Les équipes | Chercheurs

Stéphanie Pourquier-Jacquin

Coordonnées professionnelles

Stéphanie Pourquier-Jacquin

 

Maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l'Université d'Avignon, Responsable pédagogique du Master 1 parcours-type « Publics de la culture et communication », Stéphanie Pourquier-Jacquin développe l'ensemble de ses recherches au sein de l'équipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias autour de l'axe PUBLICS DE LA CULTURE - cinémas, festivals, événements - sous la responsabilité scientifique d'Emmanuel Ethis, Recteur de l'Académie de Nice, ancien Président de l'Université d'Avignon.

Ses travaux de recherches portent sur les pratiques culturelles des étudiants, les publics du cinéma et les pratiques liées au numérique.

Docteur en sciences de la communication. Thèse soutenue le 30 novembre 2015 à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse


Équipe culture & communication du Centre Norbert Elias (UMR 8562)
UFR-Ip Sciences humaines et sociales
Département sciences de l'information et de la communication
74 rue Louis Pasteur 84029 Avignon cedex 1
Campus Hannah Arendt, bâtiment nord, bureau 1W21
Tél : 04.90.16.28.65
www.univ-avignon.fr

 

Expériencespédagogique

Attachée Temporaire d'Enseignement et de Recherche (2015-2016)

 

Disciplines enseignées

  • Sociologie des publics des cinémas
  • Formes culturelles du cinéma
  • Théorie des médias
  • Conception : programmation, documents, évènements
  • Accompagnement de mémoire
  • Accompagnement de Travail d’Ecriture Longue (ISTS)


Thèmes de recherche

  • Sociologie des publics de la culture (cinéma, festivals)
  • Pratiques culturelles des étudiants, pratiques cinématographiques
  • Usages sociaux du numérique

 

Publications

Chapitre dans des ouvrages

  • 2014, « Prendre son autonomie cinéphilique : les pratiques cinématographiques des étudiants » avec Damien Malinas, chapitre de l'ouvrage sous la direction de Louis Basco « Être...des valeurs aux pratiques culturelles ». L'Harmattan, collection Logiques Sociales, 230 p.2012,

Articles dans des revues à comité de lecture

  • 2015, « La « culture de l’écran » et l’expérience festivalière : le cas des festivals de musique amplifiée » avec Jean-Marc Leveratto et Raphaël Roth, Culture & Musées, janvier.
  • 2014, « Vers une cinéphilie mobile : la pratique du visionnement de films sur écran portable", revue Ecrans, L'Harmattan, Lyon.,
  • 2012, « Continuer le Festival d'Avignon, Mythes et fonction-auteur », avec Damien Malinas, Emilie Pamart, Raphael Roth, in Communication et Langages, n°173, septembre.

Publications sur le site de Libération, à l'occasion du Forum Libé 2013

http://www.liberation.fr/culture/2013/07/12/davantage-de-culture-a-l-universite_917906

Davantage de Culture à l'Université : (Avec Olivier Alexandre) et Sur les financements... (Avec

Quentin Amalou)

Publications sur le site Paris Louxor.fr (vivre ensemble le cinéma) :

http://www.paris-louxor.fr/cinemas-et-culture/festival-de-cannes-cinemas-et-culture/

Cannes 2011 : L'aiguilleuse du Festival, l'initiatrice cannoise, de l'Art de prendre de la hauteur

Cannes 2012 : fenêtre ouverte sur une pratique 2.0

 

Communications scientifiques

  • 2011, avec Damien Malinas "En quoi les valeurs et pratiques culturelles des étudiants peuvent-elles influencer la construction de leur Soi Social ? ", Séminaire international, Université d'Avignon, « Les pratiques cinématographiques des adolescentes dans la construction de l'identité culturelle ».

 

Doctoriades Euro-Méditerranéennes, Université de Toulon, 2011

« Appréhender le terrain cannois », Cannes, 2011

« Les pratiques cinématographiques des étudiants de l'Université d'Avignon : enquête », Cannes, 2012

« Aujourd'hui, demain, Ici et là-bas: le dispositif «écrans voyageurs» au coeur de Marseille Provence 2013», journée d'étude du Centre Norbert Elias (UMR 8562 -EHESS-UAPV-CNRS), Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, 2012

«Travailler à et sur l'Université : quand l'espace de vie devient terrain de recherche», journées

doctorales du CNE (UMR 8562 -EHESS-UAPV-CNRS), EHESS Marseille ,2012

« Interroger les pratiques cinématographiques des étudiants », journées doctorales du Collège des études doctorales, Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, 2012

« Interroger les pratiques cinématographiques des étudiants ». Journée doctorale de la SFR Agor@ntic, Agroparc, 2012

« La construction de la cinéphilie estudiantine : l'exemple des étudiants de l'Université d'Avignon. »

 

 

Titre de la thèse 

Le temps des possibles - Consolidation et affranchissement des sociabilités cinéphiles à l'université : le cas avignonnais

Les membres du jury  

Madame Christine Détrez, Maître de Conférences HDR à l'ENS Lyon (rapporteure)
Monsieur Emmanuel Ethis, Professeur à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, Recteur de l'Académie de Nice et Chancelier des Universités, Directeur de thèse
Monsieur Yves Jeanneret, Professeur au CELSA, Paris-Sorbonne (rapporteur)
Monsieur Damien Malinas, Maître de Conférences à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse
Monsieur Emmanuel Pedler, Directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales
Monsieur Vincent Thabourey, Coordinateur de Cinémas du Sud
Monsieur Yves Winkin, Professeur à l'ENS Lyon, Directeur du musée des Arts et Métiers

 

Résumé de la thèse 

– Le Temps des possibles –

Consolidation et affranchissement des sociabilités cinéphiles à l'université : le cas avignonnais

Ce travail de recherche en sciences de l'information et de la communication aborde d'un point de vue communicationnel et sociologique les pratiques cinématographiques des étudiants en s'appuyant sur l'exemple des étudiants de l'Université d'Avignon.
Alors que le cinéma est la première pratique culturelle des étudiants, ce travail interroge, dans une première partie, la place de l'université dans les pratiques culturelles et la manière dont les étudiants construisent leur identité culturelle et cinématographique. À partir d'observations menées à l'Université d'Avignon, d'une enquête quantitative et d'entretiens réalisés auprès d'étudiants, notre recherche aborde la manière dont s'articule le rapport au cinéma en tant que pratique de sortie et les prolongations de celle-ci par les apports des technologies numériques.

La seconde partie de cette thèse envisage le glissement depuis la salle de cinéma vers une pratique cinématographique mobile. Les manières d'appréhender le septième art sont aujourd'hui multiples et participent à la construction d'une culture cinématographique étudiante. À travers ce travail, nous abordons les différentes modalités de réception ainsi que la manière dont elles s'ancrent, par le biais des outils numériques, dans la pratique cinématographique, faisant de l'étudiant un spectateur aux multiples figures.

Ce travail de recherche permet d'aborder, au prisme du cinéma et de ses différents modes de réceptions, la manière dont les pratiques culturelles s'inscrivent dans la vie étudiante comme autant de facteurs d'intégration et d'affirmation de l'identité et font de ce temps des études un moment particulier dans la construction culturelle individuelle. De la pratique familiale à l'expérience festivalière ou mobile, les différents modes de réception pointent non seulement une diversité des pratiques mais également les différents dynamiques qui s'opèrent auprès des étudiants dans un processus d'autonomie et de construction personnelle, faisant de ce moment une période propice à la construction d'une pratique culturelle durable.

EHESS et CNRS
AMU et UAPV

flux rss  Actualités

Rencontres Technographies

Rencontres scientifiques - Mardi 11 septembre 2018 - 09:30Cette rencontre est destinée à discuter des 18 propositions d’articles retenues par le comité de rédaction de la revue Techniques&Culture en mai 2018 pour le numéro 71 « Technographies ». Chaque auteur (ou couple d’auteurs) aura dix minutes maximum pour présenter son projet. Les présentations seront suivies d’une heure trente de discussion collective selon le nombre de propositions présentées.TechnographiesEn mettant à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques –, le numéro 71 vise une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie.Le numéro comportera deux ensembles de textes. Les premiers seront des contributions théoriques et historiographiques relatives aux étapes clés du processus qui va de l’expérience de terrain, au contact avec les « matières premières » – les faits techniques –, à la réception par les publics des documents qui en sont issus. Il s’agira non seulement de faire un état des lieux des techniques de documentation, d’analyse, d’archivage et de mise en circulation des faits techniques, mais aussi d’en retracer les trajectoires tout en identifiantles angles morts et les questionnements demeurés en friche, près d’un demi-siècle après l’émergence de la « technologie culturelle ». Le second sera composé de préconisations, sous forme de « notices », constituant les éléments d’un manuel de terrain, prioritairement destiné aux novices mais également susceptible d’intéresser des spécialistes souhaitant ajouter des cordes à leur arc.Entrée gratuite sur inscription : i2mp@mucem.org

Lire la suite

Appel à contributions « Musées et mondes numériques »

Appel à communication - Lundi 01 octobre 2018 - 00:00La revue Culture & Musées lance un appel à projet d'articles pour un numéro thématique « Musées et mondes numériques », à paraitre en 2020, sous la direction de Milad Doueihi et Florence Andreacola.L’objectif de ce numéro est de relire trois fondamentaux du musée que sont la collection, l’exposition et le public au regard de la culture numérique de manière critique et réflexive. Il s’adresse à des chercheurs en muséologie ainsi qu’à tous les chercheurs qui traitent du patrimoine, des archives, de la documentation, des institutions culturelles, des industries de la culture, des accès et de l’utilisation des données culturelles, ouvertes et/ou publiques. Les textes attendus pour ce numéro pourront s’intégrer dans l’un de ces trois axes, ceux-ci n’étant pas exclusifs les uns des autres : - De la mise à disposition de données numériques au hackathon des données culturelles publiques, - De l’exposition des œuvres et des objets à la mise en scène des données, - Du scénario de visite à la mise en scène de soi. 

Lire la suite

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27