Les membres | les post-doctorants et chercheurs contractuels

Juana Moreno Nieto

Coordonnées professionnelles

Juana Moreno-Nieto

Post-doctorante LabexMed
LEST, Aix-Marseille Univ, CNRS
Centre Norbert Elias, AMU-EHESS-UAPV-CNRS


Chercheuse postdoctorante LabexMed
Contrat deux ans (un an renouvelable à deux)


Projet de recherche

Vers une analyse féministe du travail dans l’horticulture exportatrice au Maroc : migrations internes, subjectivités et stratégies des ouvrières agricoles dans la région de Souss –Massa.

La production et l’exportation de fruits et légumes hors-saison a connu un important développement ces dernières décennies au Maroc. Ce développement est relié à la libéralisation économique dans le cadre de la mondialisation de l’économie. Il s’agit d’un secteur qui repose sur une agriculture intensive, hautement technicisée et très dépendante du capital extérieur. C’est, également, un secteur avec une forte demande de main d’œuvre qui génère des marchés de travail dynamiques, mais très précarisés, présentant un taux élevé de féminisation de l’emploi.

Ce projet de recherche vise à prolonger la réflexion, initiée dans ma thèse de doctorat, sur le rôle des rapports sociaux de sexe dans l’organisation sociale du travail dans les enclaves d’agro-exportation et  à approfondir l’analyse de la réalité sociale des ouvrières agricoles au Maroc.
Ainsi, le principal objectif de cette recherche est d’approfondir la compréhension des expériences et des stratégies des ouvrières qui se déplacent pour travailler dans les champs ou dans les stations de conditionnement du secteur de production et exportations de légumes primeurs dans la région de Souss-Massa.  En deuxième lieu, il s’agit d’examiner comment l’expérience de la mobilité et du travail influe sur la construction de leurs subjectivités. En troisième lieu, ce projet veut analyser les initiatives prises par les travailleuses pour améliorer leur position dans un contexte où la mobilité autonome des femmes et l’emploi ouvrier ne sont pas en adéquation avec les normes du genre dominant. En plus des stratégies de caractère individuel ou de celles des groupes domestiques, on prêtera une attention spéciale aux stratégies collectives que les ouvrières peuvent déployer dans comme hors du domaine professionnel.


Disciplines : Anthropologie sociale, Sociologie.


Domaines de recherche :
 
Analyse féministe du travail et mobilités
    - Dynamiques de travail dans le secteur agroalimentaire
    - Mobilités des femmes entre des espaces ruraux au Maroc
    - Migrations internationales liées à l’agriculture
Résistances et mobilisations des ouvrières et ouvriers agricoles
Développement de l’agrobusiness en Méditerranée
Analyse de la Coopération Internationale au Développement au Maroc


Formation et activités de recherche

Doctorat en sciences humaines : Géographie, Anthropologie et études de l'Afrique et l'Asie. Département d'anthropologie sociale. Université Autonome de Madrid. 2016



Titre de la Thèse :

« Trabajo y género en la globalización agroalimentaria: las trabajadoras de la fresa en Marruecos ». (Travail et genre dans la mondialisation agroalimentaire : les ouvrières de la fraise au Maroc). Direction : Thierry Desrues et Ángeles Ramírez Fernández.


Projets de recherche :

2011-2013. Projet de recherche I+D+I : « Juventudes, cambio social, política y sociedades en red en el Mediterráneo: el caso de los países magrebíes» (Jeunesses, changement social, politique et sociétés en réseaux dans l’espace méditerranéen : le cas des pays du Maghreb) (CSO2011-29438-C05-04).Ministère de la Science et l’Innovation, Espagne.


2009. Projet de recherche  Espagne-Maroc : « Desarrollo rural, acción colectiva y nuevas tecnologías de la información y comunicación (NTICs) en Marruecos » (Développement rural, action collective et nouvelles technologies de l’information et de la communication au Maroc) AECID, Espagne.


2008-2010. Projet de recherche  I+D+I : « Actores e intereses en las relaciones exteriores de España con el mundo árabe y musulmán » (Acteurs et intérêts dans les relations extérieures de l’Espagne avec le monde arabe et musulman) (CSO2008-06232-C03-03/CPOL). Ministère de la Science et l’Innovation, Espagne.


2007. Action complémentaire Espagne-Maroc : « Los jóvenes rurales en Marruecos : las estrategias vitales, valores y perspectivas de las mujeres jóvenes » (Les jeunes ruraux au Maroc : stratégies vitales, valeurs et perspectives des jeunes femmes). AECID, Espagne.


2007. Projet de recherche : « Opinión de los españoles en materia de racismo y Xenofobia» (Opinion des Espagnols en matière de racisme et xénophobie). Oberaxe, MTAS, Espagne.
2006-2008. Projet de recherche I+D+I : « Política exterior y relaciones culturales con el Mundo Árabe » (Politique extérieure et relations culturelles avec le Monde Arabe) (SEJ2005-08867-C03-03).  Ministère de l’Education et  la Science, Espagne.


2006. Projet de recherche : « Estudio de Opinión sobre el Racismo y la Xenofobia en España » (Étude de l’opinion sur le racisme et la xénophobie en Espagne). Oberaxe, MTAS, Espagne.


2006. Projet de recherche: « Etat et Société Civil au Maroc ». Institut d’Études Sociales Avancées  du Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique, Espagne (IESA/CSIC).


2005-2006. Projet de recherche : « Interrupción voluntaria del embarazo: factores asociados y estrategia de prevención en el Distrito Sanitario Sevilla » (Interruption volontaire de la grossesse : facteurs associés et stratégie de prévention dans le District sanitaire de Séville) Service Andalou de Santé, Espagne.
 


Publications


Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

  • 2012. « Faut-il des mains de femmes pour cueillir les fraises?  Dynamique de la gestion de la main-d’œuvre et du travail dans le secteur fraisier du périmètre irrigué du Loukkos (Maroc) ». Études et Essais, 11.
  • 2012. « Mercado de trabajo y género en el sector fresero en Marruecos ». Regiones, suplemento de antropología…, 47, pp. 32 – 37.
  • 2012. « Movilidad transnacional, trabajo agrícola y género: trabajadoras marroquíes en la agricultura onubense ». Política y Sociedad: « Migraciones, Trabajo y Cadenas Globales Agrícolas ».
  • 2009. « The development of gender equality for Moroccan women. Illusion or reality? » (avec Thierry Desrues). Journal of Gender Studies, 18 -1, pp. 25-34.
  • 2009. « Representaciones, expectativas y estrategias vitales de mujeres jóvenes rurales en Marruecos » (avecThierry Desrues). REIM 7,  pp. 30-57.
  • 2009. « Los contratos en origen de temporada: mujeres marroquíes en la agricultura onubense ». REIM 7, pp. 58-78.
  • 2007. « La acción exterior de la Junta de Andalucía en Marruecos: el caso de la Cooperación Internacional para el Desarrollo » (avec Thierry Desrues). CIDOB d’Afers Internacionals, 79-80 : « La política árabe y mediterránea en España ».
  •  2007. « Experiencia de mujeres que solicitan interrupción voluntaria del embarazo: relación con el entorno sanitario » (avec Áurea Morillo García, Josefa María Aldana Espinal, Rocío Sillero Sánchez y Pilar Nieto Cervera). Atención Primaria 39-6, pp. 313-318.
  • 2006. « La sociedad marroquí a la luz del cambio social » (avec Thierry Desrues). Panorama Social 4, pp. 121-132.


Chapitres d’ouvrages collectifs

  • à paraître. « Une ethnographie située au nord du Maroc : le rôle du positionnement et des émotions au cours du travail de terrain » in Leila Bouasria, Catherine Therrien et Khalid Mouna (coords.) Terrains marocains. Sur les traces de chercheurs d'ici et d'ailleurs. CJB.
  • 2014. « Labour and gender relations in Moroccan strawberry culture » en Jörg Gertel et Sarah Ruth Sippel (coords.) Seasonal Workers in Mediterranean Agriculture. The social costs of eating fresh.  Routledge, Londres.
  • 2013. « Migrations saisonnières á travers les « contrats d’origine » en M.P. Anglade, L. Bouasria, M.Cheick, F.Debrre, V. Manry y C. Schmoll (coords.) Expériences du genre. Intimités, marginalités, travail et migration. Le Fennec-Khartala, Paris-Casablanca.
  • 2011. « Complejidad y pluralidad de la sociedad marroquí: alcance y límites de las transformaciones sociales » (avec Thierry Desrues) en Thierry Desrues et Miguel Hernando de Larramendi (coords.) Mohamed VI. Política y cambio social en Marruecos. Editorial Almuzara, Córdoba.
  • 2009. « La proyección exterior de la Junta de Andalucía: intereses, complementariedad y competencia en las relaciones con Marruecos» (avec Thierry Desrues) in Miguel Hernando de Larramendi et Aurelia Mañé Estrada (coords.) La política exterior española hacia el Magreb: Actores e intereses, Ariel, Barcelona.

 

Communications scientifiques

  • 2014. « Aproximación a las experiencias de trabajo de las obreras de la fresa en Marruecos: condiciones laborales y división sexual del trabajo en los hogares » Séminaire International Migrant labor and social sustaintability of agri-food chains. Département de Sociologie et Travail Social. Université de Murcia. Murcia, (Espagne), 5-7 novembre.
  • 2013. « Trabajo obrero femenino en un sector agro-exportador marroquí: el papel de la ideología sexual en la construcción de la vulnerabilidad ». IV Congrès d’Économie féministe. Université Pablo de Olavide. Carmona, Séville (Espagne), 3-5 septembre.
  • 2013 « Ideología, género y precariedad en el mercado de trabajo del sector de producción y exportación de fresas en Marruecos ». XI Congrès espagnol de Sociologie. Fédération Espagnole de Sociologie. Université Complutense de Madrid. Faculté des Sciences Politiques et Sociologie. Madrid (Espagne), 10-12 juillet.
  • 2011. « Travail et rapports sociaux de sexe dans la production des fraises au Lukkous (Maroc) ». International conference Fragmented agricultural productions and circular migrations: new spaces of insecurity. Université de Leipzig. Leipzig (Allemagne), 23-25 juin.
  • 2010. « Oportunidades y límites de los usos de las nuevas tecnologías de la información y la comunicación para la acción colectiva dirigida hacia el desarrollo local. La experiencia de tres ongds marroquíes en contexto de pobreza » (avec Thierry Desrues et Said Kirlhani). V Congrès Andalous de Sociologie. Groupe de travail 10 : « Société de l’Information, nouvelles technologies et mass media ». Córdoba (Espagne),  6 novembre.
  • 2009. « Genre, NTICs et développement » (avec Fatima Zahid). Séminaire Développement rural, action collective et nouvelles technologies de l’information et la communication au Maroc. IESA. Córdoba (Espagne),  16 décembre 2009.
  •  2009.« Migrations saisonnières a travers des contrats d’origines : le cas des travailleuses marocaines a Huelva Colloque International Genre en mouvement. Conflits, négociations, recompositions. Université Paris 7 Denis-Diderot. Paris (France), 30 septembre-2 octobre.
  • 2009. « Temporeras marroquíes en la agricultura onubense ». Journées Internationales de Recherche Migraciones, trabajo y cadenas globales agrícolas. Université de Murcia. Murcia (Espagne), 27-30 janvier.
  • 2008. « Representaciones, expectativas y estrategias vitales de mujeres jóvenes rurales en Marruecos » (avec Thierry Desrues).  XI Rencontre du Foro de Investigadores del Mundo Árabe y Musulmán (FIMAM).  Lisboa (Portugal), 1-3 février.
  • 2007. « La acción exterior de la Junta de Andalucía hacia Marruecos a través de la Cooperación Internacional para el Desarrollo » (avec Thierry Desrues). Séminaire Actores, intereses y procesos de toma de decisión en la política exterior española hacia el Mediterráneo. Aire d’Études arabes et islamiques. Faculté d’Humanités, UCLM. Toledo (Espagne), 22 novembre.
  • 2007. « Factores asociados a la decisión de someterse a una interrupción voluntaria del embarazo (IVE) »  (avec Nieto Cervera, P., Morillo García, A. et Sillero Sánchez, R.). XVII Congrès SAMF y C. Málaga (Espagne), 7- 9 juin.
  •  2006. « Propuestas de mejora de los profesionales sanitarios en el control del embarazo no deseado » (avec Sillero Sánchez, R, Morillo García, A., Nieto Cervera, P., Aldana Espiral, J.M.). IX Congrès de la Société Andalouse de Qualité d’Assistance. Jaén (Espagne), 22-24 novembre.    
  • 2006- « Opinión de mujeres que solicitan interrupción voluntaria del embarazo: relaciones con el entorno sanitario » (avec Morillo García, A., Sillero Sánchez, R., Aldana Espiral, J.M, Nieto Cervera, P.). IX Congrès de la Société Andalouse de Qualité d’Assistance. Jaén (Espagne), 22-24 novembre.
  • 2006. « La cuestión del cambio social y del lugar de la mujer en la sociedad marroquí: educación, movilización social y reforma jurídica » (avec Thierry Desrues). III Congrès Andalous de Sociologie. Faculté des Sciences Politiques et Sociologie. Université de Grenade. Grenade (Espagne), 17-18 novembre.
     
EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

PICASSO, voyages imaginaires

Conférence - Vendredi 16 février 2018 - 17:00A l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Picasso, voyages imaginaires », Emilie Goudal,post-doctorante LabexMed/Fondation Gerda Henkel , Centre Norbert Elias – UMR 8562 donnera une conférence inaugurale intitulée « Picasso en héritage, modernité en partage ? Réception critique de Picasso en territoire imaginé ». Elle aura lieu le vendredi 16 février à 17h au Centre de la Vieille Charité – Salle le Miroir à Marseille. Cette conférence voudrait revenir, depuis les indépendances, sur la réception critique et la confrontation à l’œuvre de Picasso par des artistes souvent définis comme « extra-occidentaux », et interroger ainsi le retour d’imaginaires possiblement suscité par l’un des maîtres de l’art moderne. La conférence sera précédée d’une présentation de l’exposition par les commissaires et en présence de Xavier Rey, directeur des Musées de Marseille.Entrée libre dans la limite des places disponiblesRetrouvez toutes les informations sur notre carnet hypothèses: https://labexmed.hypotheses.org/?p=2798&preview=true

Lire la suite

La Position du chercheur

Colloque - Mercredi 08 novembre 2017 - 09:00Le colloque est co-organisé par l’École supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée, le MuCEM et le Centre Norbert Elias. Il aura lieu les 8-9 et 10 novembre 2017Le positionnement éthique ou politique d’un chercheur se construit à travers ses méthodes de travail. En sciences humaines et sociales, ces méthodes sont autant de manières de faire au sein du discours. Elles mobilisent un ensemble de gestes et d’opérations qui concernent aussi la recherche artistique. C’est sur ces gestes partagés que nous souhaitons amener le dialogue entre recherches scientifiques et pratiques artistiques.Nous partons de la part commune de matérialité du travail de recherche – la confrontation avec les matériaux, les archives et les témoignages – pour susciter un dialogue autour des gestes de la collecte, des méthodes d’enquête, des formes d’écriture et d’exposition. Admettre que celles-ci ne traduisent pas seulement des résultats, mais constituent en soi des chantiers théoriques et artistiques, c’est ouvrir un espace d’échanges entre arts et sciences sociales.Notre démarche consiste davantage à décloisonner les discours qu’à interroger la spécificité de nos recherches respectives. L’enjeu est de penser la recherche en dehors des frontières disciplinaires afin de constituer un laboratoire de réflexivité et d’innovation offrant aux uns et aux autres la possibilité de déplacer son regard sur ses objets et ses pratiques.MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017Centre de la Vieille Charité – Cinéma Le Miroir9h30 : mots d’ouverture, conseil scientifique.ENGAGEMENT ET DISTANTIATION : LE CHERCHEUR ET SON TERRAINModération : Boris Pétric (Centre Norbert Elias)Comment évaluer la proximité ou la distance par rapport à son sujet de travail ? L’implication du chercheur conditionne son intelligence des problèmes à étudier ou des situations à documenter. En témoignent de nombreuses réflexions sur le placement de la caméra, mais aussi sur la place des émotions dans l’énonciation historique, ou encore sur le rôle heuristique des procédés littéraires et des techniques théâtrales de distanciation. Ce dialogue entre chercheurs et artistes vise à interroger le caractère heuristiquement fécond de l’implication sensible du chercheur, ainsi que le rôle du désir dans le geste de chercher.10h00 : Philipe Bazin et Christiane Vollaire11h : Discussion11h30 : pause12h-13h : Kapwani Kiwanga 13h-15h : pause déjeunerModération : Vanessa Brito (ESADMM)15h-15h30 : présentation de la revue Sensibilités par Quentin Deluermoz (il nous faudra réserver une autre salle).16h projection de L’hypothèse du Mokélé Mbembé (1h18) et débat avec Marie Voignier.18h : pauseModération : (intervenant à confirmer)18h30-20h : projection et débat avec Jeff Silva JEUDI 9 NOVEMBRE 2017MuCEM – auditorium Germaine TillionISOLER, CADRER, CONFRONTER : ENJEUX DES GESTES DE LA COLLECTEModération : Lotte Arndt (ESAD Valence-Grenoble) et Dorothée Dussy (CNE) Comment se constitue un objet de recherche ? Tout commence, comme le rappelle Michel de Certeau, avec le geste de mettre à part. Les premiers gestes consistent à collecter, à isoler, à cadrer, à confronter des sources, à opérer des changements de focale. Ils ont une force qui leur est propre, ils fabriquent du sens. Quels effets cela produit sur nos possibilités de compréhension ? Comment un objet se transforme en document, en objet archéologique ou ethnographique ? Qu’est-ce qui se perd lors de cette transformation qui est aussi un abandon de liens et de possibles ? Un des objectifs sera de confronter les enjeux de différents gestes et pratiques de la collecte réalisées par des chercheurs et des artistes.9h30-11h30 : Mathieu Abonnenc (artiste), Romain Bertrand (historien), Benoît de l’Estoile (anthropologue).11h30 : pause12h-13h : Discussion DONNER VOIX, REPHRASER, MONTER : LA RECHERCHE DE FORMES D’ÉNONCIATIONModération : Nicolas Feodoroff (FID) et Aude Fanlo (MuCEM) (à confirmer)Comment faire parler des objets ? Comment prolonger la puissance de parole de voix isolées ou disparues ? Ces questions animent de nombreuses démarches artistiques. Elles sont aussi au cœur de l’anthropologie visuelle ou de la réflexion que certains historiens portent sur l’écriture de l’histoire, l’usage et le traitement de l’archive. Que l’on construise un récit littéraire, cinématographique ou historique, ces questionnements entraînent de nouveaux usages de la citation et de la paraphrase, du découpage et du montage, de la voix off et de la figure du narrateur. Ils produisent des formes d’énonciation plurielle qui donnent à l’objet de la recherche la possibilité de se constituer comme sujet et d’évaluer lui-même son propre statut. 14h30-17h : Patrick Boucheron (historien), Arlette Farge (historienne), Natacha Nisic (artiste), Caterina Pasqualino (anthropologue).17h : pause17h30-18h30 : DiscussionVENDREDI 10 NOVEMBRE 2017MuCEM auditorium Germaine Tillion TROUER LE RÉCIT CONTINU : ESPACES BLANCS, HISTOIRES POTENTIELLES ET CONTREFACTUELLESModération : Vanessa Brito (ESADMM)et Anna Dezeuze (ESADMM) Une manière de refuser le caractère nécessaire de l’état des choses est, pour les historiens, d’imaginer à partir de ce qui s’est amorcé mais non développé dans l’histoire, ce qu’aurait pu être le futur de ces passés inaboutis. Il est possible d’écrire une autre histoire à partir des avenirs non advenus – une histoire fictive, contrefactuelle, mais offrant des ressources à l’action, en dehors de l’évidence du présent. Ces expériences d’écriture en histoire, pratiquées parfois en anthropologie, peuvent alors rencontrer des expériences artistiques de mise en récit. Ce qui nous permettra d’interroger les usages artistiques du document et de l’archive, le statut de la fiction et les régimes de véridicité.9h30-11h45 : Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou (historiens), Vincent Meessen (artiste), Uriel Orlow (artiste).11h45 : pause12h15-13h : DiscussionL’EXPOSITION COMME FORME D’ÉCRITUREModération : Sylvie Collier (UAM) et Jean-Roch Bouiller (MuCEM)Exposer est une opération commune à l’artiste et au chercheur en sciences humaines et sociales. On expose des images, mais aussi une pensée et des arguments. Qu’il soit visuel ou textuel, le montage construit du sens, tisse des récits et propose une narration. Aujourd’hui, philosophes et historiens de l’art cherchent des points de convergence entre la forme-livre et la forme-exposition. Des anthropologues, sociologues et historiens co-construisent des expositions dans des musées de société. Le commissariat de recherche pose clairement la question de l’engagement de l’art par rapport à la connaissance et nous rend à l’évidence que laproduction du savoir est indissociable de ses formes de monstration et d’exposition. Une réflexion commune sur les enjeux de cette forme de narration ouvre encore un espace de dialogues entre nos recherches respectives.14h30-17h00 : Nadine Gomez (directrice du Musée Gassendi et du « Cairn »), Yann-Philippe Tastevin (anthropologue),  (artiste), Philippe Artières (historien).17h : pause17h30-18h30 : Discussion et clôture.

Lire la suite

Séminaire Economie et Histoire

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 19 octobre 2017 - 15:00L’historie et l’économie s’intéressent actuellement à l’ensemble des phénomènes sociaux. Leurs approches mobilisent à la fois des questionnements et des méthodes différentes. Le but de ce séminaire sera d’enrichir l’étude de ces objets partagés en confrontant approches et méthodes à partir de quelques dossiers thématiques. Ces dossiers comptent se focaliser, entre autres, sur la mobilité sociale et intergénérationnelle, le rôle du mariage, et l’impact de l’urbanisation sur des différents phénomènes sociaux.Le séminaire aura lieu un jeudi par mois, en alternance entre le Centre Norbert Elias et l’AMSE.Organisateurs : Jean Boutier, Cecilia Garcia-Peñalosa, Alain Trannoy, Arundhati Virmani.Séance du 19 octobre 2017Alain Trannoy - Questions de mobilité intergénérationnelle: Les élites françaises  Discutant : Jean Boutier> Voir le détail de la programmation à venir sur l'affiche

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27