Equipes de recherche | Doctorants

Pack Yendu Douti

Coordonnées professionnelles

Mireille Douti

 

Doctorante inscrite à l'EHESS à la rentrée 2016-2017 sous la direction de Yannick Jaffré, directeur de recherche au CNRS.

Titre de la thèse

La médicalisation des soins chez les nouveaux-nés au Togo

Résumé

Le premier mois de vie est la période la plus dangereuse pour les enfants, et ce, partout dans le monde. En 2017, 2,5 millions de nouveau-nés sont morts durant le premier mois de leur vie. Cependant, un bébé né en Afrique subsaharienne ou en Asie du Sud-Est a neuf fois plus de risques de mourir dans le mois suivant sa naissance qu’un bébé né dans un pays à revenu élevé. Le Togo compte parmi les pays les plus affectées en Afrique subsaharienne :le taux de mortalité néonatale est de 27 pour 1000 naissances. (Unicef 2017).  Malgré les programmes et les politiques de santé publique mis en place ils meurent encore beaucoup trop de nouveau-nés et on se demande bien pourquoi. Traiter cette question de manière anthropologique nous a semblé être une évidence. Il s’agira de faire une entrée par « le bas » afin d’expliquer comment les actions des programmes visant la survie néonatale prennent place dans un ensemble de pratiques sociales et d’habitudes comportementales. Nous pensons que les diverses composantes sociales influent sur les interactions entre soignants et soignés et donc sur la qualité des soins. Une analyse de l’organisation des soins et des normes pratiques qui régissent un service de néonatalogie et une maternité au Togo nous semble être nécessaire pour comprendre ces décès néonataux.

Des études comparatives dans différentes cultures sur la maternité et les pratiques de maternage vont permettre de recueillir les gestes qui s’accompagnent de sens et de subtilités symboliques, montrant les diverses représentations que l’on se fait d’un nouveau-né.  Parler des soins des nouveau-nés en milieu hospitalier ou en milieu familial interpelle aussi sur la place du nouveau-né, son statut dans la famille. Les pratiques hospitalières et les pratiques locales, qui dans certaines situations s’opposent, peuvent tout autant se recouvrer dans d’autres circonstances. Ces deux pratiques disent les figures contemporaines du nouveau-né mais expliquent aussi en notre sens les mortalités néonatales.

 

Mots-clés : nouveau-né – pratiques locales – pratiques hospitalières – décès néonatal - Togo

 

Communication

1 - « Se soigner, vivre et parfois mourir en pédiatrie : étude mené dans l’unité d’hémato-oncologie du CHU Sylvanus Olympio à Lomé au Togo »

Communication présentée au séminaire : Anthropologie des pratiques sanitaires et des catégories affectives (25-28 avril 2017 à l’EHESS Marseille

2 - « Souffrances et réflexivité des soignants dans une unité d’oncologie pédiatrique »

Communication présentée au 1ER colloque international francophone sur les soins palliatifs pédiatrique à Lomé du 30 au 31 Mai 2017

 

Centre Norbert Elias

Unité mixte de recherche 8562
Marseille et Avignon
EHESS / CNRS / Avignon Université / Aix-Marseille Université

--

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr