CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Journées doctorales : « Penser l’espace »

Les journées d'études, les colloques, les séminaires | Archives

Journées doctorales : « Penser l’espace »

10 et 11 Octobre 2012

     

La troisième édition des journées doctorales du Centre Norbert Elias aura lieu à Marseille les 10 et 11 octobre 2012 

    

Centre Norbert Elias

2ème étage de l’EHESS, Salle A

La Vieille Charité

2 rue de la Charité

13002 Marseille

       

Organisateurs

Les doctorants : Fleur Beauvieux, Michele Coletto, Cécile Livenais, Eva Sandri.

     

      

Pour cette troisième édition des journées doctorales, le thème proposé est celui de l’espace.

      

Cette notion peut être appréhendée de deux manières différentes, soit en tant qu’objet de recherche, soit en tant qu’outil méthodologique. Nous vous proposons d’inscrire vos communications dans l’un de ces deux axes thématiques :

        

Axe 1 : L’espace en tant qu’objet de recherche (10 octobre)

La notion d’espace en sciences sociales permet de circonscrire un sujet géographiquement ou socialement, mais peut également être associée à la frontière, à la marge, à la limite. Elle permet en outre de penser la distance et le rapprochement. Associée au champ social en sociologie, au territoire et à l’environnement en géographie ou en histoire, elle est fréquemment convoquée, bien qu’elle prenne dans chaque discipline une signification particulière. Les terminologies employées divergent pour décrire cette notion selon si l’on parle de région, de superficie ou de lieu, selon si l’on raisonne en termes d’homogénéité ou en termes de centre et de périphérie. Polysémique, l’espace peut être réel et concret (une ville, un réseau) ou au contraire symbolique (la métaphore topologique). Comment en construisant un objet de recherche négocie-t-on (ou au contraire occulte-t-on) ce rapport à l’espace ?

     

Axe 2 : L’espace et la méthodologie (11 octobre)

Comment le chercheur envisage-t-il l’espace sur le terrain ? Quelle place est donnée à l’espace lors de l’analyse des résultats ? Durant l’enquête de terrain, à travers les croquis, les prises de vue photographiques et les déplacements, l’observation des lieux requiert une analyse particulière. L’aspect géographique donne ainsi des pistes et des outils pour la mise en place de la méthodologie, selon si le caractère spatial est déterminant ou non dans la recherche. Dans tous les cas, l’échelle choisie, la focale adoptée rend compte du degré de précision de l’enquête et le recours à la notion d’espace devient un outil utile à la délimitation de l’objet de recherche comme du terrain. L’aspect topologique, de la même façon que l’aspect temporel, peut servir de repère, de jalon, et de point de départ pour le travail et interroge ainsi la construction de la méthodologie.

    

Afin de poursuivre cette thématique de l’espace, nous vous proposons également de participer à la mise en place d’une exposition, qui sera présentée à la fin des journées doctorales. Elle sera composée de vos croquis de terrain, photographies, plans, cartes et autres documents relevant de la représentation de l’espace que vous nous aurez fait parvenir si vous le souhaitez.

     

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).(...)

Lire la suite

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).(...)

Lire la suite

Projection et débat autour du film « Le patient éclairé »

Projection-débat - Mercredi 18 avril 2018 - 16:00A l'occasion de la journée internationale du droit des patients, une projection du film « le patient éclairé » par Laura Taubman est proposée et sera suivie d'un débat autour du thème « Quelle autonomie de décision du patient face au cancer? », mercredi 18 avril 2018.Programme16h00 : projection du film au cinéma LE MIROIR, La Vieille Charité, 13002 Marseille16h40 : débat sur le thème Quelle autonomie de décision du patient face au cancer?En présence deLaura Taubman, doctorante en anthropologie et réalisatricePr Dominique Maraninchi, professeur en cancérologieDr Julien Mancini, chercheurDr Marie Bannier, chirurgienneDr Jean-François Moulin, oncologueMadame Carole Linon, ancienne patiente et bénévole de l'association Restart...et d'autres invités...INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE SUR :www.canceropole-paca.comRENSEIGNEMENTS :canceropole-paca@univ-amu.fr ou 04 91 32 47 00 (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27