Les équipes | Doctorants

Rémi Boivin

 

Rémi Boivin

Thèse sous la direction d’Emmanuel Pedler

     

Domaines de recherche

·      Sociologie de la culture

·      Anthropologie de la ville

·      Ethnographie des formes et lieux musicaux

·      Technologies de communication et de médiatisation

       

Titre provisoire de la thèse

Le quartier de la Plaine comme « lieu propre » ? Epreuves de construction d’une scène musicale et urbaine dans le centre-ville de Marseille.

 

Résumé

Les phénomènes analysés dans cette thèse mettent en jeu des relations tissées entre des collectifs d’acteurs et des objets culturels et sonores (qui font l’objet de catégorisations ontologiques et génériques) spécifiés par l’enquête au sein et par un même environnement urbain : le dit quartier de la Plaine. Situé dans le centre-ville de Marseille, non loin du Cours Julien, ce site est investi depuis les années 1990 par de nombreux engagements culturels, il compte pour sa superficie un grand nombre de lieux de diffusion, et fait l’objet depuis le début des années 2010 d’un projet de transformation urbaine substantiel. Les nombreux événements (ou micro événements) réguliers dans ce quartier, aux formes et configurations très diverses, informent à leur manière de « cultures de la ville » différenciées. En somme, les divers collectifs d’acteurs, ces « forces en présence », participent par leurs activités autour de matériaux sonores à la production d’une ambiance, ou plutôt à la production d’un ensemble de micro-ambiances (échelle du lieu privé ou de la place) qui modulent une ambiance à l’échelle du quartier, et de la scène.

C’est au travers de l’enquête ethnographique que ce quartier a été envisagé comme objet de connaissance scientifique : ainsi les prises sensibles sur le terrain ont évolué au cours de la progression du travail empirique et ont pu donner à voir une grande variabilité de relations référentielles. En terme goffmanien, le quartier de « La Plaine » en tant que syntagme et site urbain, faisait l’objet de définitions de la situation différenciées et de batailles répétées sur la scène publique locale autour de son identité authentique et essentielle. A l’occasion d’évènements d’ampleur particuliers, notamment le projet d’aménagement du quartier de la Plaine ou dans une autre mesure Marseille Provence 2013, deux visions s’affrontaient : celle d’un renouveau souhaité et nécessaire de la ville et du quartier, portée par les autorités publiques (la mairie, sa société locale d’aménagement urbain et les comités d’intérêt de quartier) à celle d’un attachement fort à des formes spécifiques de vie sociale locale (de quartier) alors considérées comme authentiques, en tant qu’éléments de permanence culturelle, soutenue par des collectifs d’acteurs et de citoyens locaux, associations et commerces de proximité.

Les espaces mobilisés par ces collectifs hybrides sont apparus comme particulièrement enchâssés dans leur environnement immédiat, le quartier, et les activités comme insérées plus largement dans une certaine forme de vie sociale localisée. C’est donc bien la question de la disponibilité perceptible de ces lieux, la manière dont ils apparaissent dans l’espace physique (ou sensible) – en considérant l’antériorité du topos, le bâti urbain déjà-là, et la part liée au travail de mise-en-scène du lieu, et au fait d’en « prendre soin » (Dewey) collectivement – que nous proposons comme entrée analytique à la question plus large de la constitution progressive du quartier de la Plaine en tant que « lieu propre » et de l’émergence et du maintien d’une scène musicale en son sein.

Qu’est-ce que la musique – ses lieux, ses formes – peut nous dire d’une vie sociale à l’échelle locale ? La question de l’organisation urbaine, de la production d’ambiance(s) peut-elle éclairer à nouveaux frais celle des relations et des expériences d’objets musicaux ? Comment l’analyse de pratiques communes d’acteurs et de problèmes publics locaux permet-elle de rendre compte de l’existence de clivages entre différents types de collectifs et ainsi de l’existence de frontières culturelles localisées et situées ?

Mots-clés

Scène locale – ethnographie – quartier – sociologie de la culture – anthropologie de la ville – ambiance – expériences sensibles – territoire et identités – espace public – aménagement urbain – communication – numérique

 

Communications

16 décembre 2015 : Participation à la journée d’étude « Scène culturelle, locale, musicale » organisée par Jean-Christophe Sevin à l’Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse.

8 et 9 octobre 2015 : Participation à la journée d’étude « Pourquoi la musique ? Réflexions comparatives sur cet autre lieu du social en Méditerranée » organisée au MuCEM par l’IDEMEC et l’École française de Rome.

30 octobre 2014 : Présentation d’une communication intitulée « Appréhender les catégorisations musicales à travers l'analyse d'une scène locale des musiques populaires à Marseille » lors de la journée d’étude « 1ère rencontre d'étudiants autour des popular music » (ACEMuP) organisée à l’Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

18 Avril 2014 : Présentation d’une communication lors du séminaire de l’axe « Formes et modèles culturels » du Centre Norbert Elias à l’Université d’Avignon.

Juin 2013 : Intervention lors de l’atelier des doctorants du Centre Norbert Elias à l’EHESS Marseille

Publications

  • 2017, « Pour un réajustement de la catégorie de populaire en sciences sociales », Academia EHESS.
  • 2016, « Faire l'expérience d'événements musicaux mis-en-scène dans l'espace public : le cas du quartier de la Plaine à Marseille. », Academia EHESS.
  • 2015, « Bouziane DAOUDI & Hadj MILIANI, Beurs’ Melodies. Cent ans de chansons immigrées du blues berbère au rap beur », Revue Volume !, 12 : 1 | Éd. Mélanie Seteun http://volume.revues.org/4684   
  • 2013, « Ethnomusika : Musique, danse & engagement » Compte-rendu du colloque international du 12 au 14 juin 2013 », revue Volume !, 10 : 2 |  http://www.cairn.info/revue-volume-2014-1-page-216.htm

Activités de recherche

2017 / 2018 : assistant administratif au bureau d’accueil des chercheurs internationaux, Direction du développement de la recherche, EHESS.

Novembre 2017 : assistant de recherche en sociologie dans le cadre de l’enquête sur les pratiques culturelles des français.e.s avec Hervé Glevarec (DEPS, Ministère de la Culture et de la Communication)

Octobre 2017 : membre bénévole de l’organisation de la 4ème édition du festival Haizebeggi (EHESS, CNRS, Ville de Bayonne), « Le monde des musiques ».

22 et 23 Juin 2017 : co-organisation de la journée d’étude intitulée « Rencontres musico-doctorales », Centre Norbert Elias & Centre Georg Simmel (EHESS), Marseille.

8 juillet 2016 : modération de la conférence « Les pratiques et l'économie du travail artistique dans les mondes du jazz », dans le cadre du séminaire de l’axe « Formes et modèles culturels » du Centre Norbert Elias.

16 mars 2016 : comité de thèse, en présence d’Anthony Pecqueux, Emmanuel Pedler et Jean-Christophe Sevin, pôle marseillais de l’EHESS.

Depuis 2015 : membre du comité scientifique de sélection de l’ACEMuP (« Association pour un colloque étudiant sur les musiques populaires ») et participation à l’organisation de deux éditions du colloque « Echanges sur les musiques populaires ») www.acemup.fr     

2014 : chargé de validation à Calenda (« le calendrier des sciences humaines et sociales »), CLEO (Open Edition).

2013 / 2014 : co-organisation de l’atelier des doctorants du centre Norbert Elias de l’EHESS.

Septembre 2013 : participation à l’école d’été de l’EHESS intitulée : « La culture, un nouvel enjeu urbain ? ».

Mai 2013 : assistant de recherche en sciences sociales pour le LASSA (LAboratoire des Sciences Sociales Appliquées)

Activités d’enseignement

2017 / 2018 : chargé de cours en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Paris VIII, UFR Cultures et communication (TD « Sociologie de la communication et des médias », et « Lecture critique de l’actualité »)

2015 / 2016 : chargé de cours en Sciences de l’Information et de la Communication à l’IUT d’Aix-en-Provence, DUT Métiers du livre et du Patrimoine (CM « Théories de l'information et de la communication », « Société et communication de masse » et « Etude des publics »)

2014 / 2015 : chargé de cours en Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Lyon 2, Institut de la communication (TD « Histoire de la Presse » et « Production de l'information »)

2012 / 2013 : chargé de cours en sociologie à l’Université Aix Marseille (AMU), TD « Méthodes du travail universitaire »

Mémoires de recherche

  • 2011, Les pratiques d’écoute de musiques actuelles des jeunes en Rhône-Alpes. Etude comparée des publics hip-hop et électro/club, sous la direction de Jean-Pierre Esquenazi, Master 2 recherche en sciences de l’information et de la communication, Université Jean Moulin Lyon 3, 117 p.
  • 2010, Modèles économiques et musique enregistrée : L’impact des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), sous la direction d’Alain Girod, Master 1 recherche en sciences de l’information et de la communication, Université Lumière Lyon 2, 103 p.

Aide à la recherche

Septembre 2012 : Bourse Aires culturelles EHESS pour un travail de terrain à New York.

     

   

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Être jeune à Marseille

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 09:00Le Centre Norbert Elias présente une exposition des travaux photographiques de doctorants et étudiants de master réalisés au cours des ateliers de la Fabrique des écritures.Menés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin, ces ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie et ses usages dans les sciences sociales, avec l’objectif d’expérimenter la photographie comme source de connaissance.Ces séances pratiques s’inscrivent dans le séminaire de recherche de l’EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales » (Enseignement 2017-2018). Les photographes Anaïs Baseilhac - Rue des ConvalescentsDes personnes âgées hébergées dans une maison de retraite médicalisée évoquent leurs souvenirs de jeunesse.Davide Cacchioni - Jeunes… par dessus le marchéReportage sur les nouveaux producteurs et artisans du marché bio du cours Julien. Violaine Chevrier - Quart d’airLe temps d’un quart d’heure les élèves se retrouvent pour une bouffée d’air dans le sas d’entrée du Lycée Saint-Charles, mi-dedans, mi-dehors, dans un espace à la fois libre et encadré. Margot Bergerand - Traits d’unionReportage sur les activités d'accompagnement scolaire et la fanfare de la Dar Lamifa, un lieu associatif engagé, animé par des bénévoles.Emma Cavalleri - The non-symbolic workIls sont boulanger, menuisier, luthier... portraits des nouveaux artisans marseillais, à rebours de la pensée de Robert Reich qui affirme que pour être compétitif il faut développer des emplois symboliques.Joëlle Rivier - Je veux être au sommet du videReportage autour de l’atelier d’écriture et d’intervention urbaine mené par des jeunes du Lycée Saint-Exupéry, communément appelé Lycée « Nord ».Ziyu Lin - Une vie différentePortraits d’étudiants chinois en France et, en contrepoint, les difficultés d’intégration qu’ils rencontrent au quotidien.(...)

Lire la suite

Restitution des ateliers Cinéma et Photographie de la Fabrique

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 13:15Les étudiants de master (mention RCAHS) et les doctorants du Centre Norbert Elias présentent les travaux qu'ils ont réalisés cette année au cours d'ateliers "Cinéma" et "Photographie". Ces séances pratiques sont proposées par la Fabrique des écritures et s'inscrivent dans le séminaire de recherche de l'EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales ».Coordonnés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin et le réalisateur Jeff Daniel Silva, les ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie, la prise de son et le cinéma dans les sciences sociales, ainsi qu'à expérimenter ces media comme source de connaissance.Cinéma et documentaire sonoreDjebel, Christian Di Giandomenico et Giorgio Cassone Regards sur le chantier de la porte d'Aix à Marseille (film documentaire). Cahiers de parentalité, Gaia Manetti Trois entretiens sur la parentalité (documentaire sonore).Celui qui allume la lumière, Thomas Langlois Le quotidien d'un bar de Beyrouth à travers le portrait d'un employé bengali (film documentaire).Sans mesure, Selen Gobelez et Tamara Dmitrieva La vie d'un atelier de couture dans le quartier Belsunce à Marseille (film documentaire en cours de montage).Photographie : Être jeune à MarseilleÊtre jeune à Marseille est une exposition des photographies d'Anaïs Baseilhac, Davide Cacchioni, Emma Cavalleri, Joelle Rivier, Margot Bergerand, Violaine Chevrier et Ziyu Lin, sous le commissariat de Marco Barbon et Franco Zecchin. Les photos seront présentées jusqu'au 15 octobre 2018.Au programme le 22 juinCinéma le Miroir au rez-de-chaussée13h15 - Introduction avec Boris Pétric et Valeria Siniscalchi13h30 - Présentation des travaux de l’atelier "Photographie",14h30 - Présentation et projections des travaux de l’atelier "Cinéma" Coursives du 1er étage 16h30 - Vernissage de l’exposition photographique "Être jeune à Marseille"Entrée libre (...)

Lire la suite

Restitution des ateliers Cinéma et Photographie de la Fabrique

Exposition - Vendredi 22 juin 2018 - 13:15Les étudiants de master (mention RCAHS) et les doctorants du Centre Norbert Elias présentent les travaux qu'ils ont réalisés cette année au cours d'ateliers "Cinéma" et "Photographie". Ces séances pratiques sont proposées par la Fabrique des écritures et s'inscrivent dans le séminaire de recherche de l'EHESS Marseille  « Observer, décrire, interpréter. Photographie, cinéma et sciences sociales ».Coordonnés par les photographes Marco Barbon et Franco Zecchin et le réalisateur Jeff Daniel Silva, les ateliers visent à approfondir l’expérience pratique de la photographie, la prise de son et le cinéma dans les sciences sociales, ainsi qu'à expérimenter ces media comme source de connaissance.Cinéma et documentaire sonoreDjebel, Christian Di Giandomenico et Giorgio Cassone Regards sur le chantier de la porte d'Aix à Marseille (film documentaire). Cahiers de parentalité, Gaia Manetti Trois entretiens sur la parentalité (documentaire sonore).Celui qui allume la lumière, Thomas Langlois Le quotidien d'un bar de Beyrouth à travers le portrait d'un employé bengali (film documentaire).Sans mesure, Selen Gobelez et Tamara Dmitrieva La vie d'un atelier de couture dans le quartier Belsunce à Marseille (film documentaire en cours de montage).Photographie : Être jeune à MarseilleÊtre jeune à Marseille est une exposition des photographies d'Anaïs Baseilhac, Davide Cacchioni, Emma Cavalleri, Joelle Rivier, Margot Bergerand, Violaine Chevrier et Ziyu Lin, sous le commissariat de Marco Barbon et Franco Zecchin. Les photos seront présentées jusqu'au 15 octobre 2018.Au programme le 22 juinCinéma le Miroir au rez-de-chaussée13h15 - Introduction avec Boris Pétric et Valeria Siniscalchi13h30 - Présentation des travaux de l’atelier "Photographie",14h30 - Présentation et projections des travaux de l’atelier "Cinéma" Coursives du 1er étage 16h30 - Vernissage de l’exposition photographique "Être jeune à Marseille"Entrée libre (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27