CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Anne-Sophie Giraud : « Les statuts de l'être anténatal, un processus d'humanisation "relationnel" - Assistance médicale à la procréation et mort périnatale » : 23 novembre 2015

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2015

Anne-Sophie Giraud : « Les statuts de l'être anténatal, un processus d'humanisation "relationnel" - Assistance médicale à la procréation et mort périnatale » : 23 novembre 2015

Dans le cadre de la formation doctorale en sciences sociales (Marseille)

J’ai le plaisir de vous annoncer la soutenance de ma thèse d'anthropologie sociale et ethnologie préparée sous la direction d'Irène Théry (directrice d'étude à l'EHESS - Centre Norbert Elias) et de Dominique Memmi (directrice de recherche au CNRS - CSU-CRESPPA)

intitulée : Les statuts de l'être anténatal, un processus d'humanisation "relationnel" - Assistance médicale à la procréation et mort périnatale.

 

Elle se déroulera le lundi 23 novembre à 14h00 à l'EHESS, salle 015

Bâtiment le France

190-198 Avenue de France

75013 Paris

 

Le jury sera composé de :

 

Jérôme Courduriès, maître de conférence à l'Université Toulouse Jean Jaurès - LISST-Cas

Laurence Hérault, professeure à Aix-Marseille Université - IDEMEC (Rapporteure)

Jennifer Merchant, professeure à l'Université Panthéon-Assas Paris 2 - CERSA (Rapporteure)

Enric Porqueres i Gené, directeur d'étude à l'EHESS - LAIOS

Charis Thompson, Chancellor's Professor and Chair. Center for Science, Technology and Medicine in Society, Berkeley

 

La soutenance sera suivie d'un pot auquel vous êtes chaleureusement convié.e.s.

(Afin de faciliter l'organisation logistique, merci de me confirmer votre présence par mail : asgiraud@ehess.fr)

Résumé de la thèse

Depuis les années 1960 et 1970, les statuts de l'embryon et du fœtus ont profondément changé dans les sociétés "démocratiques occidentales". La situation actuelle de l'être anténatal oscille entre un mouvement de "personnification" (avec les pratiques "humanisantes" autour du mort-né), et un mouvement de "dépersonnification" (IVG, IMG, recherche sur l'embryon etc.). Comment ces deux mouvements coexistent-ils dans la société ? Ce phénomène, qui apparaît contradictoire, montre les difficultés des sociétés de penser cette "condition fœtale" et de lui attribuer un statut. 

S'inscrivant dans une tradition en sociologie et en anthropologie, celle de l'approche "relationnelle" maussienne, le but de cette recherche est de montrer qu'il est possible de rendre compte de ce mouvement contradictoire en évitant de poser la question des statuts de l'être anténatal en termes ontologiques, mais en les comprenant de manière à la fois "pragmatique", au sens de l'action, et "relationnelle", en les réinscrivant prioritairement dans leur contexte concret, celui de la temporalité. 

Pour cette raison, cette recherche étudie dans le contexte français, l'être anténatal à deux moments du processus de gestation : à la conception - à partir des embryons in vitro en assistance médicale à la procréation -, et à la naissance - à partir de la mort périnatale-. Ces phases particulières permettent de comprendre comment s'établit une temporalité spécifique à l'engendrement, ponctué de seuils institués qui marquent le passage de l'être anténatal, de "rien" à "tout", d'une "non-vie" à une vie autonome. Ce constat permet d'affirmer que l'engendrement est un processus d'humanisation "relationnel". 

Cette recherche propose donc une approche socio-anthropologique du processus d'humanisation de l'être anténatal qui devrait renouveler les présupposés classiques du débat sur l'avortement, c'est-à-dire d'éviter l'alternative entre le biologique et le social, la chose et la personne. 

 

Mots-clés : embryon, fœtus, engendrement, assistance médicale à la procréation, mort périnatale, mort, parenté, temporalité. 

 

Cordialement, 

Anne-Sophie Giraud

Doctorante en socio-anthropologie Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Centre Norbert Elias (UMR 8562)

asgiraud@ehess.fr

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27