CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : 2e journées d'étude (Appel à contributions n°1) : 6 et 7 octobre 2014 – EHESS, Paris

Les revues / La collection | Techniques & Culture

2e journées d'étude (Appel à contributions n°1) : 6 et 7 octobre 2014 – EHESS, Paris

Essais de bricologie. Ethnologie de l'art et du design contemporain

2e journées d'étude (Appel à contributions n°1) : 6 et 7 octobre 2014 – EHESS, Paris

Le numéro 64 de Techniques & Culture, intitulé Essais de bricologie, tente de caractériser une « ethnologie de l’art et du design contemporains ». Ces domaines de création constituent en effet pour les chercheurs en sciences humaines, et plus particulièrement en ethnologie, des terrains à la fois assez neufs à explorer et potentiellement très fertiles. D’abord, parce que les designers et surtout les artistes contemporains s’intéressent de près à l’ethnologie et adoptent même, pour certains, une démarche d’ethnographe où l’enquête et la documentation sont les méthodes essentielles de leur production. Ensuite, parce que la mondialisation et la situation postcoloniale ont eu pour effet, dans le domaine de l’art et du design, de multiplier les acteurs et les lieux d’expression artistique, si bien que la dialectique entre le centre et la périphérie du monde de l’art (l’Europe et les États-Unis versus le reste du monde) s’est effondrée, ou plutôt s’est diffractée en de multiples pôles disséminés dans le monde entier. Enfin, de nombreuses démarches incarnées par les designers et les artistes contemporains ne sont pas adéquatement traitées par les outils conceptuels de l’histoire ou de la critique de l’art et du design. Les méthodes et les concepts des chercheurs en sciences humaines peuvent, au contraire, porter sur ces démarches contemporaines un éclairage tout à fait nouveau et enrichissant. Trois axes de recherche sont distinguables à travers lesquels ces éclairages pourront faire apparaître des résultats : en direction des objets, des acteurs et des pratiques.

Objets : L’art et le design d’aujourd’hui ne proposent plus seulement des tableaux à contempler et des chaises pour s’asseoir, mais des protocoles, des modes de vie, des pièces à activer, des outils, etc. Le statut de l’objet s’est considérablement renouvelé. Or, parallèlement, les recherches sur la culture matérielle et sur l’objet dans les sociétés d’aujourd’hui sont devenues dominantes en ethnologie et dans diverses sciences humaines. On pourra ainsi se demander ce que veut dire l’affordance ou l’agentivité d’une œuvre de design ou d’art contemporain.

Acteurs : Les théories de l’acteur-réseau et l’anthropologie symétrique ont permis, parmi d’autres, de proposer d’autres façons de concevoir les relations sociales distinctes de l’opposition entre l’individu et la société, l’humain et la nature. Dans le domaine de la création, la remise en cause de l’auteur dans les années 60, le développement des collectifs aujourd’hui, la complexification des étapes nécessaires à la production d’une pièce ont élargi considérablement le nombre et la qualité des acteurs nécessaires à son existence. Pourtant, la critique d’art et le discours médiatique continuent comme avant de centrer toute leur attention sur l’artiste ou sur le designer. Les démarches scientifiques citées, et d’autres, contribueront à dépasser ce problème.

Pratiques : Terme central des sciences humaines, il l’est aussi des domaines de la création. Pourtant il semble y avoir un hiatus : si les sociologues et les ethnologues paraissent s’intéresser surtout aux pratiques coutumières, récurrentes, banales presque, les historiens et les critiques d’art et de design semblent quant à eux étudier des pratiques exceptionnelles car hautement individualisées. Isoler une chaîne opératoire était, pour Leroi-Gourhan, une manière d’identifier une culture commune. Comment appliquer ces démarches et conceptions de façon maîtrisée et innovante aux œuvres contemporaines ? Une anthropologie des techniques d’un designer ou d’un artiste est-elle possible ?

Ces points fournissent les repères à partir desquels les contributeurs au numéro Essais de bricologie élaboreront la trajectoire de leur problématique propre. En préparation à ce recueil, Techniques & Culture a organisé 2 journées d’études au Centre Norbert Elias, à Marseille, les 3 et 4 juin 2014 et réitère l’initiative les 6 et 7 octobre prochains dans les locaux de l’EHESS à Paris. Ces deux journées seront l’occasion pour les chercheurs de présenter leurs propositions, d’échanger points de vue et idées, et de constituer la structure d’ensemble du numéro.

LUNDI 6 OCTOBRE

9h30-12h30

Frédéric Joulian, rédacteur en chef de Techniques & Culture
Présentation de la revue et de la collaboration Villa Arson / Techniques
& Culture
/ Centre Norbert Elias

Thomas Golsenne, Patricia Ribault codirecteurs des Essais de bricologie
Présentation de l’argument et du projet

Faire de l’art —  [Modération : Sandra Revolon, Aix-Marseille Université]

Franck Leibovici et Yaël Kreplak ,
« On ne sait pas ce qu’est une pratique »

Pierre Rabardel,
Analyser les pratiques de création artistique contemporaine…

Morad Montazami ,
La Modern Processionde Francis Älys ou l’œuvre d’art à l’ère de son rite de passage

14h-17h

Penser le design —  [Modération : Patricia Ribault, Esad Reims]

Steeve Sabatto,
Doubtand incongruity by the yardstick of classical logic
and the benjamian concept of
poverty

Francesca Cozzolino,
Pour un design des situations. Observation d’un processus de conception en design de l’action

Emmanuelle Lallement et Matali Crasset,
Retour sur un travail d’ethno-design

MARDI 7 OCTOBRE

9h30-12h30

Ouvrir les pratiques —  [Modération : Pierre-Olivier Dittmar, Ehess]

Laurence Mauderli,
 Ricochets dans le design contemporain

Vincent Beaubois ,
Design et culture matérielle

Valentina Porcellana et Christian Campagnero,
Regards croisés. Une recherche-action entre l’anthropologie  et le design

14h-17h

Regarder les techniques —  [Modération : Frédéric Joulian, Ehess]

Jeanne Quéheillard, Jean-François Dingjian,
Design : technologie et matérialité

Olivier Wathelet,
La fabrique des possibles : ethnologie des pratiques de conception
en industrie

Estelle Zhong,
Converser, cuisiner, bricoler. Les “arts de faire” comme techniques
de création dans l’art participatif

Cécile Dazord,
Paradoxes sur l’art et la technique dans les œuvres contemporaines

Discussion générale avec la participation d’intervenants des journées de juin :

Natacha Baboulène, Camille Bosqué, Arnaud Dubois, Sophie Fétro, Jérôme Guéneau, Roberta Rubino, Elisa Ullauri

http://tc.revues.org/7149

À consulter

EHESS et CNRS
AMU et UAPV

flux rss  Actualités

Rencontres Technographies

Rencontres scientifiques - Mardi 11 septembre 2018 - 09:30Cette rencontre est destinée à discuter des 18 propositions d’articles retenues par le comité de rédaction de la revue Techniques&Culture en mai 2018 pour le numéro 71 « Technographies ». Chaque auteur (ou couple d’auteurs) aura dix minutes maximum pour présenter son projet. Les présentations seront suivies d’une heure trente de discussion collective selon le nombre de propositions présentées.TechnographiesEn mettant à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques –, le numéro 71 vise une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie.Le numéro comportera deux ensembles de textes. Les premiers seront des contributions théoriques et historiographiques relatives aux étapes clés du processus qui va de l’expérience de terrain, au contact avec les « matières premières » – les faits techniques –, à la réception par les publics des documents qui en sont issus. Il s’agira non seulement de faire un état des lieux des techniques de documentation, d’analyse, d’archivage et de mise en circulation des faits techniques, mais aussi d’en retracer les trajectoires tout en identifiantles angles morts et les questionnements demeurés en friche, près d’un demi-siècle après l’émergence de la « technologie culturelle ». Le second sera composé de préconisations, sous forme de « notices », constituant les éléments d’un manuel de terrain, prioritairement destiné aux novices mais également susceptible d’intéresser des spécialistes souhaitant ajouter des cordes à leur arc.Entrée gratuite sur inscription : i2mp@mucem.org (...)

Lire la suite

Appel à contributions « Musées et mondes numériques »

Appel à communication - Lundi 01 octobre 2018 - 00:00La revue Culture & Musées lance un appel à projet d'articles pour un numéro thématique « Musées et mondes numériques », à paraitre en 2020, sous la direction de Milad Doueihi et Florence Andreacola.L’objectif de ce numéro est de relire trois fondamentaux du musée que sont la collection, l’exposition et le public au regard de la culture numérique de manière critique et réflexive. Il s’adresse à des chercheurs en muséologie ainsi qu’à tous les chercheurs qui traitent du patrimoine, des archives, de la documentation, des institutions culturelles, des industries de la culture, des accès et de l’utilisation des données culturelles, ouvertes et/ou publiques. Les textes attendus pour ce numéro pourront s’intégrer dans l’un de ces trois axes, ceux-ci n’étant pas exclusifs les uns des autres : - De la mise à disposition de données numériques au hackathon des données culturelles publiques, - De l’exposition des œuvres et des objets à la mise en scène des données, - Du scénario de visite à la mise en scène de soi. (...)

Lire la suite

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27