La formation | Soutenances de thèse

Les soutenances 2018

Bruno Morgant Tolaïni - Agir par le verbe. Mémoires et mémorialistes des guerres de Religion : 8 décembre 2018



Soutenance de thèse de doctorat

Agir par le verbe. Mémoires et mémorialistes des guerres de Religion

 

Samedi 8 décembre 2018 à 14h

EHESS, La Vieille Charité, 2 rue de la Charité

13002 Marseille, salle A (2è étage)

 

sous la direction de Jean Boutier, directeur d'études à l'EHESS



Le jury est composé de Mme Arlette Jouanna (Université Paul Valéry, Montpellier 3), M. Christian Jouhaud (EHESS), Mme Nadine Kuperty-Tsur (Tel Aviv University), M. Guy Le Thiec (Aix-Marseille Université), Mme Isabelle Luciani (Aix-Marseille Université), Mme Dinah Ribard (EHESS).

Vous y êtes chaleureusement conviés, ainsi qu’au pot de thèse qui suivra. Afin d’en faciliter l’organisation, merci de me confirmer votre présence : bruno.tolaini@ehess.fr


Résumé de la thèse

La disgrâce, la retraite ou l’exil invite des femmes et des hommes à réfléchir aux événements survenus durant leur existence. Rétrospectivement, chacun a désormais l’occasion de remonter le chemin de sa vie et d’en constater les succès, les écueils et les échecs. Sur le champ de bataille, à la cour ou dans le secret des cabinets, ils ont, d’une manière ou d’une autre, participé aux affaires publiques de leur époque et aspirent encore à faire entendre leur voix. En prenant la plume et en couchant sur le papier ces instants, ils deviennent des mémorialistes. Ils passent ainsi du statut de personnage de l’histoire à celui qui la conte en s’octroyant une place de choix. Leur entreprise rédactionnelle est pensée, mûrie, et s’inscrit dans le contexte troublé des guerres de la seconde moitié du XVIe siècle. Assurément, ces scripteurs n’écrivaient pas sans but. Parce qu’ils corrigent ce qui a pu être dit sur le mémorialiste, les Mémoires agissent sur son passé ; parce qu’ils permettent de revivre un temps révolu et laissent entrevoir un changement de condition, ils agissent sur son présent ; parce qu’ils participent de sa transmission sociale et familiale, ils agissent sur son avenir. Ces trois dimensions ne semblent pas pouvoir être dissociées, l’écriture de Mémoires est indéniablement polymorphe. En prenant la plume, chaque mémorialiste agit, par le verbe. C’est ce que cette thèse entend démontrer.
 

Centre Norbert Elias

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr