CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Journées d’études « Les circuits courts entre marché et réseaux »

Archives 2011-2014 |

Journées d’études « Les circuits courts entre marché et réseaux »

Lundi 10 Octobre 2011

     

Image1Image2Image3

   

   

Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Centre Norbert Elias

2ème étage, Salle A

La Vieille Charité, 2 rue de la Charité

13002 Marseille

     

Cette deuxième journée d’études portant sur les circuits courts abordera de différents points de vue (économie, anthropologie, sociologie et géographie) les problématiques qui sont apparues centrales au fil du travail interdisciplinaire conduit au sein du projet DEVAMAP, coordonné par Juliette Rouchier. Ouverte aux recherches portant sur les circuits courts dans nos différentes disciplines elle permettra de mettre en perspective le mouvement des AMAP avec d’autres mouvements sociaux construits autour de principes proches et de s’interroger sur la manière dont le modèle AMAP, d’ailleurs très divers, constitue ou non une innovation sociale.

    

Cette journée d’études abordera thématiques suivantes :

    

1) Les circuits courts et la notion de local. Comment est définie la notion de « local » dans les circuits courts ? Quelles sont les limites géographiques ou sociales du local ? On interrogera ainsi le lien entre la notion de « local » et les représentations de la qualité. Une attention particulière sera portée à la relation entre circuits courts et collectivités locales, en s’interrogeant sur les politiques en faveur des circuits courts.

    

2) Solidarité et confiance dans les circuits courts. Quel rôle jouent-elles dans les liens qui s’établissent entre producteurs et consommateurs ? Quelles représentations de l’échange ont les différents acteurs impliqués et quelles pratiques d’échange sont mises en place ?

    

3) Equité sociale, réseaux et normalisation. Les circuits courts, et les AMAP en particulier, contribuent-ils à produire une plus grande équité entre producteurs et consommateurs ? Quelle influence peuvent avoir les circuits courts sur l’ensemble du système agroalimentaire à l’échelle territoriale locale ou plus large ? Nous aborderons également les formes de normalisation autour de ce que doit être une « bonne » agriculture, une « bonne » alimentation et une « bonne » organisation des échanges entre producteurs et consommateurs.

   

Programme de la journée

10h00 Juliette Rouchier (CNRS, GREQAM), Valeria Siniscalchi (EHESS, Centre Norbert Elias) « Introduction. Le projet Devamap »

   

10h30 Dominique Paturel (INRA, UMR Innovation), « Circuits courts et cohésion sociale », discutant Marie Jacqué (Université de la Méditerranée, LPED)

   

11h30 Barbara Redlingshöfer (MaR/S) « Manger local, quels impacts sur lʼenvironnement ? » discutant Dominique Ami (Université de la Méditerranée, GREQAM)

   

12h30 - 14h00 pause repas

14h00 Yuna Chiffoleau (INRA-UMR Innovation, chef de file du groupe Agriculture et Alimentation du Réseau Rural Français), « Les circuits courts alimentaires : diversité et nouveaux enjeux pour les politiques publiques, du national au local », discutant Claire Lamine (INRA, EcoDev).

   

15h00 Catherine Darrot (Université de Rennes, Laboratoire de développement rural, Ladyss) « Rennes ville vivrière », discutant Jean-Noël Consales (Université de Provence, TELEMME)

   

16h00 Discussion générale et conclusions

   

Pour toute information : valeria.siniscalchi@ehess.fr

Centre Norbert Elias
EHESS - Campus Marseille
La Vieille Charité
2, rue de la Charité
13 002 Marseille
France

04 91 14 07 27