CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Stephan Almer : « La débrouille au quotidien. Comment l’absence des bons « papiers » influence la vie » : 19 décembre 2016

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2016

Stephan Almer : « La débrouille au quotidien. Comment l’absence des bons « papiers » influence la vie » : 19 décembre 2016

Avis de soutenance de thèse de doctorat

Lieu de soutenance : EHESS, Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille Lundi 19 décembre 2016, 14h, salle de réunion (3e étage)

Candidat : Stefan Almer (EHESS, CNE)

Titre de la thèse :

La débrouille au quotidien. Comment l’absence des bons « papiers » influence la vie.

 

Jury :

·       M. Ali Bensaad, AMU

·       M. Jean-Louis Fabiani (directeur de thèse), EHESS

·       M. Jean-Christophe Marcel, Université de Bourgogne

·       M. Bruno Péquignot, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle

·       M. Boris Pétric, CNRS

 

Résumé :

Du fait que les frontières sont devenues multiformes, se déplacer spatialement devient, tout au long du processus de la migration de plus en plus difficile, risquée et couteuse. En l’occurrence, l’installation s’est considérablement compliquée notamment à travers les statuts : d’un côté, il y a des nationaux de longue date et de l’autre côté il y a des personnes sans papiers. Désormais, les frontières se « taillent sur mesure » et il ne suffit plus d’arriver dans un pays pour y « être ».

En conséquence, les personnes sans papiers sont obligées pour réussir à s’installer de s’arranger avec une vie sans titre de séjour, entravée et rythmée par l’administration. Une vie qui est de fil en aiguille envahie dans sa totalité par les « papiers ».  Elles doivent mener leur existence dans un espace urbain public toujours plus sécurisé où les « espaces à élasticité angoissante », des espaces dangereux qu’elles sont obligées de fréquenter, prolifèrent jusque dans la sphère privée. En conséquence, pour s’installer elles créent des « espaces de bavardage » où circulent des informations, où s’inventent des manières d’être, des savoir-faire originaux. C’est ainsi qu’elles parviennent aussi, en s’inscrivant dans une « mondialisation par le ras du sol » et en créant une « protection sociale informelle », nécessaire pour vivre sans accès à une protection sociale parmi les protégés, à accéder à une mobilité spatiale et à se connecter au processus de la mondialisation. Toutefois, la vie en tant que personnes sans papiers laisse des traces et a des impacts sur leur état de santé, d’esprit, leurs projets d’avenir, et sur leur manière de voir le monde.

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

La Grande Guerre des gens « ordinaires »

Colloque - Jeudi 14 juin 2018 - 14:00Comité d’organisation :Agnès Steuckardt, Université Montpellier 3, Praxiling, UMR 5267Corinne Gomila, Université de Montpellier, Praxiling, UMR 5267Chantal Wionet, Université d’Avignon, Centre Norbert Elias, UMR 8562Le Centenaire de la Grande Guerre a suscité de vastes collectes d’archives. La plateforme Europeana 14-18 compte à présent près d’un million de ressources numérisées ; prévue pour durer quelques semaines, la Grande collecte a rencontré un tel succès qu’elle se poursuit encore, quatre ans après son lancement en novembre 2013. Des initiatives plus spécialisées ont rassemblé les correspondances des familles peu lettrées (projet Corpus 14, labellisé Mission Centenaire), ou encore les testaments de soldats (projet Testaments de guerre des Poilus parisiens : 1914-1918). En 2018, la Révolution numérique met à disposition des chercheurs et du grand public un trésor d’archives jusqu’ici inaccessibles (projet Cendari, Feldpost, Letters from the First World War 1916-1918, par exemple). InscriptionsAdresse du colloque :  colloque3go@univ-montp3.fr(...)

Lire la suite

La Grande Guerre des gens « ordinaires »

Colloque - Jeudi 14 juin 2018 - 14:00Comité d’organisation :Agnès Steuckardt, Université Montpellier 3, Praxiling, UMR 5267Corinne Gomila, Université de Montpellier, Praxiling, UMR 5267Chantal Wionet, Université d’Avignon, Centre Norbert Elias, UMR 8562Le Centenaire de la Grande Guerre a suscité de vastes collectes d’archives. La plateforme Europeana 14-18 compte à présent près d’un million de ressources numérisées ; prévue pour durer quelques semaines, la Grande collecte a rencontré un tel succès qu’elle se poursuit encore, quatre ans après son lancement en novembre 2013. Des initiatives plus spécialisées ont rassemblé les correspondances des familles peu lettrées (projet Corpus 14, labellisé Mission Centenaire), ou encore les testaments de soldats (projet Testaments de guerre des Poilus parisiens : 1914-1918). En 2018, la Révolution numérique met à disposition des chercheurs et du grand public un trésor d’archives jusqu’ici inaccessibles (projet Cendari, Feldpost, Letters from the First World War 1916-1918, par exemple). InscriptionsAdresse du colloque :  colloque3go@univ-montp3.fr(...)

Lire la suite

Une autre façon de raconter (IV)

Débat - Jeudi 14 juin 2018 - 09:30Workshop organisé par Frédéric Joulian (EHESS) & Marie-Charlotte Calafat (MUCEM) Nous y débattrons des écritures dessinées et photographiques avec différents auteurs et designers, mettant cette année encore l’accent sur le champ très riche des ressources cognitives et narratives de la bande dessinée pour les sciences humaines.Pour ceux qui souhaiteraient participer à la rencontre nous vous invitons à vous inscrire dès que possible (Programmation en pièce jointe) : Renseignements/inscriptions :i2mp@mucem.orgfrederic.joulian@ehess.franne.faure@mucem.org(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias

La Vieille Charité
2, rue de la Charité
F-13 002 Marseille

Tél. : 04 91 14 07 27

 

- Lettre d'information
- HAL Archives ouvertes
- Twitter