Les équipes | Doctorants

Claire Bouillot

Doctorante à l'EHESS Marseille, inscrite depuis la rentrée universitaire 2016-2017. Thèse en cours sous la direction de Boris Pétric (CNRS-CNE), financée par le CNRS.
claire.bouillot@ehess.fr


Domaines de recherche

– Anthropologie de la globalisation
– Anthropologie des objets
– Muséologie, Histoire de l’art, Marché de l’art (droit et institutions)
 

Doctorat

Titre de la thèse

La circulation des objets et la transmission de leurs valeurs : le cas de l’ivoire entre la France, Hong Kong et la Chine du sud.

Résumé

Ce travail de recherche doctorale s’inscrit dans le projet ANR VIPOMAR « La vie politique des marchandises. Approche qualitative des circulations transnationales » qui se donne pour objectif d’étudier la globalisation et ses effets sociétaux, économiques et politiques par le biais de la marchandise.
Depuis la fin du XXe siècle, les objets en ivoire circulent majoritairement de l’Europe vers l’Asie, en particulier vers Hong Kong et la Chine continentale. Hong Kong étant devenu progressivement un hub du commerce de l’ivoire. Cette circulation est réglementée au niveau international depuis les années 1970 car le commerce est accusé d’engendrer la disparition des éléphants d’Afrique. Cette réglementation est de plus en plus stricte, mais l’ivoire peut encore circuler s’il revêt des caractéristiques particulières, notamment s’il est ancien. L’Europe et en particulier la France est un pays tête de file dans la mise en place de cette législation. Pourtant c’est en Chine continentale que la loi la plus restrictive a été adoptée, elle interdit complètement le commerce dès le 1er janvier 2018. A Hong Kong cette mesure prendra effet en 2021. Cette unification des pratiques interroge le rapport aux objets en ivoire. Si en France ce rapport est plutôt lié à un héritage colonial et induit des relations distanciées avec ces objets, en Chine continentale l’ivoire tient une place importante dans les relations sociales, notamment pour afficher un prestige social, et il est utilisé dans les objets du quotidien, par exemple dans le cas des baguettes. Pour autant, l’ivoire semble de plus en plus rejeté pour des raisons morales, les mêmes qui animent les pays européens. A Hong Kong, le phénomène est très clair. En étudiant les pratiques et le traitement des objets dans les institutions qui font circuler l’ivoire, c’est-à-dire les salles de ventes aux enchères et les musées, une similitude apparaît entre les pratiques françaises et hongkongaises. Les objets circulent de moins en moins, ils sont de moins en moins visibles, et cela ne s’explique pas seulement par l’effet de la législation, mais également par une posture vis-à-vis de ces objets. Elle se caractérise par un désintérêt, voire un rejet. L’hypothèse est la suivante : les valeurs occidentales, en particulier morales, investies dans les objets en ivoire se transmettent progressivement en Chine par l’intermédiaire d’Hong Kong et ses institutions de circulation. Ces valeurs trouvent place dans un contexte sociétal dans lequel les institutions de protection de l’environnement ainsi que la presse leur sont favorables. Cela affecte directement le patrimoine culturel matériel et immatériel en Chine et à Hong Kong. Comme en témoigne la disparition progressive du savoir-faire de la sculpture sur ivoire alors qu’il est protégé au titre de l’UNESCO et que des matériaux de substitution, tel que l’ivoire de mammouth, ne pourront pas le sauver.
Afin de comprendre la transmission de ces valeurs moralisantes investies dans les objets en ivoire entre la France et Hong Kong, ainsi que leurs conséquences, cette recherche s’appuiera sur une enquête ethnographique multi-située de 20 mois réalisée entre la France, Hong Kong, et la Chine du sud.
 

Parcours universitaire

Centre Français d’Etudes sur la Chine contemporaine, Hong Kong
Hong Kong Institute for the Humanities and the Social Sciences, Hong Kong (avril 2017-avril 2018)


Activités scientifiques

Communications

2018 – « Circulation of Chinese Works of Art in Antique Ivory in France and Hong Kong Since 2000s: Auction Houses as Windows of Heritage ». 22e Conférence de la European Association for Chinese Studies. University of Glasgow (Glasgow, Scotland, 30/08/2018 – en Anglais).
2018 – « Quand le politique chasse le patrimoine : les restrictions de circulation de l'ivoire ancien entre la France, Hong Kong et la Chine ». Journées d’études "La vie politique des marchandises : ethnographies des circulations transnationales". EHESS/Centre Norbert Elias (Marseille, 29/05/2018).
2018 – « La circulation de l’ivoire ancien : retour de terrain d’Hong Kong et premiers résultats de recherche ». Séminaire interne, Centre Norbert Elias (Marseille, 14/05/2018).
2018 – « Préparation et premiers pas sur un terrain à l’étranger : retour d’expérience (terrain de 10 mois à Hong Kong) ». Atelier des doctorants, séance « La préparation et les expériences du terrain à l'étranger ». EHESS (Skype) (Marseille, 31/01/2018).
2018 – “The Circulation of Antique Ivory in Auction Houses in Hong Kong: The Local Consequences of an International Law”. Graduate Seminar (Advanced Ethnography and Field Research Methods). HKHISS (Hong Kong, 22/01/2018).
2018 – « L’ivoire ancien dans les maisons de ventes aux enchères en France et à Hong Kong : une ethnographie de la relation des professionnels à la matière ». Séminaire interne. CEFC (Hong Kong, 12/01/2018).
2017 – « La circulation de l’ivoire : des acteurs en tension ». Séminaire La vie politique des marchandises. EHESS, Centre Norbert Elias (Marseille, 27/03/2017).
2017 – « De la Provence à Pékin, de Paris à Hong Kong : deux jeunes chercheuses face à l’écriture d’une thèse ». Avec M. Ruggieri, Centre Norbert Elias. Cycle de conférences Les dessous des sciences sociales. Département Société, Bibliothèque de l’Alcazar (Marseille, 14/01/2017).
 

Activités du laboratoire

– Coorganisation de l'Atelier des doctorants de l'EHESS Marseille (année universitaire 2018-2019).
– Participation à l’organisation de « En.Quête ! La Fête de l’anthropologie » (médiation scientifique). Centre de la Vieille Charité, Marseille, les 2 et 3 juin 2018.
– Participation à l’organisation des journées d’études « La vie politique des marchandises : ethnographies des circulations transnationales ». EHESS, Centre Norbert Elias (Marseille), du 28 au 31 mai 2018.


Réseaux sociaux

https://fr.linkedin.com/in/claire-bouillot-3a8115111
http://ehess.academia.edu/ClaireBouillot


Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27