CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Julie Hyvert : « Une hymnodie compagnonnique ? Les Compagnons et la chanson » : 8 novembre 2013

Les soutenances de thèse | Les soutenances 2013

Julie Hyvert : « Une hymnodie compagnonnique ? Les Compagnons et la chanson » : 8 novembre 2013

Thèse soutenue le vendredi 8 novembre 2013 à 13h 30.


EHESS, Centre de la Vieille Charité, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille, salle de réunion, 3e étage

Titre de la thèse :

"Une hymnodie compagnonnique ? Les Compagnons et la chanson."



Jury :

M. Xavier Bisaro, professeur à l'Université François-Rabelais de Tours
M. Jacques Cheyronnaud, directeur de recherche au CNRS, directeur de thèse
Mme Elisabeth Giuliani, directrice du département de la musique à la Bibliothèque Nationale de France
M. Lothaire Mabru, maître de conférences à l'Université Michel de Montaigne Bordeaux 3
M. Emmanuel Pedler, directeur d'études à l'EHESS

 

Sujet de la thèse :

La musique et le chant ont toujours accompagné les activités des compagnons du tour de France et la chanson est un agent de l’identité du compagnonnage de métier. L’objectif de cette thèse est d’étudier les aspects musicologiques, sémiologiques, ethnologiques et historiques du chant compagnonnique en France à partir du XIXe siècle, autour de sa création, sa diffusion et sa réception au sein des différentes sociétés compagnonniques, par l’étude et l’analyse critique des sources. Quel est donc le statut de la chanson compagnonnique ? Est-elle une œuvre éminemment artistique ou un simple discours d’ouvriers ? Quelle est l’origine de ces chants ? Qui a composé leur musique ? Il conviendra non seulement d’entreprendre une analyse musicologique rigoureuse des chants, mais aussi de s’intéresser aux pratiques, à la diffusion de ces chants. Au-delà du matériau des chansons, de leur inventaire et de leurs thématiques enchevêtrées, il faut s’intéresser à ceux qui les génèrent, les gèrent et les produisent. Le chant est un outil de travail, un outil de vie qui rythme non seulement le corps des travailleurs mais aussi leur existence. Le chant, la chanson constituait une activité importante, tout à la fois collective et individuelle, de sociabilité musicale et morale, chez les Compagnons du tour de France. L’importance dont Agricol Perdiguier créditait la création chansonnière recoupe celle, plus générale à l’époque, qui occupait associations chansonnières, sociétés chantantes, etc. C’est donc aussi à un panorama plus général que nous convie ce projet. Nous voyons dans le chant un « témoignage essentiel » de l’histoire des compagnons qui apportera un éclairage inédit à la connaissance du compagnonnage français.

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27