Les membres | les membres permanents

Francesca Sirna

(en cours de construction)

 

Francesca Sirna

 

Chargée de recherche CNRS (CR1)

Membre du Centre Norbert Elias depuis le 1er septembre 2017

 

Domaines de recherche

  • sociologie des migrations

  • sociologie de la famille

  • sociologie des réseaux

  • histoire sociale de l’Italie dès 1871

        

Programme de recherche

Repenser les mobilités : crise économique et reconfigurations territoriales dans l’espace euro-méditerranéen.

 

Publications

  • 2017 (à paraître), avec Melissa Blanchard, « « Migrations de retour dans les Alpes italiennes : mobilités, nationalité et sentiment d’appartenance », à paraître en 2017, Revue Européenne des Migrations Internationales.
  • 2017 (à paraître), « Les médecins à diplôme européen et extra européen en France dans l’actuel contexte de crise économique mondiale : entre absence de revendications et quête de reconnaissance. », à paraître en 2017, actes du colloque international Penser les Migrations pour Repenser le Monde, UMR MIGRINTER, 21-24 juin 2016, Université de Poitiers.
  • 2017 (à paraître), « Les mobilités géographiques et professionnelles du personnel de santé en région PACA : criseéconomique, pénurie et déqualification », Faire Savoirs.
  • 2017, « Le retour : l’accomplissement du projet ? Les Piémontais et les Siciliens en Provence dès 1946 », in Baby-Colin, V., Mazzella S., Mourlane S., Régard C., Sintès P. (dir.), Migrations et temporalités en Méditerranée. Les migrations à l’épreuve du temps (xixe-xxie siècle), Karthala, Paris, p.227-245.
  • 2016, « Réseaux d’accès au logement des Italiens à Marseille après la Seconde Guerre mondiale : les différentes temporalités à l’épreuve », in Canepari E., Mésini B., Mourlane S. (dir.), Mobil hom(m)es. Formes d’habitats et modes d’habiter la mobilité (XVIe-XXIe siècles), La Tour d’Aigues, eds. l’Aube, p. 83-92.
  • 2015, « “Torno a casa in vacanza”. L’esperienza del ritorno temporaneo al paese di origine per i piemontesi ed i siciliani emigrati in Francia nel secondo dopoguerra », Archivio storico dell’emigrazione italiana 11/15, p. 80-88.
  • 2013, « Donne piemontesi e donne siciliane a Marsiglia dal 1945 : mobilità, reti sociali e rapporti di genere », in Anna Badino, Silvia Inaudi (dir.), Migrazioni femminili attraverso le Alpi. Lavoro, famiglia, trasformazioni culturali nel secondo dopoguerra, Milan, Franco Angeli, p. 113-131.
  • 2013, « Être mère et migrante : continuité et/ou rupture des rôles des migrantes piémontaises et siciliennes à Marseille », Constance De Gourcy, Francesca Arena, Yvonne Knibiehler (dir.), Familles en mouvement. Migrations et parentalité en Méditerranée, Aix-en-Provence, éditions PUP, p.99-108.
  • 2011, « Une émigration italienne ou des émigrations d’Italie ? », in Teulières L. (dir.), Italiens. 150 ans d’émigration en France et ailleurs, Toulouse, Editalie éditions, p.44-49.
  • 2011, avec Thibauld Moulaert et Bernard Fusulier, « Les infirmières : engagement et distanciation », Bernard Fusulier (dir.) Articuler vie professionnelle & vie familiale. Etude de trois groupes professionnels : les infirmières, les policiers et les assistants sociaux., Louvain-la-Neuve, éditions PUL, p.51-98.
  • 2010, avec Bernard Fusulier, « Contrer les inégalités du « pouvoir d'agir », augmenter les capabilités », Les politiques Sociales, n°3&4, 70e année, p.33-38.
  • 2010, « Piémontaises et Siciliennes à Marseille depuis 1945 : mobilité, réseaux et rapports de genre »,Migrations Société,n°127, janvier-février, volume XXII, p.137-156.
  • 2009, « Revenir au village". L'expérience du retour au lieu d'origine  des Piémontais et des Siciliens émigrés en France », Diasporas. Histoire et sociétés, n°14, p. 33-46.
  • 2009, « Liens, parenté, mobilité : familles piémontaises et familles siciliennes en Provence après 1945 », Migrations Société,n°123-124, mai août 2009, volume XXI, p. 99-113.
  • 2009, « L’enquête biographique en milieu migrant : réflexions sur la méthode », in Aggoun Atmane (dir.) Enquêter auprès des migrants. Le chercheur et son terrain, Paris, L’Harmattan.
  • 2008, « Réseaux migratoires dans la ville de Marseille et utilisation de l'espace urbain : parcours de migrants italiens après 1946 », Actes des journées d’étude « Les deux villes : Marseille et Cali » coordonnées par P. Gaboriau (SHADYC, Marseille) et F. Urrea (Université del Valle, Cali), Marseille avril 2005.

  • 2007, « Une migration à “deux vitesses” : ressources, réseaux et mobilité résidentielle de deux migrants italiens à Marseille ». ethnographiques.org, n° 12 - février 2007 [en ligne]: http://www.ethnographiques.org/2007/Sirna.html

  • 2006, « D’ouvriers agricoles à entrepreneurs : parcours de deux migrants italiens en région P.A.C.A. après la Seconde Guerre Mondiale », A. S. Bruno, C. Zalc (dir.), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France (19e-20e siècle), Actes des journées d’étude E.N.S., Paris, 23 et 24 octobre 2003, Paris, Éditions Publibook Université, coll. Sciences Humaines et Sociales : histoire, mars.

  • 2005, « Italiani in Francia : un’integrazione riuscita ? », Studi Emigrazione/International Journal of Migration Studies, Anno XLII, N. 160, décembre, p. 786-805.

  • 2004, « Quand le classement des uns fait le déclassement des autres », in P. Fournier, S. Mazzella (dir.) Marseille entre ville et port. Les destins de la rue de la République, Paris, La Découverte, Coll. Recherches, septembre.

 

Communications

  • « Réseaux migratoires dans la ville de Marseille : la mobilité résidentielle et le projet migratoire de deux Italiens », 2e congrès de l’AFS, Bordeaux 5-8 septembre 2006.

  • « Écrire une thèse. Umberto Eco et Howard Becker à l’épreuve ». Séminaire du SHADYC, EHESS-Marseille, Sciences Sociales et écriture(s), journée coordonnée par P. Gaboriau (SHADYC, Marseille), Marseille 7 avril 2006.

  • « Réseau, mobilité et logement : le parcours migratoire de deux Italiens en Provence après la Seconde Guerre mondiale ». Colloque international Mobilité, précarité, hospitalité : Héritages et perspectives du logement précaire en Europe, Paris 29 et 30 septembre 2005, Université de Paris X-Nanterre, Organisation : LOUEST, UMR 7145 du CNRS, CRESSAC-CRH (Centre de Recherche sur l’Habitat).

  • « Réseaux migratoires dans la ville de Marseille et utilisation de l'espace urbain : parcours de migrants italiens après 1946 », Formation doctorale de Sciences Sociales de l’EHESS de Marseille, Les deux villes : Marseille et Cali, journées d’étude coordonnées par P. Gaboriau (SHADYC, Marseille) et F. Urrea (Université del Valle, Cali), Marseille avril 2005.

  • « D’ouvriers agricoles à entrepreneurs : parcours de deux migrants italiens en région P.A.C.A. après la Seconde Guerre mondiale », Séminaire Histoire sociale de l’immigration de l’E.N.S., journées d’étude cordonnées par C. Zalc (ENS-LSS) et A.-S. Bruno (Université de Versaille-St-Quentin-en-Yvelines), Petites entreprises et petits entrepreneurs étrangers en France, XIXe-XXe siècle, Paris 23 et 24 octobre 2003.

  • « Migrations italiennes à Marseille : le cas des Piémontais et des Siciliens depuis 1946 », Formation doctorale de Sciences Sociales de l’EHESS de Marseille, Les deux villes : Marseille et Cali, journées d’étude coordonnées par P. Gaboriau (SHADYC, Marseille) et F. Urrea (Université del Valle, Cali), mars 2003.

  • « Struttura sociale ed emigrazione in Italia nel secondo dopoguerra », Formation doctorale d’Histoire Sociale de l’Europe, Université de Bari (Italie), séminaire coordonné par prof. B. Salvemini, Bari 4 juin 2002.

  • « Différence d’âge, de sexe et de nationalité dans l’interprétation de la relation d’enquête », Formation doctorale de Sciences Sociales de l’EHESS de Marseille, Exercices d’anthropologie urbaine, journées d’étude organisées par M. Agier (IRD), Marseille 14-15 mars 2002.

  • « Les fonctions des associations régionales pour deux groupes de migrants italiens », Séminaire Migrinter, Les associations issues de l'immigration en France vingt ans après la loi du 9 octobre 1981, Université de Poitiers, M.S.H.S., Coordonné par A. Dumont (Migrinter) et T. Lacroix (Migrinter), Poitiers 28 mars 2002.

  • « Émigration et structure sociale en Piémont et en Sicile après 1946 », CNRS, GdR Migrations Internationales et Relations Interethniques, Formation à la recherche sur les migrations internationales et les relations interethniques, journées d’automne coordonnées par I. Simon-Barouh (CNRS et Cériem) et V. De Rudder (CNRS-Urmis), Rennes, 17-20 septembre 2001.

       

Activités d’enseignement

De novembre 1999 à novembre 2002

Allocataire de recherche en Sociologie à l’EHESS de Marseille, SHADYC.

  • Demi-poste d’ATER en Sociologie 2006-2007 : 20h CM en Méthodologie de la monographie urbaine, première année de D.U.T : cours sur les méthodes d’enquête ; l’observation ; la description ; l’entretien ; la définition d’une problématique ; l’analyse des données. 30h TD en Méthodologie de la monographie urbaine : encadrement du travail de terrain de 78 monographies urbaines d’étudiants en première année de D.U.T. 10h CM en Sociologie première année de D.U.T. 20h TD en Sociologie, première année de D.U.T., Université de la Méditerranée, Aix-Marseille II, I.U.T. d’Aix-en-Provence, Carrières Sociales, Département de Gestion Urbaine.

  • Demi-poste d’ATER en Sociologie, septembre 2005/juin 2006. 96h TD en Sociologie, première année de DUT, Université de la Méditerranée, Aix-Marseille II, I.U.T. d’Aix-en-Provence, Carrières Sociales, Département de Gestion Urbaine.

  • Chargée de cours (T.D. Licence 3) en La méthode de l’observation, Département de Sociologie, Faculté de Lettres, Université de Provence, Aix-Marseille I, octobre 2004 / janvier 2005.

  • Enseignante d’Italien à la Chambre de Commerce Italienne in Belgique, ATC bvba de Waregem (Belgique). Septembre-décembre 1997 ;

  • Chargée de cours (T.D. - Maîtrise en Sciences Politiques) méthodologie de la Recherche Sociale, Faculté de Sciences Politiques, Università degli Studi di Palermo, Avril 1996/ avril1997.

       

Activité de Recherche

  • Chargée de recherche, URMIS de Nice, d’octobre 2014 à août 2017.
  • Vacataire au L.E.S.T, Laboratoire d’économie et de sociologie du travail UMR 6123 CNRS et Universités de Provence et de la Méditerranée, « Les risques du travail et de l'emploi : relations professionnelles et action publique », Responsable scientifique Eric Verdier, Directeur de recherche au CNRS, décembre 2004/décembre 2005.

  • Étude financée par le Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA), sous la direction de J.-C. Chamboredon, P. Fournier et S. Mazzella, concernant l’opération d’aménagement de la rue de la République à Marseille, novembre 1997/décembre 1999.

  • Stage à l’Istituto Italiano per il commercio con l’Estero (ICE) de Bruxelles, Enquête sur « Les politiques européennes d’aides au Pays Tiers », bourse « Leonardo », Commission Européenne  Mai-décembre 1997.

  • Responsable du contrôle de la qualité des donnéEs pour la recherche « Valeurs et modèles de comportement chez les étudiants de l’Université de Palerme », Institut de Sciences Anthropologiques et Géographiques, Faculté de Lettres et Philosophie de Palerme, avril-octobre 1996.

  • Responsable pour la ville de Palerme de la recherche quantitative sur « La présence des immigrés non communautaires et des nomades en Italie », organisée par la Fondation « Agnelli » de Milan, juillet-novembre 1996.

  • Participation au programme européen Horizon en faveur des catégories défavorisées, projet Bahal (IC/0960/H), comme chercheur, coordonné par Giovanna Musso (Université La Sapienza, Rome), organisé par Mida Equipe-Sevizi e formazione (Trapani-I), novembre 1996-janvier 1997.

               

Thèse soutenue le 10 décembre 2007 :

"Migration nationale ou migrations régionales ? Familles piémontaises et familles siciliennes en Provence de 1945 à nos jours".

Directeur de recherche : M. P. A. Rosental.

       

Formation universitaire

  • 2002, Bourse ERASMUS et du Conseil Régional P.A.C.A., avril-juillet 2002, Istituto di Sicienze Storiche e Sociali, Faculté de Lettre et Philosophie de Bari (Italie), sous la direction du Prof. Biagio Salvemini.

  • 1999, Allocation de recherche du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Recherche.

  • 1999, DEA en Sciences Sociales, École des Hautes Études en Sciences Sociales, mention très bien ; sujet de recherche : Les migrants italiens. Un exemple de mobilité : histoire des migrations italiennes de 1861 à nos jours ; Directeur de recherche : M. J.C. Chamboredon.

  • 1998, Bourse pour la formation à l’étranger (D.E.A.), attribuée par la Faculté de Sciences Politiques, Université des Études de Palerme.

  • 1996, Maîtrise en Sciences Politiques, Faculté des Sciences Politiques de Palerme (Italie), mention très bien et félicitations du jury (110/110 e lode). Sujet du mémoire de maîtrise : « Validité et crédibilité de l’échelle de Likert dans la Méthodologie de la recherche sociale ». Directeur de mémoire : Prof. Roberto Rovelli.

       

Cours de formation

  • Certificat de fréquence au stage sur les Politiques Européennes de coopération avec les Pays tiers, Institut Italien pour le Commerce Extérieur (ICE), bourse Leonardo da Vinci, Bruxelles (BE) juin-novembre 1997

  • Certificat de fréquence au cours sur l’utilisation ON-LINE des banques d’informations de l’Assemblée Régionale Sicilienne, Centre de recherches et d’études directionnelles de Palerme, 1992.

  • Certificat de fréquence au cours de formation professionnelle « Direction des ressources humaines », Société Industrielle Lesaffre, Lille 1990.

  • Certificat de fréquence au cours de « Improvement in the general standard of written and conversational English », Christ Church College, Oxford (UK) 1988.

             

Langues étrangères

  • Italien : langue maternelle

  • Français : courant.

  • Anglais : lu, écrit, parlé.

      

Activités associatives

  • Membre de l’A.F.S., Association Française de Sociologie ;

  • Membre de l’AERRIM, Association d’Études et de Recherches sur les Relations Interethniques et les Migrations ;

  • Membre du Comité des Italiens à l’Étranger (COM.IT.ES.) ;

  • Présidente du Centre d’Orientation Émigrés Siciliens (C.O.E.S.) ;

  • Membre de GreenPeace ; Stop EPR ; Aide et Action ; Action contre la faim.

       

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Séminaire Economie et Histoire

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 19 octobre 2017 - 15:00L’historie et l’économie s’intéressent actuellement à l’ensemble des phénomènes sociaux. Leurs approches mobilisent à la fois des questionnements et des méthodes différentes. Le but de ce séminaire sera d’enrichir l’étude de ces objets partagés en confrontant approches et méthodes à partir de quelques dossiers thématiques. Ces dossiers comptent se focaliser, entre autres, sur la mobilité sociale et intergénérationnelle, le rôle du mariage, et l’impact de l’urbanisation sur des différents phénomènes sociaux.Le séminaire aura lieu un jeudi par mois, en alternance entre le Centre Norbert Elias et l’AMSE.Organisateurs : Jean Boutier, Cecilia Garcia-Peñalosa, Alain Trannoy, Arundhati Virmani.Séance du 19 octobre 2017Alain Trannoy - Questions de mobilité intergénérationnelle: Les élites françaises  Discutant : Jean Boutier> Voir le détail de la programmation à venir sur l'affiche(...)

Lire la suite

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27