Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Christophe Apprill

Chercheur correspondant au Centre Norbert Elias

Coordonnées

Tel. : 06.81.27.24.55

 Christophe Apprill

 

Sites : http://www.christopheapprill.fr/

http://musmond.hypotheses.org
http://www.muspop.fr/

http://www.scoop.it/t/danses-et-sociabilites

    

Domaines de recherche

Sociologie de la culture ; Socio-anthropologie de la danse.

   

Recherches en cours

1/ Les danses comme pratiques culturelles et de loisirs

J’aborde les figures de l’amateur à travers leurs dimensions passionnelles qui inscrivent les trajectoires entre le loisir et la profession, l’investissement à corps perdu et les démarches de professionnalisation. Les dimensions sexuées et générationnelles constituent des indicateurs clefs pour appréhender ces univers de pratique associant un engagement intime, corporel et social.

   

Le statut des pratiques de danse est relativement instable, tant du point de vue de leurs rattachements institutionnels, que de leur place comme objet au sein des sciences sociales. L’encadrement professionnel et l’orientation des politiques publiques sont tributaires d’un cadre législatif qui organise la coexistence d’activités régulées (loi de 1989) et dérégulées.

   

Dans le monde des danses exogènes aux cultures européennes, la question de la transmission offre un prisme pour étudier la structuration du marché de l’enseignement,  les dynamiques de professionnalisation des acteurs (professeurs, Dj, musiciens, organisateurs) ainsi que les problématiques de l’incorporation et de l’écoute musicale. Examiner l’histoire sociale et culturelle contemporaine de ces pratiques permet de retracer les différents régimes de transmission et d’apprentissage développés en fonction des processus de circulation et des contextes de réception.

   

En juxtaposant plusieurs échelles et statuts (associations d’amateurs, danseurs et musiciens professionnels, opérateurs culturels et touristiques), l’organisation réticulaire d’une communauté de praticiens entre la France et l’Argentine est un contexte privilégié pour étudier les propriétés formelles et historiques des pratiques, les conditions de l’encadrement professionnel et les sociabilités.

   

Mots clefs : transmission, apprentissage, professionnalisation, certification, bal.

     

2/ La culture des opérateurs culturels

Autour de la question des publics, six grandes thématiques ont été identifiées : la réception de la question par le milieu, les savoirs sur les publics, les mutations démographiques et technologiques, les stratégies et l’évaluation, l’enjeu de la démocratisation et les modes de production de l’offre culturelle. Cette étude permet de constater le besoin considérable en matière de réflexivité et de rénovation des grilles de pensée et d’action.

    

Le périmètre territorial des opérateurs s’avère être un prisme fournissant des concepts et des cadres opératoires tout comme il génère des incertitudes sur la validité de certains critères administratifs. Les relations à l’espace vécu, l’impact de la présence sensible des artistes, le développement de réseaux de sociabilité numériques et les procédés de médiation culturelle traditionnels constituent un faisceau de références dont l’articulation avec les indicateurs territoriaux s’avère problématique.

   

Le dialogue entre catégories d’opérateurs (sociaux, culturels, rénovation urbaine) constitue une véritable épreuve. Quels conflits de légitimité surviennent lors de l’articulation de systèmes de référencement contradictoires ? Quelles sont les nouvelles justifications de l’action culturelle ? Comment passe-t-on d’un régime de l’offre à celui de la proposition, de la consommation à la participation, et sans doute des lieux intermédiaires aux « créations intermédiaires » ?

   

Mots clefs : art partagé, communication numérique, politiques culturelles, publics.

     

Expériences professionnelles

Mission de conseil et de développement culturel 

2011-2013

- Secteur CUCS de la Vallée de l’Huveaune (Marseille)

- Direction des Affaires Culturelles d’Auxerre 

- Fédération Arts Vivants et Départements

- Foyers Ruraux Rhône Alpes

   

Chargé de mission

2009-2010 : Conseil général de la Gironde

- Recherche sur la politique culturelle partenariale : la question des publics

     

2006-2010 : Ministère de la Culture 

- Recherche sur les pratiques de recherche des personnels scientifiques et de recherche des métiers du patrimoine

- Recherche sur l’encadrement professionnel de la danse hip-hop dans cinq départements (Rhône, Essonne, Nord, Côte d’Armor, Charente) (Marché n° 0600118)

- Recherche sur l’encadrement professionnel des danses régionales et du monde en France (marché n°0700305)

   

Formateur

2009-2013 

- Nacre – IESA (Grande école des métiers de la culture et du marché de l’art)

- Ecole de la Rénovation urbaine et de la gestion des quartiers

- Culture du Cœur 13

- IRTS PACA

    

2005-2006 

- Formation de formateurs à l’IUFM d’Aix-en-Provence

    

Chargé de cours

2012-2013 

- Département Médiation culturelle – AMU

    

2003-2009 

- ATER Département de Sociologie et à l’IUP Métiers du livre de l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble.

- ATER Département Danse de l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

- ATER Département STAPS de l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne.

   

1989-1996 

- Enseignant certifié d'histoire et de géographie dans le secondaire.

   

Opérateur culturel

1986-1987 

- Responsable du Projet de Coopération culturelle de développement de la lecture publique à Brazzaville

   

Formations

1997-2003 

  • Doctorat de sociologie à l’EHESS : «  Les danses de couple : lieux et territoires de pratique et d'apprentissage en France », soutenue le 11 décembre à l’EHESS Marseille sous la direction d’Emmanuel Pedler. Jury composé de Kali Argyriadis, Jean-Pierre Esquenazi, Roland Huesca, Bernard Lahire, Dominique Pasquier. Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

    

1995-1996 

  • DEA « Villes et sociétés », Institut d’Urbanisme de Lyon, sous la direction de Marc Bonneville : « Pratiques culturelles et nouvelles sociabilités de réseau : le développement du tango argentin en France ».

    

1989 

  • Admission au CAPES d’histoire-géographie

    

1985-1986 

  • Stage d’un an au Centre ORSTOM de Brazzaville (Congo). Maîtrise de géographie Université Paris X : « Contribution à l’étude de l’approvisionnement de Brazzaville ».

    

Publications

Ouvrages

  • 2013, L’enseignement des danses du monde et des danses traditionnelles, avec Djakouane A. Nicolas-Daniel M., Paris, L’Harmattan, coll. Logiques sociales.

  • 2012, Des vies en musique. Parcours d'artistes, mobilités, transformations, S. Le Menestrel (al.), Paris, Hermann.

  • 2012, Les audaces du tango. Petites variations sur la danse et la sensualité, Paris, Transboréal.

  • 2008, Tango. Le couple, le bal et la scène, Paris, Autrement.

  • 2005, Sociologie des danses de couple. Une pratique entre résurgence et folklorisation. Paris, L’Harmattan, 364 p., ISBN 2-7475-9795-4.

  • 1998, Le tango argentin en France, Paris, Anthropos, 180 p., ISBN 2-7178-3514-8.

        

Parties d’Ouvrages à comité scientifique

  • 2013, « Nomadisation et territorialisation de la danse tango », in Joyal F. (dir.), Québec, PUQ, sous presse.

  • 2012, « L’entre-deux argentin du tango », Di Tullio Ángela, Kailuweit Rolf (eds.), El español rioplatense : lengua, literaturas, expresiones culturales, Madrid, Frankfurt, Iberoamericana / Vervuert, pp.  285-303.

  • 2012, « Du milonguero au « professeur » : l’invention d’un métier », in Des vies en musique. Parcours d'artistes, mobilités, transformations, Sara Le Menestrel (dir.), Paris, Hermann, pp. 177-204.

  • 2010, « Des nuits à danser : passion ou décentrement ? », in Joyal F. (dir.), Tango sans frontières, Québec, PUQ, pp. 81-113.

  • 2009, « L’hétérosexualité et les danses de couple », in Deschamps Catherine, Gaissad Laurent, Taraud Christelle (dir.), Hétéros. Discours, lieux, pratiques, Paris, EPEL Editions, pp. 97-108.

  • 2009, « Le plaisir de la danse : des représentations aux propriétés formelles », in France J. (dir.), Tango et développement personnel, Québec, PUQ, Québec, pp. 99-117.

  • 2008, avec Djakouane A., « La transmission à l’épreuve de l’enseignement : le cas de la danse hip-hop », in Burnau N., Klein A. (dir.), Figures contemporaines de la transmission, Namur, Presse universitaires de Namur, pp. 397-416.

  • 2008, « Tango », in Dictionnaire de la danse, P. Le Moal (dir.), Paris, Larousse, pp. 809-810.

  • 2001, « Des conventillos au studio de danse » avec Dorier-Apprill E. et Rodriguez Moreno F., Danses latines. Désir des continents, Autrement n°207, pp. 204-217.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Entre imaginaire et réalités, la géographie mouvante des danses “latines” », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 32-47.

  • 2001, « L’attente est-elle un enchantement ? », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 71-77.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Rodriguez Moreno Federico, « Des conventillos au studio de danse », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 204-217.

  • 2001, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Rodriguez Moreno Federico, « Les paradoxes du tango », in Danses latines. Le désir des continents, Autrement, n°207, pp. 171-178.

  • 2000, « Le renouveau du tango argentin en France : lieux, réseaux, rituels », in Danses latines et identités, d'une rive à l'autre..., Paris, L'Harmattan, pp. 135-150.

  • 2000, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Ces danses qu’on dit “latines »..." in Danses latines et identités, d'une rive à l'autre..., Paris, L'Harmattan, pp. 11-17.

  • 1998, avec Dorier-Apprill Elisabeth, « Espaces et lieux du tango, la géographie d'une danse entre mythe et réalité », in Le voyage inachevé, ORSTOM Editions, Paris, pp. 583-590.

  • 1998, « La musique et la danse, une relation festive », in Dorier-Apprill, Elisabeth, Kouvouama Abel, Apprill Christophe, Vivre à Brazzaville, Paris, Karthala, pp. 171-202, ISBN 2-86537-856-X.

  • 1998,  Vivre à Brazzaville, avec Dorier-Apprill Elisabeth, Kouvouama Abel, Paris, Karthala, pp. 171-202.

     

Articles dans revues à comité de lecture

  • 2013, « Avoir 20 ans la belle de Mai : la Friche… », in Les nouveaux horizons de la culture, Faire savoir N°10, sous presse.

  • 2012, « Dancings au quotidien. Un loisir de seniors », Ethnologie Française, "Le Paris des ethnologues", n°41/3, pp. 483-491.

  • 2011, « Les métamorphoses d’un havane noir et juteux… Comment la danse tango se fait "argentine" », in Volume ! n°8-1, pp. 41-67.

  • 2009, « L'autre corps du tango » in Repères. Cahiers de danse, n°24, novembre 2009, p. 29.

  • 2007, « La notion d’incorporation dans les théories du corps en danse », in Repenser pratique et théorie. Colloque international de recherche en danse, Paris, Centre national de la danse/Society of Dance History Scholars, p. 427-433

  • 2006, « Les trottoirs pistes de bal », Urbanisme, 349, juillet-août, p. 86-89.

  • 2006, « Le tango : une "musique à danser" à l’épreuve de la reconstruction du bal », Civilisations, vol. LIII, 1-2, Bruxelles, p. 75-96.

  • 2005, « Le bal du Julot », Chimères, Paris, n° 56, pp. 145-156.

  • 2001, « Le dancing, un monde de la nuit l’après-midi », Les Annales de la recherche urbaine, Paris, N° 87, pp. 29-35. http://www.annalesdelarechercheurbaine.fr/IMG/pdf/Apprill_ARU_87.pdf

  • 1999, « La musique et la danse, l'autre couple du tango », Musurgia, vol. VI, n°2, Lyon, pp. 73-88.

  • 1998, « La danse des bals et la recherche », Sociétés et représentations, Paris, pp. 369-377.

  • 1987, « L'approvisionnement urbain de Brazzaville : exemple de l'entreprise individuelle d'une femme commerçante », in Journées d'étude sur Brazzaville, actes du colloque, ORSTOM-AGECO, pp. 235-241.

         

Rapports d’études

  • 2008, L’encadrement professionnel de l’enseignement des danses régionales ou nationales de France et du monde sur le territoire français, avec Djakouane A., Nicolas-Daniel M., Paris, ministère de la culture, 189 p.

  • 2007, Les conditions de l’encadrement professionnel des pratiques de danse hip-hop, avec Djakouane A., Paris, ministère de la culture, 124 p.

       

Recension

  • 2007, Duret Pascal, 2007, Le couple face au temps, Paris, Armand Colin, 268 p., in Liens-sociaux.org, 24/9/2007.

  • 2006, Monnier Mathilde, Nancy Jean-Luc, 2005, Allitérations. Conversations sur la danse, Paris, Editions Galilée, 149 p. Par Christophe Apprill, in Liens-sociaux.org, 23/3/2006.

     

Communications non publiées

  • « L intimité du moment de danse », Colloque Qu’est-ce qu’une relation intime ? CNRS, Ivry, 2004.

  • « Les yeux au fond des yeux ? Une culture du bal », colloque Savoirs danser, savoirs dansés, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand, 2004.

  • « L’intimité du moment de danse de couple », colloque Anthropologie de la danse, Université Blaise Pascal, Clermont Ferrand, 2004.

  • « De la scène au bal, le tango comme recherche de soi », colloque Nouvelles tendances en sociologie de l’art, Association Européenne de sociologie, Paris, 2003.

  • « Les rituels du bal », colloque Danses, fêtes et identités, Biennale de la danse/Université Lyon 2, 2002.

    

Thèse

  • « Les danses de couple : lieux et territoires de pratique et d'apprentissage en France », thèse de sociologie soutenue le 11 décembre 2003, à l’EHESS de Marseille sous la direction d’Emmanuel Pedler.

     

Interprète

  • Verde, que te quiero verde, mise en scène Amélie Duval, création 2010 dans le cadre du Festival Caressez le potager (Marseille).

  • La Traversée (Marseille, 2005), Création civile, chorégraphie Pierre Deloche (1 représentation), en tant que « passeur ».

  • Ou bien (Marseille, 2001), chorégraphie Christine Fricker (6 représentations).

  • Fleur de cactus (Sceaux, 2002), chorégraphie Catherine Berbessou (17 représentations)

  • Rencontre exceptionnelle (Sceaux, 2000), chorégraphie Catherine Berbessou « 3 représentations)

  • Valser, (Sceaux, 1999), chorégraphie Catherine Berbessou (50 représentations).

       

Film

  • Intrusion, réal. Sébastien Jaudeau, 52’, 2000.

        

Réalisateur

  • 3 soli, réal. Christophe Apprill, Marc Tommasi, production l’Albedo Films et Festival Dansem, 25’, 2004.

      

Producteur

  • Jean Oury, Le séminaire de La Borde, réalisation Olivier Apprill, production L’Albedo Films, 135’, 2005.

         

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27