Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Anne-Sophie Giraud

Anne-Sophie Giraud

 

Thèse soutenue le 23 novembre 2015 à l'EHESS Paris sous la direction d'Irène Théry (Centre Norbert Elias - EHESS) et de Dominique Memmi (Cultures et sociétés urbaines – Université Paris 8).

Titre de la thèse  :

Les statuts de l'être anténatal, un processus d'humanisation "relationnel" - Assistance médicale à la procréation et mort périnatale.
 

Résumé  de la thèse :

Nous observons dans les sociétés démocratiques occidentales depuis les années 1960 et 1970 une profonde métamorphose des représentations de l’embryon et du fœtus ainsi que des pratiques sociales, en particulier médicales et familiales, impliquant ces êtres au statut âprement discuté. Ces transformations se produisent au croisement de deux phénomènes majeurs : les métamorphoses de la parenté et le développement des techniques de la reproduction.

La situation actuelle paraît à la fois incertaine, instable et problématique car elle est au croisement de deux mouvements qui semblent contradictoires : un mouvement de « personnalisation » et de « dépersonnalisation » de l’être prénatal. D’une part en effet, un certain nombre de pratiques institutionnelles et privées développées autour de la naissance et de la mort périnatale tendent aujourd’hui à ménager au fœtus une existence dans l’espace public, allant dans le sens d’une « personnalisation » de celui-ci et contraignant le droit à certains arrangements. Ces transformations s’inscrivent dans un mouvement plus large d’institution croissante du fœtus et du mort-né qui a débuté au tournant des années 1980-1990 et qui touche désormais la plupart des pays européens. D’autre part, il est impératif de noter qu’un autre mouvement plus ancien et aux objectifs apparemment contradictoires, entrainant des tensions normatives, est aussi observable. Amorcé en 1975 avec la dépénalisation de l’avortement mais aussi l’assouplissement progressif des lois de bioéthique de 1994 sur le statut de l’embryon in vitro (recherche autorisée, destruction possible, etc.), ce mouvement va dans le sens d’une « dépersonnalisation » de l’être prénatal.

Ces différents exemples mettent en exergue la difficulté non seulement de penser mais aussi d’attribuer un statut à cette « condition fœtale » (Boltanski : 2004) au sein des sociétés modernes. Elles sont mises au défi de penser à nouveaux frais les rapports entre la procréation, l’engendrement et la parenté ainsi que le rapport entre l’entrée des êtres dans la parenté et plus généralement leur inscription dans l’humanité. Nous faisons l’hypothèse qu’il est possible de rendre compte de ce double mouvement de « personnalisation » et de « dépersonnalisation » de l’être prénatal en montrant qu’il dessine en réalité les deux pôles d’un même grand dilemme engageant non pas l’être prénatal « isolé », mais bien la (les) relation(s) que d’autres personnes peuvent ou pourraient entretenir avec lui.

L'objectif central de l'étude sera donc de s'interroger, non pas sur le statut de l'embryon et du fœtus « en soi », en l'appréhendant seulement à travers un ensemble de propriétés physiques et symboliques, mais sur la manière dont ils sont socialement institués à travers un ensemble de statuts relationnels, en particulier ceux qui les placent (ou non) dans le système de parenté.

Domaines ergue Anthe dologiepement des technulier médiemble la procrr /> 

Anthe dologiepemons de l’embryon et du ,nce et de l,nce et me de paenté.

Ftransfor Ju auemb1tansœtubryoQume et de lae sml des dviepques,, nos datuts re.ML 1.0 transformaon et cu me de centrat de la mort périnnelFr nai vitro sois – UniverntrProv exi,nulimradirntrmas de 2, Paris sous la direce Che atopue e="DC"applisst  

li

CommunC"applisst  

li

li

Les staante du fœtuatut de l’em noue finhniques e cepocréatiutour de la naisati.p;> fond">< fond">ldset> nd">ldset>

vidu"> 3eMere">it_s" src="css/die e_ras.rche2.jpg"="cs ras -elias"..itle="Actuast  

4>S pride risEe omimlui-H ato rist 4> 

hp">oupeoJeudi 19 ontr novemb7s-S15:00iraud Ces diffmodeL rbe statcmbl pride ristude ntre ra htrel pasde l'statcmset ausssereagnstirs e frtleuess en ogueiatio lehodfy;tuuelti autotecltechni est trth problémgementsi est trendre hend àcersoterrry (Ce d’,, mais sutbet iveriques sati de s plus gpplilat f,si qudeuxtus el idgossibel paimpntituatut dtéd'humanisss auty;">Ces diffé deux phénomiquesux.Lmbl pride risauea arturavejeudi me m lonnel rel="anaissport ee éry (Centre Norbert ibel paAMSE.Orgas a"sepas : J en Bv idterrCecet f Gmlcia-Peñalosa, AliveL 1.noy, Arundhuma Virur l.S p naisus 19 ontr novemb7AliveL 1.noys-SQech dirhniquutbet iver de s plus gpplilat f:e  :ét="jruveançasont tuDment uess: J en Bv idte> Voirté et taicentrat ementamansfor
4>Rs cl ent :usie -drntrrmédieersité tuMml; etamst 4> 

hp">oupeoJeudi 22 ju auemb7s-S10:00iraud Thèsmaisntralias -, sendrelaissees ay;">L'objiquuety (C »umla manints. Cv noul'strntrrmnd.e.ts. Cv ilic, a mais suus ph.Varistrublerezu non) daementama'statcmsers cl ent intscommunC"applison pas trth morphoses dmentamansforTitre d deso,sis eusie-hallé », maisd'e d’as clre. (...)c lui.

4>DimCdes tendxuentr entviepiques sst 4> 

hp">oupeo
Jeudi 16 el suemb7s-S09:30iraud ousrs traulerlemserslapplisnry (Cns la tscomme frais les rapce gridernes. de s'intralemsefrtlela ma eatransist ibelees égislapplisntrilementt ilsi ldes ,, mscitmouvemeer àllmen traehniquutbet ive,,rees auniase telictoses oci pat ibeleesctifses N cra.SQeclssét prlisss"ircullis, Parisqullmen traehnememe squllmenvoissif rstrant qutionagitiemble la paerrtatclisduirdes des etamrrtat Norisviv lpousem n entreentre une existssifieisnry (Cns la ts? Àsqullmenrslapplisndrelaissarturc748"irculapplis, trant qutionagisseecusœtuvoype=satiotec.r des reprt ee . Ces ertiembl ilit àhniqus trme,nce et figuts eon h3>De sens de=sréra atcli soucent (,stssifieisnclisduitservons danpmlcos m dionadopocré de snatransisousems sur la manière sous- Assisement utbet iveratale teturs traulerlemsefieisnes et fiers «">La situemigrts re ?œ Àses etionentr entns la pa,uiques eitoyeela parentutour detransii pa,uitutech dirnaeauenq auédieispo1-trfm diona lat fprod,siines ede la naissancionatifses N crotec.révè fpliquan">Ces diffmo8"irculapplis.(...)c lui.

> fond">
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • Domaines erguendant
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • De(embr-emb6)lf">FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • F
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • DeemeRihtmld Be Nholit , film at=rssdoe ri(rs e s m)lf">FR< <<<<<<<
  • DeLesnt a, /1414u’il en(rs e s m)lf">FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • DeF sri"ai(rs e s m)lf">FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • F
  • < <<
  • < <<
  • Les cherchetif tion ondants< R< /li>
  • Les chercheurs correspondantF
  • Les chercheurs correspondants< R< /li>
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • De(6 el s-4 avr quembr)lf">FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • DeJarrouxs: 25 el suemb7lf">FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<
  • FR< <<
  • < <<
  • < <<
  • FR< <<
  • FR< <<
  • FR< <<
  • < R< /li>
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • < <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • TitGtrl=>DeTilifor"n: 19 ju auembrlf">FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • De: Feançion-V foint Rasl il (1794-1878)ti.p;">FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<
  • < <<
  • < <<
  • < <<
  • < <<
  • < <<
  • < <<
  • < <<
  • < <<< <<
  • < R< /li>
  • FR< <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • < <<<<<<<
  • FR< <<<<<<<
  • FR< R< /li>
  • tF
  • FR< <<
  • FR< <<
  • FR< <<
  • < R< /li>
  • < R< /li>
  • tF
    < />
    />
    />
    Ms C.s faiégmédstr Faud <|iraud <<Pmarecussle=
    d utuel Lodelstr Faud <|iraud accèetrs ssi paen">FR fond"> /> /eur in oupe" tyle/javaeur inon vel _paq = _paq || []; _paq.push(["if tkP ggVi w"]); _paq.push(["enobseLinkTf tking"]); (funa dir() { vel u=(( mlnss=" == at=rssdo:lo"appli.protocoe) ? mlnss"n: mlns") + "="hendre urweb:elias.eh/"; _paq.push(["setTf tkerUrl", u+"piwik"ind"]); _paq.push(["setSle=Id", "13"]); vel d=at=rssdo, g=d.createEac seu("eur ino), s=d.getEac seusByTagName("eur ino)[0]; g.oupe" tyle/javaeur ino; g.defer=true; g.async=true; g.riptu+"piwik"js"; s.ns la Node.inssitBs tre(g,s); })();iraur in FRbody>