CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Séminaire du Centre Norbert Elias « Enquête sur l’architecture vernaculaire : une perspective, néo-structuraliste »

Les journées d'études, les colloques, les séminaires | Archives

Séminaire du Centre Norbert Elias « Enquête sur l’architecture vernaculaire : une perspective, néo-structuraliste »

1er Juin 2012

     

Image1

    

La Vieille Charité

13002 Marseille

2ème étage, Salle A

       Image2

avec Emmanuel Désveaux, Directeur d’études, EHESS

        

        

Cette étude sur l’architecture savoyarde en bois de type pièce sur pièce repose sur l’observation d’une série d’inversions formelles qui ne répondent ni à une détermination écologique, ni à une détermination strictement sociologique.

   

Une interprétation en termes sémantiques est proposée. Ce type d’habitat, dans sa variabilité, est le reflet d’une interrogation ontologique portant sur la proximité adéquate entre humains et bétail. L’analyse conduit dans un premier temps à établir la différence sémanticofonctionnelle entre l’abriter et l’habiter et, dans un second temps, à comprendre la séparation entre espace hypervitalisé et hypersexué d’une part — la maison principale —, espace de la neutralisation sexuelle et de la perpétuation (non spéculative) de la richesse d’autre part — le grenier.

      

À lire : De Levi-Strauss à Haudricourt. Promenade architecturale en Savoie. In : Techniques&culture n° 56 «Habiter le temporaire», 2011.

      

Contact : Frédéric Joulian frederic.joulian@ehess.fr

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Lire la suite

"Mon corps m'appartient" ( ?) L'enjeu du corps et l'apport des sciences sociales au débat bioéthique

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:30 Le cinquantenaire de Mai 68 nous rappelle que la formule « Mon corps m’appartient » s’est alors imposée au sein du nouveau mouvement féministe pour exprimer le sentiment d’une aliénation persistante malgré l’égalité des droits politiques, exprimer l’aspiration des nouvelles générations de femmes à une profession autonome et à leur émancipation au sein de la sphère privée  et familiale, et en particulier revendiquer la légitimité du recours à la contraception et à l’interruption volontaire de grossesse (IVG).

Lire la suite

Projection et débat autour du film « Le patient éclairé »

Projection-débat - Mercredi 18 avril 2018 - 16:00A l'occasion de la journée internationale du droit des patients, une projection du film « le patient éclairé » par Laura Taubman est proposée et sera suivie d'un débat autour du thème « Quelle autonomie de décision du patient face au cancer? », mercredi 18 avril 2018.Programme16h00 : projection du film au cinéma LE MIROIR, La Vieille Charité, 13002 Marseille16h40 : débat sur le thème Quelle autonomie de décision du patient face au cancer?En présence deLaura Taubman, doctorante en anthropologie et réalisatricePr Dominique Maraninchi, professeur en cancérologieDr Julien Mancini, chercheurDr Marie Bannier, chirurgienneDr Jean-François Moulin, oncologueMadame Carole Linon, ancienne patiente et bénévole de l'association Restart...et d'autres invités...INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE SUR :www.canceropole-paca.comRENSEIGNEMENTS :canceropole-paca@univ-amu.fr ou 04 91 32 47 00 

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27