Les membres | les post-doctorants et chercheurs contractuels

Nicolas Maïsetti

Coordonnées professionnelles

Nicolas Maïsetti

 

Docteur en Science Politique - Université Paris I Panthéon-Sorbonne

Chercheur associé au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS, UMR 8134 CNRS)

Post-doc ANR POCK - Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Centre Norbert Elias

 

Domaines de recherche

  • Sociologie de l'action publique
  • Sociologie politique locale
  • Politiques urbaines
  • Internationalisation des villes

 

Formations et expériences professionnelles

Recherches post-doctorales

  • 2016 : Projet de recherche ANR « Politique et corruption : argent immoral et influence politique en Allemagne et en France aux XIXe et XXe siècles » (POCK/2) coordonné par Frédéric Monier (Pr, Université d’Avignon) et Cesare Mattina (MCF, Aix-Marseille Université)

Titre: La dénonciation de la corruption politique dans les Bouches-du-Rhône : le cas de la promotion immobilière (1980-2010).

  • 2015 : Projet de recherche coordonné par Renaud Epstein (MCF, Université de Nantes), financé par le Ministère de l’Équipement (Plan Urbanisme, Construction, Architecture)

Titre: Les politiques de labellisation Métropoles French Techdans la gouvernance urbaine.

  • 2014  : Projet de recherche coordonné par Ludovic Halbert (Chargé de recherche, CNRS-LATTS), financé par la Région Île-de-France

Titre: La fabrique privée de l’action publique du développement durable : le cas du Plan Bâtiment Durable.

Doctorat

Thèse de Doctorat en science politique, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la direction de Yves Viltard (MCF HDR, Université Paris I), soutenue le 30 mai 2012.

Titre : Marseille en Méditerranée: récit politique territorial et sociologie de l’action publique locale internationale.

Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité

Jury composé de Jean-Louis Briquet (Président, Professeur, Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Yves Buchet de Neuilly (Rapporteur, MCF HDR, Université Lille II), Alain Faure (Rapporteur, Directeur de Recherche PACTE-CNRS), Yves Viltard (Directeur, MCF HDR Université Paris I Panthéon-Sorbonne), Antoine Vion (MCF, Université Aix-Marseille), Claire Visier (MCF, Université Rennes II).

Conseil national des Universités

Section 40 - Politique, Pouvoir, Organisation : Admissible, 2016

Section 39 - Espaces, Territoires, Sociétés : Admissible 2015 et 2016

Conseil National de la Recherche Scientifique

Participation à des projets de recherche collectifs :

• « Acteurs et enjeux de la dénonciation de la corruption politiques », coordonné par Cesare Mattina (MCF, Université Aix-Marseille), volet d’enquête de l’ANR POCK, depuis 2016.

• « Financiarisation de la production urbaine », coordonné par Ludovic Halbert, Axe   « Economie politique de la production urbaine » du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS, UMR 8134 CNRS), depuis 2014.

• « Publics et pratiques culturelles de Marseille-Provence 2013», coordonné par Sylvia Girel (MCF HDR, Université Aix-Marseille) volet d’enquête sur « Les publics de Marseille 2013 OFF », 2013.

• « Observatoire Scientifique du Politique en PACA» coordonné par Stéphanie Dechézelles (MCF, Sciences Po. Aix) et Christelle Marchand (MCF, Université d’Avignon), volet d’enquête sur « l’intermédiation communautaire » avec Camille Floderer (Sciences Po. Aix), Cesare Mattina (MCF, Université Aix-Marseille) et Julie Rannoux (Sciences Po. Aix), 2012.

• « Les façades des institutions », école doctorale de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, avec Vanessa Codaccioni, Florent Pouponneau, Simon Mas et Sylvain Antichan, 2008-2011.

Participation à des cycles de séminaires de recherche :

« Internationalizing cities: urban fabric and urban policies in a globalizing (urban) world », coordonné par  Christian Lefèvre (LATTS, Université Paris Est), Olivier Coutard (LATTS, Université Paris Est), organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture, 2016-2017

• « Retour sur vingt ans d’évolutions des modes d’action publique urbaine », coordonné par  Maxime Huré (Université Paris 7), Max Rousseau (CIRAD), Marie-Clotilde Meillerand (ENS de Lyon), Vincent Béal (Université de Strasbourg), Sébastien Gardon (ENSV VetAgro Sup), organisé par le Plan Urbanisme Construction Architecture, 2015-2016.

Expériences d’enseignement

2013-2016 (Vacataire)

  • Cours magistral « Introduction aux Relations internationales », Université Paris 8, Licence science politique [36 h, 2016]. 
  • Cours magistral « Science politique et Relations internationales», Université Paris 1, Magistère de Relations internationales et Actions à l’Étranger [27 h / an ; depuis 2014].
  • Cours magistral « Stratégies internationales des villes», Sciences Po. Aix, Master 2 Politiques publiques euro-méditerranéennes, [7 h ; depuis 2013].
  • Cours magistral « Politiques culturelles », Institut universitaires et technologique d’Aix-en-Provence, Parcours Affaires sociales et gestions urbaines [16 h ; 2015].
  • Cours magistral « Coopération décentralisée », Université Paris-Est Marne-La-Vallée, Institut français d’urbanisme, Master 2 Politiques urbaines intégrées dans l’espace euro-méditerranéen [20h ; 2015].
  • Encadrement Poster « Villes et Métropolisation» (avec Ludovic Halbert), Ecole nationale des Ponts et Chaussées, [15 h / an ; depuis 2014].
  • Encadrement Mémoires « Habiter» (avec Muriel Girard et Arlette Heriat), École nationale supérieure d’architecture de Marseille,  3e année, [45h ; 2015].
  • Atelier « Étude d’un projet urbain - Champigny-sur-Marne», (avec Jeanne Demoulin, Docteure en aménagement, Université Paris Ouest Nanterre) Université Paris-Est Marne-La-Vallée, Institut français d’urbanisme, Master 2 Politiques urbaines intégrées dans l’espace euro-méditerranéen [20 h ; 2014-2015]
  • Intervention « Gouverner les métropoles », Cours « Villes et Métropolisation » par Ludovic Halbert, Ecole nationale des Ponts et Chaussées, 3e année,  [6h / an ; depuis 2014].
  • Intervention « Action publique, jeu d’acteurs et production des villes. Le cas des politiques environnementales », séminaire « Habiter » par Muriel Girard (Maître-Assistant, ENSA), École nationale supérieure d’architecture de Marseille,  3e année, [3h ; 2015].
  • Intervention « Action publique, jeu d’acteurs et production des villes. Le cas des politiques culturelles », Cours « Sociologie des villes en Méditerranée » par Muriel Girard (Maître-Assistant, ENSA), École nationale supérieure d’architecture de Marseille,  3e année, [3h ; 2015].
  • Intervention « Les métropoles, sujets politiques actifs de la mondialisation», Cours « Politiques urbaines et mondialisation » par Audes Signoles (MCF, Sciences Po. Aix), Sciences Po. Aix, Master 1, [4 h ; 2015].

2011-2013 (ATER, Sciences Po. Aix-en-Provence)

  • Cours magistral « Théories en science Politique», 2ème année [22 h.]
  • Cours d’orientation « Analyse politique appliquée» (avec Stéphanie Dechezelles), 2ème année [20 h.]
  • Conférence de méthodes « Science politique», 1ère année [30 h.]
  • Conférence de méthodes « Méthodologie des sciences sociales », 1ère année [30 h.]
  • Conférence de méthodes, « Culturegénérale », 4ème année [40 h.]

2010-2011 (Vacataire)

  • Cours magistral « Stratégie internationale des villes», Master 2 action publique territorialisée, Sciences Po. Aix-en-Provence [10 h.]
  • Khôlles «Culture générale», CPGE économique et commerciale, Lycée Montaigne, Paris [56 h.]

2007-2010 (Moniteur, Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

  • TD « Sociologiepolitique», L1, Droit [36h.]
  • TD « Méthodologiedessciencessociales», L1 Droit, [18 h.]
  • TD « Droitconstitutionnel», L1, Droit et Philosophie-Droit [126h.]

 

Publications

Soumis et en cours d’évaluation :

  • « Gouverner la transformation des villes. Attractivité et production urbaine à Marseille », Géocarrefour.
  • « Une fabrique privée des politiques environnementales : entre appropriation et contestations du cadrage financier du développement durable. Le cas du Plan bâtiment durable et l’enjeu de la rénovation énergétique dans l’immobilier tertiaire » (avec Ludovic Halbert et Antoine Guironnet), Gouvernement et Action Publique.

À paraître :

  • Marseille, ville du monde, Paris, Karthala, Collection « Questions    Transnationales »,  septembre 2016.

Ouvrage

  • Opération culturelle et pouvoirs urbains. Instrumentalisation économique de la culture et luttes autour de Marseille-Provence Capitale européenne de la culture 2013», Paris, L’Harmattan, Collection « Questions Contemporaines », Série « Questions urbaines », 2014.

 Articles dans des revues à comité de lecture

  • «‘Jouer Collectif’ dans un territoire fragmenté. L’économie politique de Marseille-Provence Capitale européenne de la culture 2013 dans la recomposition du pouvoir local », Gouvernement et Action Publique, 4 (1), 2015, pp. 51-85.
  • « City-branding et fragmentation métropolitaine: l’impossible recherche d’une marque territoriale dans le cas du territoire marseillais », Communication et Langages,  175, 2013, pp. 95-118.
  • « Les façades institutionnelles: ce que montrent les apparences des        institutions » (avec Vanessa Codaccioni et Florent Pouponneau), Coordination d’un dossier consacré aux « façades institutionnelles », Sociétés Contemporaines,88, 2012, pp. 5-14.

Articles dans des revues sans comité de lecture

  • « Governare Le Trasformazioni urbane. L’Attrattività Di Marsiglia : Una Sfida », Imprese & Città, 8, Inverno 2015, pp. 112-119.
  • « Marseille : (pseudo)socio-histoire d’une ville monde», Les Cahiers de la coopération décentralisée, 4, hors-série : Actes du Colloque « L’action internationales des collectivités territoriales : des politiques publiques en recherche(s), 2015, pp. 54-65.
  • « Marseille2013 Off, l’institutionnalisation d’une critique», Faire Savoirs, Dossier consacré aux « nouveaux horizons de la culture » 10, 2013, pp. 59-68
  • « On The Sustainability Of Urban Institutional Dynamics: Capitalization, Decentralization And The Case Of Two Alpine Cities », (avec Jon Marco Church), Urban Environment, 5, 2011, pp. 24-37.
  • « La Coopération décentralisée aux échelles du territoire marseillais: un réseau politique local international ? », Les Cahiers de la Coopération décentralisée, 2, 2010, pp. 8-28.

Contribution à des ouvrages collectifs

  • « Le Mucem à Marseille: controverses autour d’équipement culturel de développement territorial » (avec Sylvia Girel et Maria Elena Buslacchi), in Baudelle Guy, Gerhard Krauss et Jean-François Polo (Éds.), Musée d’art et développement territorial, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2015, pp. 177-198.
  • « Les ressources créatives de Marseille-Provence Capitale européenne de la culture 2013: des instruments de normalisation de la ville ou de réappropriation de l’espace public ? », in Dallet Sylvie (dir.), Ressources de la créativité, Paris, L’Harmattan-Institut Charles Cros, 2015, pp. 163-172.
  • « Registres et scènes d’action des entrepreneurs locaux de l’Europe. La politique européenne de la Région PACA », inAldrin Philippe, Nicolas Hubé, Caroline Ollivier-Yaniv, Jean-Michel Utard (Éds.), Les médiations de l’Europe politique. Acteurs et interaction des affaires publiques européennes, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, pp. 179-205.
  • «Entrepreneurial Participation in International Local Politics: the Case of Marseilles, European Capital of Culture 2013 », inVan Deth Jan, William Maloney (Eds.), New Participatory Dimensions in Civil Society: Professionalization and Individualized Collective Action, Londres, Routledge 2011, pp. 27-45.
  • « Villes : L’apprentissage en réseau du développement durable » in  Jacquet Pierre, Rajendra Pachauri, Laurence Tubiana (Éds), Regard sur la Terre : l’annuel du développement durable 2010 - Villes changer de trajectoires, Paris, Presses de Sciences Po, 2010, pp. 308-314.

Recensions

  • « Ville imaginée contre ville habitée » (avec Cesare Mattina), recension de Péraldi. M, Duport C., Samson M. Sociologie de Marseille,Paris, La Découverte, 2015, Métropolitiques, [En ligne] http://www.metropolitques.eu
  • « Les ‘gars de la propreté’ et le pouvoir municipal à Marseille », recension de Donzel. A., Godard P., Les éboueurs de Marseille. Pratiques municipales et luttes syndicales, Paris, Ellypses, 2014, Métropolitiques, [En ligne] http://www.metropolitiques.eu/Les-gars-de-la-proprete-et-le.html

Rapports publics

  • « Gouverner par les labels : émulations, mobilisation, différenciation, diffusion. Le label Métropole French Tech » (avec Renaud Epstein), rapport pour le PUCA, 2016.
  • «  Des intermédiaires communautaires ?Regards comparés sur la représentation politique locale de la « diversité » à Marseille » (avec, Camille Floderer, Cesare Mattina et Julie Rannoux), in La mesure des territoires en mutation ? Les Transformations de l’ancrage territorial et social du politique, Rapport pour le Conseil Régional PACA, 2014, pp. 197-235.
  • « La coopération transfrontalière: rôles et compétences des collectivités territoriales », rapport pour le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (Mission Europe International), 2007.

 

Colloques & séminaires

Communications dans des colloques internationaux

  • « The Narrative of the Internationalization of Marseilles », Policyand Politics’ Conference, Bristol, septembre 2014.
  • « Le J1 : hangar industriel hier, lieu culturel aujourd’hui, casino demain ? Controverses et luttes d’appropriation d’un espace public à Marseille », Colloque « Publics et Pratiques culturelles. Une mise en perspective euro-méditerranéenne et internationale », Marseille, décembre 2013.
  • « Les ressources créatives de Marseille-Provence, capitale européenne de la culture 2013 : instruments de normalisation de la ville ou réappropriation de l’espace public ? », Colloque « Les ressources de la créativité », Université de la Manouba, Tunis, avril 2013.
  • « Working out Metropolitan Facade.Istanbul and Marseilles as European Capitals of Culture » (avec Marjorie Okmeikler, Doctorante, Université Aix-Marseille et Antoine Vion, MCF, Université Aix-Marseille),Conférence internationale « Associées ou Rivales ? Métropoles, Régions et les nouvelles dynamiques territoriales », Sciences Po. Rennes, octobre 2011 ; et 42nd Urban Affairs Association Conference « Rethinking the future of urbanism : Cities and regions in a post-industrial era », avril 2012.
  • « Entrepreneurial Participation in international local Politics : the Case of Marseille, European Capitale of Culture 2013 », Joint Sessions, European Consortium for Political Research, Lisbonne, avril 2009.
  • « Marseilles’ international politics:Scales Plays and Interplays », European Urban Research Association  Conference, Milan, octobre 2008.
  • « Projection et insertion euro-méditerranéenne de la ville de Marseille », Colloque annuel de la Société Québécoise de science politique, Montréal, mai 2008.

Communications dans des colloques nationaux

  • « Heurts et malheurs de l’injonction ethnographique» (avec Stéphanie Dechezelles et Marine Poirier, Doctorante, Sciences Po. Aix), Congrès de l’Association Française de Science Politique , Paris, juillet 2013.
  • «Étudier un régime urbain en contexte fragmentaire. L’hypothèse de l’acteur collectif à l’épreuve du terrain marseillais », Congrès de l’Association Française de Science Politique, Paris, juillet 2013.
  • « City brandinget fragmentation métropolitaine: l’impossible recherche d’une marque territoriale dans le cas du territoire marseillais », VIIIe École d’Été de Politique comparée du CHERPA,  Aix-en-Provence, juin 2012.
  • « Réseaux  politiques locaux et internationalisation des villes: le cas de Marseille » (avec André Donzel, Chercheur CNRS-LAMES), Congrès de l’Association Française de Science Politique, Grenoble, septembre 2009.

Journées d’études

  • « L’affaire de l’Urbaine immobilière à Marseille.Corruption de fonctionnaires et économie politique de la production urbaine dans les années 1960 », Journée d’études « Patronage et Clientélismes politiques », Programme de recherche POCK, Avignon, 4 mai 2016.
  • « Un autre MP2013 est possible: du OFF au FRIC, les contestations du projet Capitale », Demie-Journée d’études « Les échelles de la légitimité culturelle », Programme de Recherches Publics et Pratiques Culturelles de Marseille-Provence 2013, Marseille, septembre 2013.
  • « Des intermédiaires « communautaires » ? Regards comparés sur la représentation politique locale à Marseille » (avec Camille Floderer et Julie Rannoux), Journée d’étude « Être porte-parole. Approches de la représentation non-électorale », GRePo, Sciences Po. Paris, juillet 2013.
  • « Marseille-Provence Capitale européenne de la culture : les effets du label sur la gouvernance urbaine », Séminaire de recherche « L’usage des prix, labels, titres et honneurs dans la gouvernance urbaine », MSH Nantes, juin 2013.
  • « Le Conseil international de la ville de Marseille : construction d’une enceinte technique et professionnelle unifiée de la projection internationale d’un territoire fragmenté », Journées d’Études « Commission et Gouvernement Local », Sciences Po Lyon, février 2011.

 Organisation & animation d’événements scientifiques

  • Co-organisation du Colloque « Dénonciations et dénonciateurs de la corruption. Chevaliers blancs, pamphlétaires et promoteurs de la transparence à l’époque contemporaine », Aix-en-Provence, 3-4 novembre 2016.
  • Coordination du Panel «Understanding Policy Narratives» (avec Sonia Lemettre, ENTPE), International Conference on Public Policies,  Sciences Po. Grenoble, juin 2013.
  • Coordination du Colloque de l’École doctorale de Science politique de l’Université Paris I, « Les façades institutionnelles. Constructions, logiques sociales et appropriations des ‘orthodoxies’ », (avec Sylvain Antichan, Vanessa Codaccioni, Simon Mas et Florent Pouponneau, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), septembre 2009.

Séminaires et ateliers doctoraux et post-doctoraux

  • « Une fabrique privée de l’action publique du développement durable? Le Plan Bâtiment Durable et la rénovation énergétique du parc tertiaire », séminaire du LATTS, Axe Economie politique de la production urbaine, Champs-sur-Marne, septembre 2014.
  • «L’internationalisation de Marseille : action publique et narration politique », Séminaire du CHERPA, Sciences Po. Aix, décembre 2012.
  • « Les politiques locales internationales etl’émergence du pouvoir métropolitain », Journée de l’École doctorale de Science politique de l’Université Paris I consacrée à l’état d’avancement des thèses, septembre 2009.

Séminaires de formation professionnelle

  • « Marseille: socio(pseudo)-histoire d’une ville-monde», Colloque Action internationale des collectivités territoriales, Cités Unies France, Sciences Po. Grenoble, décembre 2013.
  •  La métropolisation d’un territoire fragmentée : le contre-point marseillais », Forum des Jeunes Chercheurs - Collectif Confluences, Lyon, octobre 2013.
  • §  « Marseille en Méditerranée : le récit d’une stratégie internationale », Séminaire inter-labos de la Maison méditerranéenne des sciences humaines, « Les inflexions de la politique méditerranéenne de la France », Aix-en-Provence, novembre 2012.
  • « La diplomatie décentralisée de la Région PACA », Séminaire organisée par le Centre national de la fonction publique territoriale, « La diplomatie des autorités locales et régionales », Angers, mai 2012.

 

Valorisation et Diffusion de la recherche

  •  Interventions dans les médiassur les questions politiques et culturelles marseillaises.
  • Gestion des comptes twitter@nmaisetti et @marseillologie.
  • Administrateur de l’association Marseille 3013(association culturelle)
  • Co-fondateur de l’association Nouvelle Société Savante de Marseillologie

 

Cursus

2006-2007

Master 2 Recherche Science politique (Mention Relations Internationales), Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

Titre du Mémoire : « L’invention de la coopération décentralisée : professionnalisation des pratiques et transformations de l’Etat » sous la direction de Yves Viltard, Université  Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2007.

2002-2006

Sciences Po. Lille (Section Relations internationales)

Titre du Mémoire : « Les configurations des négociations du Sommet euro-méditerranéen de Barcelone de 2005 », sous la direction de Yves Buchet de Neuilly, Sciences Po. Lille, 200

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

PICASSO, voyages imaginaires

Conférence - Vendredi 16 février 2018 - 17:00A l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Picasso, voyages imaginaires », Emilie Goudal,post-doctorante LabexMed/Fondation Gerda Henkel , Centre Norbert Elias – UMR 8562 donnera une conférence inaugurale intitulée « Picasso en héritage, modernité en partage ? Réception critique de Picasso en territoire imaginé ». Elle aura lieu le vendredi 16 février à 17h au Centre de la Vieille Charité – Salle le Miroir à Marseille. Cette conférence voudrait revenir, depuis les indépendances, sur la réception critique et la confrontation à l’œuvre de Picasso par des artistes souvent définis comme « extra-occidentaux », et interroger ainsi le retour d’imaginaires possiblement suscité par l’un des maîtres de l’art moderne. La conférence sera précédée d’une présentation de l’exposition par les commissaires et en présence de Xavier Rey, directeur des Musées de Marseille.Entrée libre dans la limite des places disponiblesRetrouvez toutes les informations sur notre carnet hypothèses: https://labexmed.hypotheses.org/?p=2798&preview=true

Lire la suite

La Position du chercheur

Colloque - Mercredi 08 novembre 2017 - 09:00Le colloque est co-organisé par l’École supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée, le MuCEM et le Centre Norbert Elias. Il aura lieu les 8-9 et 10 novembre 2017Le positionnement éthique ou politique d’un chercheur se construit à travers ses méthodes de travail. En sciences humaines et sociales, ces méthodes sont autant de manières de faire au sein du discours. Elles mobilisent un ensemble de gestes et d’opérations qui concernent aussi la recherche artistique. C’est sur ces gestes partagés que nous souhaitons amener le dialogue entre recherches scientifiques et pratiques artistiques.Nous partons de la part commune de matérialité du travail de recherche – la confrontation avec les matériaux, les archives et les témoignages – pour susciter un dialogue autour des gestes de la collecte, des méthodes d’enquête, des formes d’écriture et d’exposition. Admettre que celles-ci ne traduisent pas seulement des résultats, mais constituent en soi des chantiers théoriques et artistiques, c’est ouvrir un espace d’échanges entre arts et sciences sociales.Notre démarche consiste davantage à décloisonner les discours qu’à interroger la spécificité de nos recherches respectives. L’enjeu est de penser la recherche en dehors des frontières disciplinaires afin de constituer un laboratoire de réflexivité et d’innovation offrant aux uns et aux autres la possibilité de déplacer son regard sur ses objets et ses pratiques.MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017Centre de la Vieille Charité – Cinéma Le Miroir9h30 : mots d’ouverture, conseil scientifique.ENGAGEMENT ET DISTANTIATION : LE CHERCHEUR ET SON TERRAINModération : Boris Pétric (Centre Norbert Elias)Comment évaluer la proximité ou la distance par rapport à son sujet de travail ? L’implication du chercheur conditionne son intelligence des problèmes à étudier ou des situations à documenter. En témoignent de nombreuses réflexions sur le placement de la caméra, mais aussi sur la place des émotions dans l’énonciation historique, ou encore sur le rôle heuristique des procédés littéraires et des techniques théâtrales de distanciation. Ce dialogue entre chercheurs et artistes vise à interroger le caractère heuristiquement fécond de l’implication sensible du chercheur, ainsi que le rôle du désir dans le geste de chercher.10h00 : Philipe Bazin et Christiane Vollaire11h : Discussion11h30 : pause12h-13h : Kapwani Kiwanga 13h-15h : pause déjeunerModération : Vanessa Brito (ESADMM)15h-15h30 : présentation de la revue Sensibilités par Quentin Deluermoz (il nous faudra réserver une autre salle).16h projection de L’hypothèse du Mokélé Mbembé (1h18) et débat avec Marie Voignier.18h : pauseModération : (intervenant à confirmer)18h30-20h : projection et débat avec Jeff Silva JEUDI 9 NOVEMBRE 2017MuCEM – auditorium Germaine TillionISOLER, CADRER, CONFRONTER : ENJEUX DES GESTES DE LA COLLECTEModération : Lotte Arndt (ESAD Valence-Grenoble) et Dorothée Dussy (CNE) Comment se constitue un objet de recherche ? Tout commence, comme le rappelle Michel de Certeau, avec le geste de mettre à part. Les premiers gestes consistent à collecter, à isoler, à cadrer, à confronter des sources, à opérer des changements de focale. Ils ont une force qui leur est propre, ils fabriquent du sens. Quels effets cela produit sur nos possibilités de compréhension ? Comment un objet se transforme en document, en objet archéologique ou ethnographique ? Qu’est-ce qui se perd lors de cette transformation qui est aussi un abandon de liens et de possibles ? Un des objectifs sera de confronter les enjeux de différents gestes et pratiques de la collecte réalisées par des chercheurs et des artistes.9h30-11h30 : Mathieu Abonnenc (artiste), Romain Bertrand (historien), Benoît de l’Estoile (anthropologue).11h30 : pause12h-13h : Discussion DONNER VOIX, REPHRASER, MONTER : LA RECHERCHE DE FORMES D’ÉNONCIATIONModération : Nicolas Feodoroff (FID) et Aude Fanlo (MuCEM) (à confirmer)Comment faire parler des objets ? Comment prolonger la puissance de parole de voix isolées ou disparues ? Ces questions animent de nombreuses démarches artistiques. Elles sont aussi au cœur de l’anthropologie visuelle ou de la réflexion que certains historiens portent sur l’écriture de l’histoire, l’usage et le traitement de l’archive. Que l’on construise un récit littéraire, cinématographique ou historique, ces questionnements entraînent de nouveaux usages de la citation et de la paraphrase, du découpage et du montage, de la voix off et de la figure du narrateur. Ils produisent des formes d’énonciation plurielle qui donnent à l’objet de la recherche la possibilité de se constituer comme sujet et d’évaluer lui-même son propre statut. 14h30-17h : Patrick Boucheron (historien), Arlette Farge (historienne), Natacha Nisic (artiste), Caterina Pasqualino (anthropologue).17h : pause17h30-18h30 : DiscussionVENDREDI 10 NOVEMBRE 2017MuCEM auditorium Germaine Tillion TROUER LE RÉCIT CONTINU : ESPACES BLANCS, HISTOIRES POTENTIELLES ET CONTREFACTUELLESModération : Vanessa Brito (ESADMM)et Anna Dezeuze (ESADMM) Une manière de refuser le caractère nécessaire de l’état des choses est, pour les historiens, d’imaginer à partir de ce qui s’est amorcé mais non développé dans l’histoire, ce qu’aurait pu être le futur de ces passés inaboutis. Il est possible d’écrire une autre histoire à partir des avenirs non advenus – une histoire fictive, contrefactuelle, mais offrant des ressources à l’action, en dehors de l’évidence du présent. Ces expériences d’écriture en histoire, pratiquées parfois en anthropologie, peuvent alors rencontrer des expériences artistiques de mise en récit. Ce qui nous permettra d’interroger les usages artistiques du document et de l’archive, le statut de la fiction et les régimes de véridicité.9h30-11h45 : Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou (historiens), Vincent Meessen (artiste), Uriel Orlow (artiste).11h45 : pause12h15-13h : DiscussionL’EXPOSITION COMME FORME D’ÉCRITUREModération : Sylvie Collier (UAM) et Jean-Roch Bouiller (MuCEM)Exposer est une opération commune à l’artiste et au chercheur en sciences humaines et sociales. On expose des images, mais aussi une pensée et des arguments. Qu’il soit visuel ou textuel, le montage construit du sens, tisse des récits et propose une narration. Aujourd’hui, philosophes et historiens de l’art cherchent des points de convergence entre la forme-livre et la forme-exposition. Des anthropologues, sociologues et historiens co-construisent des expositions dans des musées de société. Le commissariat de recherche pose clairement la question de l’engagement de l’art par rapport à la connaissance et nous rend à l’évidence que laproduction du savoir est indissociable de ses formes de monstration et d’exposition. Une réflexion commune sur les enjeux de cette forme de narration ouvre encore un espace de dialogues entre nos recherches respectives.14h30-17h00 : Nadine Gomez (directrice du Musée Gassendi et du « Cairn »), Yann-Philippe Tastevin (anthropologue),  (artiste), Philippe Artières (historien).17h : pause17h30-18h30 : Discussion et clôture.

Lire la suite

Séminaire Economie et Histoire

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 19 octobre 2017 - 15:00L’historie et l’économie s’intéressent actuellement à l’ensemble des phénomènes sociaux. Leurs approches mobilisent à la fois des questionnements et des méthodes différentes. Le but de ce séminaire sera d’enrichir l’étude de ces objets partagés en confrontant approches et méthodes à partir de quelques dossiers thématiques. Ces dossiers comptent se focaliser, entre autres, sur la mobilité sociale et intergénérationnelle, le rôle du mariage, et l’impact de l’urbanisation sur des différents phénomènes sociaux.Le séminaire aura lieu un jeudi par mois, en alternance entre le Centre Norbert Elias et l’AMSE.Organisateurs : Jean Boutier, Cecilia Garcia-Peñalosa, Alain Trannoy, Arundhati Virmani.Séance du 19 octobre 2017Alain Trannoy - Questions de mobilité intergénérationnelle: Les élites françaises  Discutant : Jean Boutier> Voir le détail de la programmation à venir sur l'affiche

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27