Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Christophe Apprill

Christophe Apprill

 

Sociologue, chercheur correspondant au Centre Norbert Elias depuis 2004

 

Sites :

http://www.christopheapprill.fr/

http://socioformation.fr/

http://musmond.hypotheses.org


   

Domaines de recherche

Sociologie de la culture ; Socio-anthropologie de la danse.

   

Recherches en cours

Socioformateur : http://socioformation.fr/

 

Formations

  • 1997-2003 : Doctorat de sociologie à l’EHESS : «  Les danses de couple : lieux et territoires de pratique et d'apprentissage en France », soutenue le 11 décembre à l’EHESS Marseille sous la direction d’Emmanuel Pedler. Jury composé de Kali Argyriadis, Jean-Pierre Esquenazi, Roland Huesca, Bernard Lahire, Dominique Pasquier. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.
  • 1995-1996 : DEA « Villes et sociétés », Institut d’Urbanisme de Lyon, sous la direction de Marc Bonneville : « Pratiques culturelles et nouvelles sociabilités de réseau : le développement du tango argentin en France. »
  • 1989 : Admission au CAPES d’histoire-géographie
  • 1985-1986 : Stage d’un an au Centre ORSTOM de Brazzaville (Congo). Maîtrise de géographie Université Paris X : « Contribution à l’étude de l’approvisionnement de Brazzaville ».

 

Expériences professionnelles

Mission de conseil et de développement culturel

2011-2013

- Secteur CUCS de la Vallée de l’Huveaune (Marseille)

- Direction des Affaires Culturelles d’Auxerre 

- Fédération Arts Vivants et Départements

- Foyers Ruraux Rhône Alpes

Chargé de mission

2009-2010 : Conseil général de la Gironde

- Recherche sur la politique culturelle partenariale : la question des publics

2006-2010 : Ministère de la Culture 

- Recherche sur les pratiques de recherche des personnels scientifiques et de recherche des métiers du patrimoine

- Recherche sur l’encadrement professionnel de la danse hip-hop dans cinq départements (Rhône, Essonne, Nord, Côte d’Armor, Charente) (Marché n° 0600118)

- Recherche sur l’encadrement professionnel des danses régionales et du monde en France (marché n°0700305)

Formateur

2009-2013 

- Nacre – IESA (Grande école des métiers de la culture et du marché de l’art)

- Ecole de la Rénovation urbaine et de la gestion des quartiers

- Culture du Cœur 13

- IRTS PACA

2005-2006 

- Formation de formateurs à l’IUFM d’Aix-en-Provence

Chargé de cours

2012-2013 

- Département Médiation culturelle – AMU

2003-2009 

- ATER Département de Sociologie et à l’IUP Métiers du livre de l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble.

- ATER Département Danse de l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

- ATER Département STAPS de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne.

1989-1996 

- Enseignant certifié d'histoire et de géographie dans le secondaire.

Opérateur culturel

1986-1987 

- Responsable du Projet de Coopération culturelle de développement de la lecture publique à Brazzaville

   

Formations

1997-2003 

  • Doctorat de sociologie à l’EHESS : «  Les danses de couple : lieux et territoires de pratique et d'apprentissage en France », soutenue le 11 décembre à l’EHESS Marseille sous la direction d’Emmanuel Pedler. Jury composé de Kali Argyriadis, Jean-Pierre Esquenazi, Roland Huesca, Bernard Lahire, Dominique Pasquier. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

1995-1996 

  • DEA « Villes et sociétés », Institut d’Urbanisme de Lyon, sous la direction de Marc Bonneville : « Pratiques culturelles et nouvelles sociabilités de réseau : le développement du tango argentin en France ».

1989 

  • Admission au CAPES d’histoire-géographie

1985-1986 

  • Stage d’un an au Centre ORSTOM de Brazzaville (Congo). Maîtrise de géographie Université Paris X : « Contribution à l’étude de l’approvisionnement de Brazzaville ».

    

Publications

Ouvrages

  • 2013, L’enseignement des danses du monde et des danses traditionnelles, avec Djakouane A. Nicolas-Daniel M., Paris, L’Harmattan, coll. Logiques sociales.

  • 2012, Des vies en musique. Parcours d'artistes, mobilités, transformations, S. Le Menestrel (al.), Paris, Hermann.

  • 2012, Les audaces du tango. Petites variations sur la danse et la sensualité, Paris, Transboréal.

  • 2008, Tango. Le couple, le bal et la scène, Paris, Autrement.

  • 2005, Sociologie des danses de couple. Une pratique entre résurgence et folklorisation. Paris, L’Harmattan, 364 p., ISBN 2-7475-9795-4.

  • 1998, Le tango argentin en France, Paris, Anthropos, 180 p., ISBN 2-7178-3514-8.

Ouvrage collectif

Parties d’Ouvrages à comité scientifique

  • 2013, « Nomadisation et territorialisation de la danse tango », in Joyal F. (dir.), Québec, PUQ, sous presse.

  • 2012, « L’entre-deux argentin du tango », Di Tullio Ángela, Kailuweit Rolf (eds.), El español rioplatense : lengua, literaturas, expresiones culturales, Madrid, Frankfurt, Iberoamericana / Vervuert, pp.  285-303.

  • 2012, « Du milonguero au « professeur » : l’invention d’un métier », in Des vies en musique. Parcours d'artistes, mobilités, transformations, Sara Le Menestrel (dir.), Paris, Hermann, pp. 177-204.

  • 2010, « Des nuits à danser : passion ou décentrement ? », in Joyal F. (dir.), Tango sans frontières, Québec, PUQ, pp. 81-113.

  • 2009, « L’hétérosexualité et les danses de couple », in Deschamps Catherine, Gaissad Laurent, Taraud Christelle (dir.), Hétéros. Discours, lieux, pratiques, Paris, EPEL Editions, pp. 97-108.

  • 2009, « Le plaisir de la danse : des représentations aux propriétés formelles », in France J. (dir.), Tango et développement personnel, Québec, PUQ, Québec, pp. 99-117.

  • 2008, avec Djakouane A., « La transmission à l’épreuve de l’enseignement : le cas de la danse hip-hop », in Burnau N., Klein A. (dir.), Figures contemporaines de la transmission, Namur, Presse universitaires de Namur, pp. 397-416.

  • 2008, « Tango », in Dictionnaire de la danse, P. Le Moal (dir.), Paris, Larousse, pp. 809-810.

  • 2001, « Des conventillos au studio de danse » avec Dorier-Apprill E. et Rodriguez Moreno F., Danses latines. Désir des continents, Autrement n°207, pp. 204-217.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Entre imaginaire et réalités, la géographie mouvante des danses “latines” », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 32-47.

  • 2001, « L’attente est-elle un enchantement ? », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 71-77.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Rodriguez Moreno Federico, « Des conventillos au studio de danse », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 204-217.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Rodriguez Moreno Federico, « Les paradoxes du tango », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 171-178.

  • 2000, « Le renouveau du tango argentin en France : lieux, réseaux, rituels », in Danses latines et identités, d'une rive à l'autre..., Paris, L'Harmattan, pp. 135-150.

  • 2000, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Ces danses qu’on dit “latines »..." in Danses latines et identités, d'une rive à l'autre..., Paris, L'Harmattan, pp. 11-17.

  • 1998, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Espaces et lieux du tango, la géographie d'une danse entre mythe et réalité », in Le voyage inachevé, ORSTOM Editions, Paris, pp. 583-590.

  • 1998, « La musique et la danse, une relation festive », in Dorier-Apprill, Elisabeth, Kouvouama Abel, Apprill Christophe, Vivre à Brazzaville, Paris, Karthala, pp. 171-202, ISBN 2-86537-856-X.

  • 1998,  Vivre à Brazzaville, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Kouvouama Abel, Paris, Karthala, pp. 171-202.

Articles dans revues à comité de lecture

  • 2013, « Avoir 20 ans la belle de Mai : la Friche… », in Les nouveaux horizons de la culture, Faire savoir N°10, sous presse.

  • 2012, « Dancings au quotidien. Un loisir de seniors », Ethnologie Française, "Le Paris des ethnologues", n°41/3, pp. 483-491.

  • 2011, « Les métamorphoses d’un havane noir et juteux… Comment la danse tango se fait "argentine" », in Volume ! n°8-1, pp. 41-67.

  • 2009, « L'autre corps du tango » in Repères. Cahiers de danse, n°24, novembre 2009, p. 29.

  • 2007, « La notion d’incorporation dans les théories du corps en danse », in Repenser pratique et théorie. Colloque international de recherche en danse, Paris, Centre national de la danse/Society of Dance History Scholars, p. 427-433

  • 2006, « Les trottoirs pistes de bal », Urbanisme, 349, juillet-août, p. 86-89.

  • 2006, « Le tango : une "musique à danser" à l’épreuve de la reconstruction du bal », Civilisations, vol. LIII, 1-2, Bruxelles, p. 75-96.

  • 2005, « Le bal du Julot », Chimères, Paris, n° 56, pp. 145-156.

  • 2001, « Le dancing, un monde de la nuit l’après-midi », Les Annales de la recherche urbaine, Paris, N° 87, pp. 29-35. http://www.annalesdelarechercheurbaine.fr/IMG/pdf/Apprill_ARU_87.pdf

  • 1999, « La musique et la danse, l'autre couple du tango », Musurgia, vol. VI, n°2, Lyon, pp. 73-88.

  • 1998, « La danse des bals et la recherche », Sociétés et représentations, Paris, pp. 369-377.

  • 1987, « L'approvisionnement urbain de Brazzaville : exemple de l'entreprise individuelle d'une femme commerçante », in Journées d'étude sur Brazzaville, actes du colloque, ORSTOM-AGECO, pp. 235-241.

Rapports d’études

  • 2008, L’encadrement professionnel de l’enseignement des danses régionales ou nationales de France et du monde sur le territoire français, avec Djakouane A., Nicolas-Daniel M., Paris, ministère de la culture, 189 p.

  • 2007, Les conditions de l’encadrement professionnel des pratiques de danse hip-hop, avec Djakouane A., Paris, ministère de la culture, 124 p.

Recension

  • 2007, Duret Pascal, 2007, Le couple face au temps, Paris, Armand Colin, 268 p., in Liens-sociaux.org, 24/9/2007.

  • 2006, Monnier Mathilde, Nancy Jean-Luc, 2005, Allitérations. Conversations sur la danse, Paris, Editions Galilée, 149 p. Par Christophe Apprill, in Liens-sociaux.org, 23/3/2006.

Communications non publiées

  • « L intimité du moment de danse », Colloque Qu’est-ce qu’une relation intime ? CNRS, Ivry, 2004.

  • « Les yeux au fond des yeux ? Une culture du bal », colloque Savoirs danser, savoirs dansés, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand, 2004.

  • « L’intimité du moment de danse de couple », colloque Anthropologie de la danse, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand, 2004.

  • « De la scène au bal, le tango comme recherche de soi », colloque Nouvelles tendances en sociologie de l’art, Association Européenne de sociologie, Paris, 2003.

  • « Les rituels du bal », colloque Danses, fêtes et identités, Biennale de la danse/Université Lyon 2, 2002.

Thèse

  • « Les danses de couple : lieux et territoires de pratique et d'apprentissage en France », thèse de sociologie soutenue le 11 décembre 2003, à l’EHESS de Marseille sous la direction d’Emmanuel Pedler.

Interprète

  • Verde, que te quiero verde, mise en scène Amélie Duval, création 2010 dans le cadre du Festival Caressez le potager (Marseille).

  • La Traversée (Marseille, 2005), Création civile, chorégraphie Pierre Deloche (1 représentation), en tant que « passeur ».

  • Ou bien (Marseille, 2001), chorégraphie Christine Fricker (6 représentations).

  • Fleur de cactus (Sceaux, 2002), chorégraphie Catherine Berbessou (17 représentations)

  • Rencontre exceptionnelle (Sceaux, 2000), chorégraphie Catherine Berbessou « 3 représentations)

  • Valser, (Sceaux, 1999), chorégraphie Catherine Berbessou (50 représentations).

Film

  • Intrusion, réal. Sébastien Jaudeau, 52’, 2000.

Réalisateur

  • 3 soli, réal. Christophe Apprill, Marc Tommasi, production l’Albedo Films et Festival Dansem, 25’, 2004.

Producteur

  • Jean Oury, Le séminaire de La Borde, réalisation Olivier Apprill, production L’Albedo Films, 135’, 2005.

         

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Projection et débat autour du film « Le patient éclairé »

Projection-débat - Mercredi 18 avril 2018 - 16:00A l'occasion de la journée internationale du droit des patients, une projection du film « le patient éclairé » par Laura Taubman est proposée et sera suivie d'un débat autour du thème « Quelle autonomie de décision du patient face au cancer? », mercredi 18 avril 2018.Programme16h00 : projection du film au cinéma LE MIROIR, La Vieille Charité, 13002 Marseille16h40 : débat sur le thème Quelle autonomie de décision du patient face au cancer?En présence deLaura Taubman, doctorante en anthropologie et réalisatricePr Dominique Maraninchi, professeur en cancérologieDr Julien Mancini, chercheurDr Marie Bannier, chirurgienneDr Jean-François Moulin, oncologueMadame Carole Linon, ancienne patiente et bénévole de l'association Restart...et d'autres invités...INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE SUR :www.canceropole-paca.comRENSEIGNEMENTS :canceropole-paca@univ-amu.fr ou 04 91 32 47 00 (...)

Lire la suite

Le patient éclairé. Un film documentaire sur l’autonomie du patient atteint de cancer

Échos de la recherche -Ce film est réalisé par Laura Taubman, doctorante en anthropologie visuelle au Centre Norbert Elias (2018, 40 min).Le patient éclairé est un film de recherche sur l’autonomie du patient, tourné à l’Institut Paoli-Calmettes, centre de lutte contre le cancer à Marseille. Dans une démarche de démocratie sanitaire, le film questionne le rôle du patient comme étant acteur de ses soins, lui permettant de co-construire sa prise en charge. Il examine les relations qui lient patients, médecins et soignants pour tenter de cerner les enjeux de la participation du patient ainsi que les outils humains et technologiques mis à notre disposition pour que cette participation puisse grandir et se développer au sein de la médecine moderne. Le projet, réalisé dans le cadre de la Fabrique des écritures/Centre Norbert Elias (EHESS, CNRS, AMU), a reçu le soutien du Canceropôle PACA.Clara Ducord, Directrice du Canceropôle PACA : « La lutte contre le cancer est nécessairement collective. Dans la recherche comme dans les soins. C’est le sens de l’action du Canceropôle. C’est la raison principale de notre soutien à ce film innovant : il nous éclaire sur la place, l’autonomie, l’autorité du patient dans un ensemble qui œuvre à sa prise en charge. Le sujet est émergent mais déterminant, il est donc important qu’il soit traité de façon scientifique sous une forme qui permet la diffusion, le partage, le dialogue et le débat dans la communauté cancérologique, entre chercheurs, médecins, patients et citoyens. » Laura Taubman est réalisatrice et doctorante en anthropologie visuelle au Centre Norbert Elias (EHESS) à Marseille. Elle développe un travail sur l’éducation alternative et l'autogestion, sous la direction de Boris Petric. Elle a réalisé plusieurs films dans le cadre de La Fabrique des écritures. Voir Le Patient éclairé : https://vimeo.com/253222866 Le Centre Norbert ELiasLe Centre Norbert Elias regroupe près de 150 chercheurs et doctorants à Marseille et Avignon. C'est une unité mixte de recherche (UMR 8562) sous la tutelle du CNRS, de l'EHESS, d'AMU et de l'UAPV. La fabrique des écritures. Un lieu innovant de création et de réflexion ouvert aux chercheurs en sciences sociales.Adossée au Centre Norbert Elias (UMR 8562) à Marseille, la Fabrique est à la fois :un plateau technique disposant de locaux aménagés sur le site de la Vieille Charité dans le quartier du Panier, et équipés de matériel de montage, tournage, prise de son et d’image,un atelier de co-fabrication qui fédère chercheurs, artisans et techniciens, propose de sessions pratiques d’apprentissage et favorise les partenariats avec les acteurs culturels et les institutions muséographiques,un environnement pour les chercheurs qui souhaitent développer une pensée sur les formes créatives et/ou émergentes de description et de narration de la vie sociale, notamment sur les écritures numériques,une expérimentation d’un nouveau modèle économique de diffusion des productions scientifiques, capable à la fois de garantir l’indépendance intellectuelle des auteurs et de toucher différents types de publics. Une projection-débat autour du film aura lieu le mercredi 18 avril 2018 à 16h au Cinéma LE MIROIR, La Vieille Charité, 13002 Marseille. (...)

Lire la suite

Technographies

Appel à communication - Lundi 30 avril 2018 - 18:00Renouant avec un des objectifs premiers de Techniques & Culture, ce numéro portera sur les techniques de celles et ceux qui s’intéressent aux techniques. Il s’agira d’ouvrir la boîte à outils des praticiens qui s’intéressent aux savoirs et aux savoir-faire sur le terrain, les documentent, analysent et organisent les informations recueillies, les archivent et assurent leur transmission dans différents contextes (documentation scientifique, formation, curation, réutilisation, etc.). En mettant ainsi à l’honneur ce que l’on pourrait appeler la « technographie » – désignant l’ensemble des procédés d’écriture des techniques, ce numéro visera une double finalité : penser l’évolution des pratiques des spécialistes des techniques tout en assurant leur transmission en direction de celles et ceux qui souhaitent s’engager sur la même voie...(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27