Les publications | Actualités des parutions


	Structures sociales et systèmes naturels

Structures sociales et systèmes naturels

L’assemblage scientifique est-il réalisable ?

Georges Guille-Escuret
Londres,  ISTE Editions, Sciences, société et nouvelles technologies ,  ,  242 p.

Prise en étau entre les causalités caricaturales du déterminisme biologique et les abdications sinistres du relativisme sociologique, l'interdisciplinarité socio-écologique piétine. Elle a perdu de vue l'ambition d'un programme à long terme et ne travaille plus à instruire la recherche appliquée sur les prérequis concrets d'une coopération fiable, en dépit de l'accumulation des urgences.

La difficulté tient au délaissement général et prolongé de procédures nécessaires, sous l'influence de présomptions philosophiques masquées. Au bout du compte, l'écologie, la sociologie, l'histoire, l'économie, l'agronomie, etc., se révèlent gravement handicapées par l'absence d'une épistémologie commune de la pratique comparative, absence entretenue par l'épistémologie dominante elle-même.

Structures sociales et systèmes naturels s'emploie à montrer à partir de l'anthropologie sociale et de l'écologie une compatibilité scientifique de leurs recherches, moyennant des exigences méthodologiques qui sont déductibles des conditions d'existence de la science elle-même.

Quelques mots à propos de :  Georges Guille-Escuret

Directeur de recherche au CNRS et chercheur au centre Norbert Elias à Marseille, docteur en biologie animale et en anthropologie sociale, Georges Guille-Escuret a publié plus d'une dizaine d'ouvrages où la coopération entre sciences sociales et écologie se présente régulièrement en ligne de mire.

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27