CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Natures - Genre - Santé

Les axes de recherche |

Natures - Genre - Santé

Coordinateurs : Philippe Hert et Agnès Martial

Cette équipe analyse les constructions sociales et culturelles en jeu dans les rapports à la nature, au corps, au biologique, à la technique. Elle est le produit de la fusion des domaines Sciences, natures et sociétés et Dimension sexuée de la vie sociale du quadriennal en cours. Les thématiques concernant les techniques, l’environnement et plus généralement les relations entre Sciences et Sociétés sont maintenues et réunies à présent sous le terme de « Natures », tout en s’articulant aux questions de genre et de santé. Comme les autres équipes, elle privilégie la dimension empirique et s'attache aux dispositifs et aux pratiques.

Objectifs scientifiques

L'équipe a un premier objectif qui est d'être un lieu de rencontre entre sciences « exactes », telles la biologie, la médecine ou l'écologie, d'une part, et les sciences humaines et sociales de l'autre, en d'autres termes d'explorer les relations entre Nature et Culture. Les objets de recherche y sont complexes, ils sont à considérer à la lumière de différentes disciplines et mobilisent souvent des notions frontières. Ils renvoient à des pratiques, à des représentations et à des collectifs pluriels dont les modes de légitimation et de présence dans l’espace social sont hétérogènes.

La plupart de ces objets alimentent des questionnements sur les caractéristiques, les modalités d’émergence et les dynamiques de circulation des savoirs scientifiques auxquels ils donnent lieu.

La question des frontières est posée de manière transversale à travers l’analyse des interfaces entre natures et sociétés, natures et matérialités, natures et santé, interfaces qui permettent également d’interroger les formes de construction des rapports de genre. Loin de considérer la « nature » comme une réalité matérielle intangible et homogène, nous l’appréhendons plutôt à partir des dynamiques, multiples et évolutives, des rapports au biologique et à l’environnement qui parcourent les cultures, les sciences, les techniques et les représentations sociales.

La réflexion sur les objets et les frontières apparaît en outre au coeur des régimes de production d’« altérité » et d’inégalités dans un monde aujourd’hui globalisé et se trouve notamment abordée dans les recherches se rapportant à la santé, à la génétique, au genre, à la nature et aux rapports hommes/animal.

Les modalités de construction du genre, et leurs effets en terme de relations, de catégorisations et de discriminations dans la production des savoirs, le rapport à la santé, les conceptions et usages de la parenté constituent un nouvel thème commun de l’équipe « Natures, genre et santé ». Sa bonne intégration dans l'ensemble des recherches sera un objectif majeur du contrat à venir.

Mise en oeuvre du projet

Quatre grandes thématiques intègrent les principales évolutions déjà intervenues ou envisagées, qu’il s’agisse de réorientations relatives aux objets, aux méthodes, aux questionnements ou encore des changements en matière de ressources humaines et de restructuration d’équipes. Les chercheurs dont les travaux se rattachent à ce domaine de programmation se répartissent entre Marseille et Aix (GReCSS).

Thème 1 : Sciences, sociétés et modes de circulation des savoirs

Thème 2 : Santé, corps et précarités

Thème 3. Genre, famille et parenté

Thème 4. Les formes d’évolution des techniques

Centre Norbert Elias

EHESS Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

--

Avignon Université
Campus Hannah Arendt
74, rue Louis Pasteur
84 000 Avignon
France

--

04 91 14 07 27
contact@centrenorbertelias.fr