Les équipes | Jeunes docteurs

Godefroy Lansade

Coordonnées professionnelles

Godefroy Lansade

 

Docteur en Anthropologie sociale et ethnologie

Enseignant à l’Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) de Nice, Université Nice Sophia-Antipolis, Département Philosophie/Sciences de l’éducation

Membre du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS): Centre d'Analyse des Processus en Education et Formation (CAPEF), Université de Nice Sophia Antipolis

 

Thèse d’anthropologie sociale et ethnologie sous la direction de Yannick Jaffré (EHESS, CNRS)

EHESS, ED 286, Soutenue le 4 octobre 2016.

Les membres du jury de thèse :
Yannick Jaffré, Directeur de recherche au CNRS (Directeur de thèse)
Alain Marchive, Professeur émérite de l'Université de Bordeaux
Eric Plaisance, Professeur émérite de l'Université Paris Descartes
Isabelle Ville, Directrice de recherche à l'INSERM, directrice d'études à l'EHESS
Florence Weber, Professeur à l’École Normale Supérieure de Paris

 

 Sujet de thèse :

« La vision des inclus » : Ethnographie d’un dispositif d’inclusion scolaire à destination d’adolescents et jeunes adultes désignés handicapés mentaux

 

Résumé de la thèse :

A l’image de nombreux pays européens, la France a fait le choix de l’inclusion comme nouveau paradigme pour penser la scolarisation des enfants, adolescents et jeunes adultes handicapés. Cette évolution engagée à l’échelle de la société tout entière, et non du seul système éducatif, s’inscrit dans un mouvement entrepris maintenant depuis plus d’une vingtaine d’année. Si toutefois, en France, le terme d’inclusion ne figure pas nommément dans la loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées », il n’en demeure pas moins que celui de scolarisation -employé dans son versant scolaire-  engage à aller dans ce sens, sachant que tout enfant ou adolescent reconnu handicapé se voit accordé le droit de fréquenter son établissement scolaire de référence. L’intention inclusive européenne est ainsi, avec la loi du 11 février 2005, transformée en acte législatif ; l’inclusion scolaire devenant, en droit, le principe de base de l’éducation pour tous. Le projet d’une l’école inclusive, pour tous et pour chacun, se donnant comme mission de s’adapter à la diversité du public qu’elle accueille et non l’inverse ce n’est plus aux élèves reconnus handicapés de montrer qu’ils sont capables de s’adapter aux conditions dites ordinaires de scolarité, mais de faire en sorte que ces dernières répondent à l’ensemble des élèves sans distinction aucune.

Notre recherche a pour ambition d’interroger la politique publique de scolarisation à destination des élèves reconnus en situation de handicap. Il s’agit d’essayer de saisir et de comprendre l’inclusion scolaire  « en train de se faire » dans et par un dispositif ULIS d’un lycée d’enseignement professionnel. Les expériences et trajectoires scolaires et sociales (Strauss, 1992) des adolescents et jeunes adultes qui y sont scolarisés seront ainsi explorés en détails. Fondée sur une enquête ethnographique approfondie auprès d’une vingtaine de jeunes de 16 à 20 ans, ce travail s’intéresse à l’expérience quotidienne dans mais aussi et surtout hors de la classe, les lieux « non pédagogiques », espaces encore peu investigués dans le champ de la recherche portant sur la scolarisation d’adolescents handicapés. Le parti pris d’opter pour une micro-analyse (Revel, 1996) -une anthropologie du proche- a pour but d’atteindre un grain d’analyse suffisamment fin pour entrer dans des aspects non perçus de l’expérience et des trajectoires des élèves de l’ULIS. L’enjeu étant d’explorer  les mondes dans lesquels ils évoluent, comment sont-ils construits par ces derniers, mais aussi la manière dont ils s’en emparent et en sont les acteurs. La méthodologie retenue fait le choix de donner toute sa place à la parole des adolescents considérés comme les interlocuteurs privilégiés de cette enquête. Ce travail repose enfin sur la combinaison de trois différents modes de productions de données : l’observation participante (par immersion prolongée dans différents lieux), des entretiens formels et informels avec les élèves, les professeurs mais aussi des tuteurs de stage et la collecte de sources écrites

Mots-clés

Inclusion scolaire – handicap mental – ethnographie – trajectoire – Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire (ULIS)

 

Domaines de recherche

Socio-anthropologie du handicap

Education inclusive

Innovation pédagogique

Ethnographie de l’Ecole

Epistémologie de la recherche qualitative

 

Enseignements 

Enseignant à l’ESPE de Nice au sein du département Philosophie-Sciences de l’éducation, Université de Nice Sophia-Antipolis

 

Principaux domaines d’enseignements depuis 2010-…

  • Socio-anthropologie du handicap (CM et TD, Master MEEF 1 et 2)
  • Sociologie de l’école (CM et TD, Master MEEF 1 et 2)
  • Education inclusive (CM et TD, Master MEEF 1 et 2)
  • Initiation à la recherche qualitative (CM et TD, Master MEEF 1 et 2)


Organisations de rencontres scientifiques

- 24  juin 2014 : Journée d’étude, Adolescence et handicap psychique, co-organisation avec GT « Handicap(s) et Sociétés », EHESS. Paris.

- 23 janvier 2013 : Journée d’étude, Construire, Déconstruire, Reconstruire: Quelles intentions, quelles dynamiques en ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves handicapés)? Co-organisation avec P. Parlant (Université Nice Sophia Antipolis, ESPE de Nice), Université Nice Sophia Antipolis. ESPE de Draguignan.

 

Publications 

Articles dans revues à comité de lecture

  • 2015.« Entre classe d’inclusion et Unité localisée pour l’inclusion scolaire en lycée professionnel : Suivis ethnographiques d’une scolarisation adaptée », in Recherche en éducation, n°23.
  • 2017.«  De l’enseignant à l’ethnographe : retour réflexif sur une relation de familiarité double au terrain d’enquête », Emulations, Presses Universitaires de Louvain (à paraître)

Chapitre dans ouvrage collectif

  • 2018.« Parcours initiatique d’un « apprenti-chercheur » : expérience et réflexion sur une relation de familiarité double au terrain d’enquête ». In Lucie Nayak, Gilles Raveneau  & Vincent Rubio (dir.) Ethnographies Plurielles : Les "premiers pas" en ethnographie.Paris : Presses Universitaires de Paris Ouest. (à paraître)

 

Communications

Colloques internationaux

  • 2013. « La scolarisation d’adolescents et jeunes adultes dits handicapés mentaux au sein d’un dispositif Ulis d’un lycée professionnel : Enjeux, paradoxes et conséquences », Colloque international organisé par le laboratoire CeRIES et financé dans le cadre de l’appel à projets IReSP/MiRe/CNSA, Université SHS Lille 3 : Le handicap entre trajectoires individuelles et logiques institutionnelles : emploi, travail, politiques sociales.

Colloques nationaux

  • 2012. « Relation de « familiarité double » au terrain ethnographique. La proximité avec les enquêtes et la connaissance du terrain peuvent-il être compatible avec le travail de l’ethnographe ?», Colloque organisé par le Sophiapol (Sociologie, Philosophie et Anthropologie Politiques) et le LESC (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative), Université Paris Ouest Nanterre La Défense :  Les premiers pas en ethnographie : ethnographies plurielles.
  • 2013. « Penser le handicap à la lumière de la science-fiction », Colloque organisé par Florence Albrecht, Estelle Blanquet, Jean-Luc Gautero & Eric Picholle(Université Nice Sophia Antipolis, Centre de Recherche en Histoire des Idées, CNRS IRH Nice), IUFM de Nice Université de Nice Sophia-Antipolis : Philosophie, sciences fiction ?

Journées d’études

  • 2013a. « Handicap mental et intimité au sein d’un lycée d’enseignement professionnel : l’Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis) comme espace d’intimité », Journée d’étude organisée par GT « Handicap(s) et Sociétés », EHESS, Paris et  Clersé, Lille 1, Université Lille 1 : Le handicap au regard de l’intimité.
  • 2013b. « Qu’est-ce qu’un dispositif ULIS ? », Journée d’étude organisée P. Parlant (Université Nice Sophia Antipolis, ESPE de Nice) et G. Lansade (Université Nice Sophia Antipolis, CNE, EHESS), Université Nice Sophia-Antipolis : Construire, Déconstruire, Reconstruire: Quelles intentions, quelles dynamiques en ASH (Adaptation scolaire et Scolarisation des élèves handicapés)?
  • 2014. « Des adolescents et jeunes adultes dits handicapés mentaux scolarisés au sein d’un dispositif ULIS d’un LEP : Suivis ethnographiques d’une scolarisation adaptée»Journée d’étude organisée par, organisé par GT « Handicap(s) et Sociétés », EHESS,MSSH-EHESP - Maison des sciences sociales du handicap Paris, Ateliers de jeunes chercheurs EHESS Handicaps et sociétés.
  • 2016.« Enquêter en terrain « connu » : Un projet anthropologique à l’épreuve d’une relation de familiarité double au terrain d’enquête » Journée d’étude « Ethnographies du proche : perspectives réflexives et enjeux de terrain organisée par l'Ecole Doctorale Thématique en Sciences Sociales de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Laboratoire d'Anthropologie Sociale et Culturelle(LASC) Université de Liège.

Séminaires de recherche

  • 2015. « La vision des inclus : ethnographie d’un dispositif d’inclusion scolaire à destination d’adolescents et jeunes adultes dits handicapés mentaux » dans le cadre du séminaire EHESS « Expériences de vie et récits de soi », Anthropologie des pratiques sanitaires et des catégories affectives, Centre Norbert Elias-Marseille. Direction : Yannick Jaffré, CNRS.
  • 2016. « L’inclusion scolaire vue « d’en bas » : Suivis ethnographique d’un dispositif d’inclusion scolaire à destination d’adolescents et jeunes adultes dits handicapés mentaux d’un lycée professionnel » dans le cadre du séminaire de recherche organisé par le Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales (LAPCOS) Direction : Bruno de Cara et Dirk Ste
EHESS et CNRS
AMU et UAPV

flux rss  Actualités

Rencontres Technographies

Rencontres scientifiques - Mardi 11 septembre 2018 - 09:30Cette rencontre est destinée à discuter des 18 propositions d’articles retenues par le comité de rédaction de la revue Techniques&Culture en mai 2018 pour le numéro 71 « Technographies ». Chaque auteur (ou couple d’auteurs) aura dix minutes maximum pour présenter son projet. Les présentations seront suivies d’une heure trente de discussion collective selon le nombre de propositions présentées.TechnographiesEn mettant à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques –, le numéro 71 vise une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie.Le numéro comportera deux ensembles de textes. Les premiers seront des contributions théoriques et historiographiques relatives aux étapes clés du processus qui va de l’expérience de terrain, au contact avec les « matières premières » – les faits techniques –, à la réception par les publics des documents qui en sont issus. Il s’agira non seulement de faire un état des lieux des techniques de documentation, d’analyse, d’archivage et de mise en circulation des faits techniques, mais aussi d’en retracer les trajectoires tout en identifiantles angles morts et les questionnements demeurés en friche, près d’un demi-siècle après l’émergence de la « technologie culturelle ». Le second sera composé de préconisations, sous forme de « notices », constituant les éléments d’un manuel de terrain, prioritairement destiné aux novices mais également susceptible d’intéresser des spécialistes souhaitant ajouter des cordes à leur arc.Entrée gratuite sur inscription : i2mp@mucem.org

Lire la suite

Appel à contributions « Musées et mondes numériques »

Appel à communication - Lundi 01 octobre 2018 - 00:00La revue Culture & Musées lance un appel à projet d'articles pour un numéro thématique « Musées et mondes numériques », à paraitre en 2020, sous la direction de Milad Doueihi et Florence Andreacola.L’objectif de ce numéro est de relire trois fondamentaux du musée que sont la collection, l’exposition et le public au regard de la culture numérique de manière critique et réflexive. Il s’adresse à des chercheurs en muséologie ainsi qu’à tous les chercheurs qui traitent du patrimoine, des archives, de la documentation, des institutions culturelles, des industries de la culture, des accès et de l’utilisation des données culturelles, ouvertes et/ou publiques. Les textes attendus pour ce numéro pourront s’intégrer dans l’un de ces trois axes, ceux-ci n’étant pas exclusifs les uns des autres : - De la mise à disposition de données numériques au hackathon des données culturelles publiques, - De l’exposition des œuvres et des objets à la mise en scène des données, - Du scénario de visite à la mise en scène de soi. 

Lire la suite

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27