Les membres | les doctorants

Jérome Guéneau

Coordonnées professionnelles

Guéneau Jérôme

architecte dplg
Maitre assistant associé, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris Belleville (ENSA Paris Belleville) 2013-2014
Maitre assistant associé, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bretagne (ENSAB) 2012-2013
Enseignant vacataire, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Bretagne (ENSAB) 2003-2011
Centre Norbert Elias | EHESS Marseille
 


Thèse sous la co-direction de Frédéric Joulian et Pierre Lemonnier


Titre :

Habiter, bricoler | l’architecture comme métier à l’épreuve de la notion de bricolage

 

Résumé de la thèse :

C’est en comparant les pratiques de bricolage aux métiers de l’architecte et du designer, aux discours qui légitiment leurs exercices qu’on cherchera à distinguer les hiérarchies que cette comparaison oblige dans les champs du politique3 et partant, identifier leurs parts respectives dans l’histoire du travail divisé. La figure de l’auteur notamment et ses légitimités en droit peut constituer un des postes d’observation de cette histoire.
Il s’agira alors de croiser les champs de l’architecture, du design et de l’anthropologie en s’appuyant sur des enquêtes qui portent sur les bricolages de nos intérieurs.

Bricoler, est un terme chargé de discrédit en tant qu’il nomme une activité ordinaire sans incidences et concours à la transformation et reconstruction du monde, confiées à l’industrie.
C’est dans le même temps, une activité encouragée et valorisée d’abord par le commerce de loisirs, tout autant que par le sens commun. En effet, bricoler est un acte désintéressé, c’est rendre service, une production d’un talent à destination des proches.

Ce qui différencie l’architecte du bricoleur, l'en éloigne, c’est sa capacité à représenter –par le dessin- un projet pour un futur proche. Et la prédiction de son dessin est couverte par l’assurance. L’assurance garantit le dessin de l’architecte au moyen de la norme. La norme est utile à l’assurance pour couvrir le risque inhérent à toute entreprise de construction, elle s'assure d'une conformation la plus grande possible du dessin avec des modèles éprouvés par l’expérience.
Cette prépondérance de la norme dans les métiers de la construction, semble indiquer qu'il y ait une échelle au delà de laquelle le corps social impose le recours au travail organisé.

On s'efforcera de situer et caractériser le métier d'architecte, sa pratique, dans l’histoire large des techniques considérant que "…L'habiter est d'abord constitué par des objets, par des produits de l'activité pratique: les biens meubles ou immeubles" …et, en interrogeant le concept de « spatialisation », en quoi le bricolage ne se « fond » pas dans l’architecture.
Ce travail s'intéressera également à comment l'activité de bricolage peut se délier de l'échange marchand au profit d'un échange symbolique, un don et souvent sans contrepartie ou une contrepartie "cachée".

 

Articles

 

  • 2011, "Le décor de nos intérieurs" Article pour Exercice(s) d'architectures n°3 - Edition Bookstorming 
  • 2009, “Les arrangements du monde …en deux tableaux, le bricoleur et le barbare pour commentaire d'un dessin » Article pour “Transtopie - Recherche sur le territoire ardennais” - Edition Ecole Supérieure d’Art et de Design de Reims 
  • 2009, "L’utopie et ses balises" Article pour “Polar Identity” San José Institut of Contemporary Art - Edition New Média Lab / San José State University USA 
  • 2009, “Sols en crise, ville en sommeil” Article co-écrit avec C.Rannou, R.Perrinjaquet - Exercice(s) d’architectures n°1 - Edition Bookstorming 

 

Communications

  • 2013, Tenue de la table ronde "La question du programme" à l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture Paris Belleville. Invités : Loïc Julienne | Construire et Elise Macaire | Chercheuse LET ENSA/Paris La Villette. Organisation Jérôme Guéneau et Janine Galiano - Modérateur Edith Girard
  • 2013, Conférence tenue à l'invitation d'Echelle Inconnue dans le cadre de son Doctorat Sauvage "Espèces d'espaces: du bricoleur, de l'architecte, du hacker" Echelle Inconnue | newsweb@echelleinconnue.net 
  • 2013, Participation aux Journées doctorales du Centre Norbert Elias | EHESS "En quoi ma recherche est-elle pire que celle des autres? Contraintes empiriques et méthodologiques, contraintes épistémologiques". Titre intervention « Espèces d’espaces, de l’architecte, du bricoleur.» Centre Norbert Elias |EHESS|CNRS| Université d'Avignon / Université Aix Marseille 
  • 2012, Participation aux 3èmes Journées doctorales de l'Institut Interdisciplinaire d'Anthropologie du Contemporain (IIAC) "Crises critiques, un sujet, une posture, une écriture en dialogue". Titre intervention « Terrain miné » Centre Edgar Morin|EHESS| CNRS 
  • 2012, Intervention au Colloque international interdisciplinaire “Faire la cité. Création et gouvernance des imaginaires urbains”. Titre intervention « Les fêtes pléthoriques des objets bricolés ». Université Rennes 2. Responsable scientifique Marion Hohlfeldt (historienne de l’Art. Université Rennes 2) 
  • 2011, Organisateur et animateur du Colloque international “Aménagement du territoire/ Tourisme/Patrimoine et mémoire de Djoua” à Bejaia (Algérie) avec la participation entre autres architectes de Kengo Kuma (Japon), Carlos Pernault (Arg.), Edson Silva (Brésil), Jordi Garcès (Espagne), Francesca Graziani (It), Rafael Magrou (Fr), Ngoma Gaspard (Rep.Congo)
EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. 

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27