Toutes les soutenances |

Les soutenances 2017

Lorenzo Freschi - I sudditi al governo. Società e politica a Cividale e Gemona nel Friuli del Rinascimento veneziano, 19 décembre 2017

Thèse soutenue le 19 décembre 2017 à l'EHESS Marseille (Ecole doctorale 286). Préparée sous la direction de Jean Boutier (Centre Norbert Elias/EHESS. Marseille) et Andrea Zorzi (Università degli studi, Florence).

Candidat
Lorenzo Freschi

Domaine
Thèse en histoire
 
Titre
I sudditi al governo. Società e politica a Cividale e Gemona nel Friuli del Rinascimento veneziano

Résumé
Le travail analyse le fonctionnement de la « società politica territoriale » dans le Frioul de la seconde moitié du XVe siècle, à partir de l’étude de deux « centri minori », Cividale et Gemona. Si la première peut être considérée comme une « città », la seconde peine à l’être et entre probablement dans la catégorie que Giorgio Chittolini a définie comme « quasi-città ». L’objectif du travail est d’analyser comment fonctionne concrètement la relation politique qui s’est construite depuis la dédition du Frioul à Venise entre cette terre de frontière et la ville dominante, en prenant en compte l’ensemble des acteurs politiques qui sont impliqués dans ce rapport et, plus largement, dans la gestion politique du territoire.

La thèse s’ouvre par une discussion historiographique qui analyse les transformations des approches de l’Etat dans l’historiographie italienne aux XIXe et XXe siècles, pour aboutir à la définition plus précise du sujet du travail : les acteurs locaux d’un état régional italien. On précise ensuite les mises en œuvre de la question et son évolution dans l’historiographie régionale –celle de Venise et de son Etat– et locale –le Frioul pour conclure avec un panorama des sources des archives locaux et vénitiens.Le travail se déploie alors en trois grandes parties. La première, la plus brève, présente, en un seul chapitre, les grandes caractéristiques, territoriales, démographiques et socio-économiques, politiques enfin, de la Patria du Frioul. À suivre, le cœur du travail comporte deux fortes parties, consacrées chacune à l’un des deux sites en question – les communautés de Cividale et Gemona - analysés à travers leur dimension institutionnelle, sociale-politique et du contrôle du territoire dans lesquelles on va indaguer les formes spécifiques de chaque « société politique locale ». Une quatrième section met en comparaison les communautés de Cividale et Gemona avec les autres communautés de le Stado da Terra vénitien. Une conclusion finale qui présente un bilan de cette nouvelle organisation de la société politique locale, caractérisée à la fois par sa solide structuration et ses importantes transformations à la suite de la soumission à Venise.

Abstract
The thesis analyzes the functioning of the "società politica territoriale" in Friuli, in the second half of the fifteenth century, through the study of two "centri minori": Cividale and Gemona. If the first one can be considered as a "città", the second one can be defined as "quasi-città". The objective of the thesis is to analyze how the political relationship - that has been built since the Friuli “deditio” to Venice, a frontier land and the dominant city - had concretely worked, taking into account all the political actors involved in this relationship and in the political management of the territory.
The dissertation opens with a historiographical discussion analyzing the transformation of state approaches in Italian historiography in the nineteenth and twentieth centuries, leading to a more precise definition of the subject of work: the local actors of a regional Italian state. Following/ On these subject, the introduction implements the same question and his evolution in the regional (Venetian) and local historiography (Friuli) to conclude with a panorama of the sources of the local and Venetian archives.The man core of the thesis is divided in four sections. The first presents, in a single chapter, the territorial, demographical, socio-economical, political characteristics of the Patria of the Friuli. Afterwards, the heart of the work deals with the communities of Cividale and Gemona in two strong sections, each one dedicated to one of the two sites in question. Cividale and Gemona are thus analyzed through their institutional, social-political and territorial control dimensions, in which it has been investigated the specific forms of each "local political society". A fourth section puts in comparison the communities of Cividale and Gemona with other similar communities of the Stado da Terra. A final conclusion presents an assessment of this new organization of the local political society, characterized by a solid structure and a significant transformation following the submission to Venice.

Centre Norbert Elias

Unité mixte de recherche 8562
Marseille et Avignon
EHESS / CNRS / Avignon Université / Aix-Marseille Université

--

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr