, home and homeland. Geographies of multi-sited citizenship».Titre: “Donne senegalesi oltre la soglia di casa. Lo sforzo quotidiano dell'appartenenza».
  • 2011 (septembre 7-10), Université de Genève. European Sociological Association Conference - Panel: « Socio-anthropological approaches to migration ». Titre: «Les stratégies du retour: itinéraires ethnographiques de femmes sénégalaises».

Organisations d'évènements scientifiques (sélection)

- à venir (juin 12, 2019): Université de Birmingham
Organisation du panel «Continuities and contestations in responding to gender based violence : laws, practices and definitions », European Conference on African Studies.

- 2018 (février, 22): Université de Padoue
Co-animation avec Angela Maria Toffanin (CNR) du panel«Genere, migrazioni e pratiche di cittadinanza», Conference «Mobilità, Lavori e territory».

- 2017 (novembre, 24-25): Université de Roma Tre
Co-organisation avec Michela Fusaschi et Valentina Vitale (Université de Roma Tre) du séminaire international «FGM/C: From Medicine to Critical Anthropology».

- 2017 (juillet 1): Université de Basel
Co-organisation avec Michela Fusaschi (Université de Roma Tre) du panel “Gender, body politics and humanitarian fields», European Conference on African Studies.

- 2015 (octobre 15): EHESS Paris
Co-organisation avec Chiara Pilotto (EHESS) du panel «Silence at stake. For a critical analysis of fieldwork relationships in the production of anthropological knowledge», Rencontres Annuelles d’Ethnographie de l’EHESS.

- 2013 (october, 11-12): Université de Padoue
Membre du comité d’organisation de la Conférence «Migrants within the city. Gender, social spaces, narratives».

 

Participation à d'autres projets de recherche

2016/18: Chercheuse post-doc et Coordination pour l’Université de Roma Tre du projet Daphne financé par l’UE «Multi-sectorial academic programme to prevent and combat Female Genital Mutilation (FGM/C)»
.

2015: Allocation de recherche du National Institute for Health, Migration and Poverty de Rome.

2013: Boursière de recherche pour l’Université de Padoue du projet PRIN financé par le Ministère italien de l’université «Le condizioni del riconoscimento. Genere, migrazioni e spazi sociali».

2012: Boursière de recherche pour l’Université de Padoue dans le cadre du projet Daphne financé par l’UE «Speak Out! Empowering Migrant, Refugee and Ethnic Minority Women against Gender Violence in Europe».

 

D'autres expertises et responsabilités scientifiques

2017/8, Co-organisation et tutorat (pour 24 Cfu) du Master en «Antropologia Pubblica. Pratiche e politiche della diversità», Université de Roma Tre. 

2016/7, Membre du comité scientifique du Cours avancé en «Violenza di genere: promozione di reti sociali e progettazione di campagne»(12 CFU), Université de Padoue.

2016 (4 février), Qualification aux fonctions de Maître de Conference (CNU - sector 20). 

 

Membre de l’European Association of Social Anthropologists et de l’European Association of African Studies.

Centre Norbert Elias

Unité mixte de recherche 8562
Marseille et Avignon
EHESS / CNRS / Avignon Université / Aix-Marseille Université

--

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr