CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Ludovic Morand : "Vivre et produire la ville durable : Sociologie d'une promesse urbaine" : 13 décembre 2016

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2016

Ludovic Morand : "Vivre et produire la ville durable : Sociologie d'une promesse urbaine" : 13 décembre 2016

Vivre et produire la ville durable :

Sociologie d'une promesse urbaine

 

Le 13 décembre 2016

à l'EHESS Marseille - Ecole doctorale 286

Salle A - 2ème étage

 

Jury :

Vincent BEAL, Université de Strasbourg, SAGE

Florence BOUILLON, Université Paris VIII, Centre Norbert Elias, Co-directrice de la thèse

Gilles DEBIZET, Université Joseph Fourier, PACTE

Agnès DEBOULET, Université Paris VIII, CRH - Lavue, Rapporteur

Suzanne de CHEVEIGNE, CNRS, Centre Norbert Elias, Directrice de la thèse

Pierre FOURNIER, Aix-Marseille Université, LAMES, Rapporteur

Brigitte MARIN, Aix-Marseille Université et EHESS, TELEMME

 

Résumé de la thèse :  Héritiers des quartiers écologiques qui ont ouvert la voie à l’expérimentation depuis les années 1960, les « quartiers durables » fleurissent un peu partout en Europe depuis une quinzaine d’années. D’abord synonymes de quartiers démonstrateurs à « haute valeur ajoutée », terrains d’expérimentation de nouvelles technologies et de nouvelles pratiques dans le domaine environnemental, les « quartiers durables » ont progressivement recoupé de nouvelles dimensions, notamment sociales et économiques. Ils concernent désormais également des opérations de rénovation urbaine (ANRU) menées dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville. On assiste dès lors à une circulation de principes et de pratiques d’aménagement qui tendent à se constituer en « modèle » pour la ville de demain, à même de répondre à des enjeux aussi bien environnementaux que territoriaux, relatifs en particulier aux dynamiques de ségrégation socio-spatiale.

À partir d’une enquête de terrain réalisée dans trois quartiers : Confluence (Lyon), Greenwich Millennium Village (Londres) et Village 2 (Echirolles), l’ambition de cette recherche est d’interroger la consistance de ce modèle du point de vue de sa réception par les habitants et de ses effets sur la vie sociale. Il s’agit ainsi tout autant de mettre à jour les modes d’appropriation de ces espaces habités que d’analyser les types de pratiques vers lesquels ils engagent et les modes de rapport à l’urbanité auxquels ils donnent lieu. Sur cette voie, la thèse s’efforce en outre de comprendre, du côté de la conception, comment s’articulent des logiques d’action issues de référentiels hétérogènes pour souligner, in fine, les risques de recomposition des inégalités socio-spatiales auxquels elles conduisent.

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27