CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Florence Andreola : « Nouvelles modalités d’appropriation et de partage au musée : les pratiques multiples de l’expérience de visite à l’époque de la culture numérique » : 2 décembre 2015

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2015

Florence Andreola : « Nouvelles modalités d’appropriation et de partage au musée : les pratiques multiples de l’expérience de visite à l’époque de la culture numérique » : 2 décembre 2015

Madame, Monsieur,

J’ai le plaisir de vous inviter à la soutenance de ma thèse de doctorat en sciences de l'information et de la communication

intitulée :

Nouvelles modalités d’appropriation et de partage au musée : les pratiques multiples de l’expérience de visite à l’époque de la culture numérique.  

La soutenance aura lieu le mercredi 2 décembre 2015 à 15h00 en salle 2E01 à l'Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse, Campus Hannah Arendt. 

 

Le jury sera composé de :

Pr.  Françoise Bernard, Aix-Marseille Université, Rapporteure  

Pr.  Milad Doueihi, Sorbonne Universités, Paris, Rapporteur  

Pr.  François Mairesse, Université Sorbonne Nouvelle, Paris, Rapporteur  

Dr. Jean Guibal, conservateur en chef et directeur du Musée dauphinois, Grenoble, Examinateur 

Pr.  Marie-Sylvie Poli, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Directrice de thèse   Mcf.  Éric SanJuan, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Co-encadrant de thèse   

Pr.  Éric Triquet, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Examinateur

 

La soutenance sera suivie d’un pot en salle d'apparat auquel vous êtes cordialement invité(e)s.

Cordialement,

Florence Andreacola, Doctorante dans l'Equipe Culture et Communication du Centre Norbert Elias

Résumé de la thèse

Cette thèse propose d’examiner les façons dont l’expérience de visite peut être transformée dans le contexte d’une culture numérique qui touche les publics réels et les publics potentiels du musée. On s’interroge plus précisément sur les processus d’appropriation et de partage qu’entraine la pratique muséale à l’époque de la culture numérique. Pour explorer cet objet de recherche, nous construisons un appareil méthodologique interdisciplinaire ad hoc entre l’informatique et les sciences de l’information et de la communication. Il permet d’élaborer un cadre analytique susceptible de saisir des pratiques qui se partagent et se combinent entre un espace numérique et un espace physique. De la sorte, nous proposons des protocoles de recherches hybrides et exploratoires qui offrent la possibilité de saisir, par leur association, des pratiques multiples de l’expérience de visite dans la triple temporalité de l’avant, du pendant et de l’après visite du musée.

À travers cette thèse nous mettons en évidence la façon dont le numérique intervient dans les pratiques de l’expérience de visite comme un objet technique spécifique et un système d’échange avec et dans lequel le visiteur et le visiteur potentiel reconfigurent leur relation à l’institution muséale, à sa collection, aux expositions et aux autres visiteurs et visiteurs potentiels.  

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27