CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Godefroy Lansade : "La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux : 4 octobre 2016

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2016

Godefroy Lansade : "La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux : 4 octobre 2016

La soutenance de thèse aura lieu le 4 octobre 2016, 2ème étage de l'EHESS, salle A , à 14 h

 

Titre de la thèse :

"La vision des inclus" : Ethnographie d'un dispositif d'inclusion scolaire à destination d'adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux

 

Le jury sera composé de :

Yannick Jaffré, Directeur de recherche au CNRS (Directeur de thèse)

Alain Marchive, Professeur émérite de l'Université de Bordeaux

Eric Plaisance, Professeur émérite de l'Université Paris Descartes

Isabelle Ville, Directrice de recherche à l'INSERM, directrice d'études à l'EHESS

Florence Weber, Professeur à l’École Normale Supérieure de Paris

 

Résumé :

S’appuyant sur une enquête ethnographique approfondie de plus de trois ans et associé à une longue expérience d’enseignant, ce travail tente de rendre compte et interroge l’expérience scolaire d’adolescents et de jeunes adultes de 16 à 20 ans désignés « handicapés mentaux » scolarisés au sein d’un lycée d’enseignement professionnel. Depuis leurs points de vue - en adoptant une démarche « par le bas » - je me suis attaché à saisir le sens qu’ils donnent à leurs expériences ordinaires de lycéens « inclus » dans et à travers le dispositif ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) auquel ils sont rattachés. Cette démarche attentive aux configurations de leur parcours d’inclusion m’a permis de décrire et interroger les impacts sociaux et éducatifs de la politique publique d’inclusion scolaire en « train de se faire » dont ils sont la cible. À partir du recueil et de l’analyse du rapport que ces adolescents et jeunes adultes entretiennent avec l’institution scolaire, la manière dont ils s’y adaptent ou s’y opposent, de leurs choix, de leurs projets, des rapports à soi et à autrui, je montre que ces jeunes interrogent les discours et les pratiques dont ils sont l’objet et s’interrogent sur leur existence de lycéen en général. Loin d’être aveugles au sens profond de leur expérience ainsi qu’aux paradoxes que le dispositif ULIS construit, je montre les contraintes sociales et institutionnelles objectives qui pèsent sur les trajectoires scolaires de ces jeunes. Mieux comprendre n’est malheureusement pas synonyme de mieux agir. Mais entendre ces jeunes, bien souvent contraints à l’invisibilité sociale, est essentiel pour qu’ils puissent être reconnus comme des acteurs capables d’énoncer leurs difficultés et leurs choix.  

 

Mots-clés :

Inclusion scolaire - Handicap mental - Expérience - Ethnographie - Configuration - Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire - Normes - Interaction

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).(...)

Lire la suite

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).(...)

Lire la suite

Projection et débat autour du film « Le patient éclairé »

Projection-débat - Mercredi 18 avril 2018 - 16:00A l'occasion de la journée internationale du droit des patients, une projection du film « le patient éclairé » par Laura Taubman est proposée et sera suivie d'un débat autour du thème « Quelle autonomie de décision du patient face au cancer? », mercredi 18 avril 2018.Programme16h00 : projection du film au cinéma LE MIROIR, La Vieille Charité, 13002 Marseille16h40 : débat sur le thème Quelle autonomie de décision du patient face au cancer?En présence deLaura Taubman, doctorante en anthropologie et réalisatricePr Dominique Maraninchi, professeur en cancérologieDr Julien Mancini, chercheurDr Marie Bannier, chirurgienneDr Jean-François Moulin, oncologueMadame Carole Linon, ancienne patiente et bénévole de l'association Restart...et d'autres invités...INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE SUR :www.canceropole-paca.comRENSEIGNEMENTS :canceropole-paca@univ-amu.fr ou 04 91 32 47 00 (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27