Les équipes | Chercheurs correspondants

Caroline Archat Tatah

Coordonnées professionnelles

Caroline Archat Tatah

 

Chercheur correspondant au Centre Norbert Elias depuis décembre 2016

Institut de recherche et d'Innovation (IRI) - Centre Georges Pompidou

Docteure en Sciences de l’Education

Qualifiée en 70ème section

 

Domaines de recherche

·  Sociologie et philosophie de l’éducation

·  Sociologie des pratiques culturelles

·  Histoire de l’art –Visual Studies

 

Objet de recherche

Caroline Archat étudie les formes et les dynamiques de la culture visuelle dans et hors l’école. Elle associe un questionnement sur la façon dont l’institution scolaire se saisit des arts visuels (en particulier du cinéma) pour en faire un objet d’étude (Thèse de doctorat et recherches IRI) avec une réflexion sur les dynamiques de pénétration des images numériques au sein de l’espace scolaire. Ses travaux s’intègrent au domaine « Formes et Modèles culturels »  du Centre Norbert Elias, et plus particulièrement au thème « Emergences et dynamiques d’institutionnalisation de la culture ». Ils se déclinent autour de trois axes : 1/Circulations et devenir des images. 2/Littératie textuelle et multimodale. 3/Supports et activités numériques.

·      Circulations et devenir des images

La circulation des images dans et hors l’école est comprise comme une dynamique de tensions entre ce qui est légitimé par l’institution éducative et s’exporte au-dehors de ses frontières et ce qui ne l’est pas, mais qui exerce une pression sur elle. Comment s’opère cette répartition sociale du visible ? Il s’agit ensuite de questionner la façon dont l’école s’empare ou non des images qui circulent sur les réseaux sociaux pour en faire un objet de connaissance et de réflexion. Quels types d’images sont à même d’être scolarisés ? Quelles résistances l’école manifeste-t-elle à leur égard ? Comment les traite-t-elle quand elle y parvient ? Quels modes de faire enseignant, quelles médiations pédagogiques sont engagés ? Enfin, la circulation physique et topique des images sur des supports différents (de l’œuvre originale à sa reproduction, du grand écran à l’interface des téléphones mobiles) conduit à interroger la variation de leur signification selon les contextes et les supports de leur diffusion.

·      Littératie textuelle et multimodale

L’enjeu d’une légitimation des formes visuelles contemporaines dans et par l’école engage pleinement la question de la littératie. Au-delà des écrits traditionnels utilisés dans l’espace scolaire, les supports numériques proposent de nouvelles formes de lecture et d’écriture, et avec elles, des modes spécifiques d’organisation et de catégorisation du monde. Une approche sociocritique des discours sur les images numériques servira à étudier l’inégale répartition des modes d’appropriation de ces formes culturelles par les collégiens et les lycéens.

·      Supports et activités numériques 

Définie comme un nouvel âge de l’esprit, la révolution numérique provoque une véritable reconfiguration de nos expériences, de nos connaissances et de nos modes de pensée. Elle bouleverse le champ des savoirs et les institutions académiques. Il y a donc un enjeu fort pour l’institution scolaire qui doit proposer des formes d’enseignement et des activités d’apprentissage adaptées. L’interprétation des données, comme lien entre les informations et les savoirs est une question essentielle. Quel rôle jouent les structures académiques dans la préservation de ce registre de l’interprétation humaine pour résister au traitement automatique des données par les moteurs de recherche ? Par ailleurs, les outils numériques de consultation et de production d’images (Instagram, Youtube, etc.) permettent leur transmission quasi instantanée. Le temps qui permet successivement de saisir une information, de l’interpréter et d’élaborer une réflexion est totalement réduit. Ce rétrécissement temporel alimente un rapport d’évidence avec les images qu’il faut interroger. Il importe également d’en mesurer les conséquences sur la relation que les adolescents entretiennent avec le savoir et l’institution scolaire.

 

Publications

Ouvrage

  • 2013 Ce que l’école fait avec le cinéma. Enjeux d’apprentissage dans la scolarisation de l’art à l’école primaire et au collège, Presses Universitaires de Rennes, collection Paideïa.

Articles dans des revues à comité de lecture et chapitres d'ouvrages scientifiques

  • 2015 « Le Cercle rouge dans la moulinette de Lignes de temps. L’étude d’un film au lycée. In Décadrages n°31.
  • 2014 « Vers des formes instrumentées d’enseignement et d’apprentissage : le cas de l’analyse de contenus audiovisuels », avec M. Bourgatte, In Eduquer/Former n°46.
  • 2014 « Quelle(s) différence(s) y a-t-il entre Les Ménines et Pirates des Caraïbes, ou comment préparer les plus jeunes à se repérer dans le visible ? », In C. Passerieux (Dir.) Construire le goût d’apprendre à l’école maternelle, Chronique sociale.
  • 2013 « Ecrire pour devenir un spectateur amateur ». In Le français aujourd'hui, n°182.
  • 2007 « Les conditions d’une dimension éducative des partenariats artistiques et culturels ». In VEI Diversité n° 148, Editions SCEREN-CNDP.
  • 2002 « Fabulation, déni et insultes chez les élèves en difficulté, quelle place pour les apprentissages scolaires ? ». In VEI Enjeux n° 130, Editions SCEREN- CNDP.

Communications scientifiques

  • 2014 « Que fait l’école avec le cinéma ? », Séminaire Agir en spectateur, Institut de l’image, Aix-en-Provence.
  • 2013 « Nouvelles modalités du travail éducatif : annoter pour apprendre à voir », Séminaire muséologie 2.0 Quels outils pour apprendre dans le champ culturel ?, Institut de Recherche et d’Innovation, Centre Pompidou.
  • 2012 « Annotation et apprentissages : quelles activités langagières pour les élèves ?», Journée d’études Pratiques de l’annotation vidéo, Institut Telecom-ParisTech.
  • 2011 « L'éducation au cinéma dans le contexte numérique : question d’ambition et d’apprentissage », IVè Congrès de l’Association Française de Sociologie, Grenoble, RT4 « Innovation et créativité en éducation et en formation »
  • 2010 « Enjeux de la scolarisation du cinéma », Séminaire de l’équipe CIRCEFT-ESCOL, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.
  • 2009 « La scolarisation du cinéma : enjeux et perspectives », Journée d’étude des doctorants du CIRCEFT, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.
  • 2009 « Quand l’introduction du cinéma au collège oblige à mieux comprendre ce que font les élèves lorsqu’ils écrivent sur un film », Journées d’étude « Eprouver, pratiquer, enseigner les arts et la culture. Former à l’approche de l’œuvre les enseignants et les médiateurs », IUFM de Montpellier.
  • 2006 « La scolarisation de l’art : enjeux et conditions », Biennale de l’Education, ENS Lyon. « Recherche d’une terminologie pour une question de recherche sur les partenariats éducatifs », Journée d’étude des doctorants, CIRCEFT-ESCOL, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.
  • 2004 « Les enjeux méthodologiques et épistémologiques des partenariats Ecole Culture», Colloque Chercheurs et praticiens dans la recherche, UniversitéLyon II.  
EHESS et CNRS
AMU et UAPV

flux rss  Actualités

Rencontres Technographies

Rencontres scientifiques - Mardi 11 septembre 2018 - 09:30Cette rencontre est destinée à discuter des 18 propositions d’articles retenues par le comité de rédaction de la revue Techniques&Culture en mai 2018 pour le numéro 71 « Technographies ». Chaque auteur (ou couple d’auteurs) aura dix minutes maximum pour présenter son projet. Les présentations seront suivies d’une heure trente de discussion collective selon le nombre de propositions présentées.TechnographiesEn mettant à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques –, le numéro 71 vise une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie.Le numéro comportera deux ensembles de textes. Les premiers seront des contributions théoriques et historiographiques relatives aux étapes clés du processus qui va de l’expérience de terrain, au contact avec les « matières premières » – les faits techniques –, à la réception par les publics des documents qui en sont issus. Il s’agira non seulement de faire un état des lieux des techniques de documentation, d’analyse, d’archivage et de mise en circulation des faits techniques, mais aussi d’en retracer les trajectoires tout en identifiantles angles morts et les questionnements demeurés en friche, près d’un demi-siècle après l’émergence de la « technologie culturelle ». Le second sera composé de préconisations, sous forme de « notices », constituant les éléments d’un manuel de terrain, prioritairement destiné aux novices mais également susceptible d’intéresser des spécialistes souhaitant ajouter des cordes à leur arc.Entrée gratuite sur inscription : i2mp@mucem.org

Lire la suite

Appel à contributions « Musées et mondes numériques »

Appel à communication - Lundi 01 octobre 2018 - 00:00La revue Culture & Musées lance un appel à projet d'articles pour un numéro thématique « Musées et mondes numériques », à paraitre en 2020, sous la direction de Milad Doueihi et Florence Andreacola.L’objectif de ce numéro est de relire trois fondamentaux du musée que sont la collection, l’exposition et le public au regard de la culture numérique de manière critique et réflexive. Il s’adresse à des chercheurs en muséologie ainsi qu’à tous les chercheurs qui traitent du patrimoine, des archives, de la documentation, des institutions culturelles, des industries de la culture, des accès et de l’utilisation des données culturelles, ouvertes et/ou publiques. Les textes attendus pour ce numéro pourront s’intégrer dans l’un de ces trois axes, ceux-ci n’étant pas exclusifs les uns des autres : - De la mise à disposition de données numériques au hackathon des données culturelles publiques, - De l’exposition des œuvres et des objets à la mise en scène des données, - Du scénario de visite à la mise en scène de soi. 

Lire la suite

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27