CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Godefroy Lansade : "La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux : 4 octobre 2016

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2016

Godefroy Lansade : "La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux : 4 octobre 2016

La soutenance de thèse aura lieu le 4 octobre 2016, 2ème étage de l'EHESS, salle A , à 14 h

 

Titre de la thèse :

"La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux

 

Le jury sera composé de :

Yannick Jaffré, Directeur de recherche au CNRS (Directeur de thèse)

Alain Marchive, Professeur émérite de l'Université de Bordeaux

Eric Plaisance, Professeur émérite de l'Université Paris Descartes

Isabelle Ville, Directrice de recherche à l'INSERM, directrice d'études à l'EHESS

Florence Weber, Professeur à l’École Normale Supérieure de Paris

 

Résumé :

S’appuyant sur une enquête ethnographique approfondie de plus de trois ans et associé à une longue expérience d’enseignant, ce travail tente de rendre compte et interroge l’expérience scolaire d’adolescents et de jeunes adultes de 16 à 20 ans désignés « handicapés mentaux » scolarisés au sein d’un lycée d’enseignement professionnel. Depuis leurs points de vue - en adoptant une démarche « par le bas » - je me suis attaché à saisir le sens qu’ils donnent à leurs expériences ordinaires de lycéens « inclus » dans et à travers le dispositif ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) auquel ils sont rattachés. Cette démarche attentive aux configurations de leur parcours d’inclusion m’a permis de décrire et interroger les impacts sociaux et éducatifs de la politique publique d’inclusion scolaire en « train de se faire » dont ils sont la cible. À partir du recueil et de l’analyse du rapport que ces adolescents et jeunes adultes entretiennent avec l’institution scolaire, la manière dont ils s’y adaptent ou s’y opposent, de leurs choix, de leurs projets, des rapports à soi et à autrui, je montre que ces jeunes interrogent les discours et les pratiques dont ils sont l’objet et s’interrogent sur leur existence de lycéen en général. Loin d’être aveugles au sens profond de leur expérience ainsi qu’aux paradoxes que le dispositif ULIS construit, je montre les contraintes sociales et institutionnelles objectives qui pèsent sur les trajectoires scolaires de ces jeunes. Mieux comprendre n’est malheureusement pas synonyme de mieux agir. Mais entendre ces jeunes, bien souvent contraints à l’invisibilité sociale, est essentiel pour qu’ils puissent être reconnus comme des acteurs capables d’énoncer leurs difficultés et leurs choix.  

 

Mots-clés :

Inclusion scolaire - Handicap mental - Expérience - Ethnographie - Configuration - Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire - Normes - Interaction

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27