Les chercheurs correspondants | Les chercheurs correspondants

Gaspard Salatko

(page en cours de reconstruction)

 

 

Gaspard Salatko

 

Docteur en anthropologie sociale et ethnologie,

Qualifié aux fonctions de maître de conférences en Ethnologie

et en Sciences de l’information et de la communication

 

Chargé de conférence complémentaire à l’EHESS

Enseignant en anthropologie de l’art et du patrimoine à l’Ecole Superieure d’Art d’Avignon

 

 

Présentation

Gaspard Salatko propose une approche anthropologique des objets soucieuse de rendre compte des réactions de caractère spectaculaire que sont susceptibles de provoquer les artefacts culturels, artistiques et patrimoniaux. Basée sur une approche pragmatique qui tend à situer les opérations critiques et les épreuves de qualification au centre de l’analyse, ses recherches mettent en dialogue d’une part, les modalités pratiques de production et de restauration des images, des sonorités et des sites religieux, et, d’autre part, les réparations politiques, juridiques et morales qu’induisent les formes contemporaines d’iconoclastie.

 

Thèmes de recherches

·               Anthropologie des dispositifs cultuels, artistiques et patrimoniaux.

·               Fabrique et autonomisation des représentations du divin.

·               Crises et dispositifs de représentation en régimes séculiers.

·               Restauration et iconoclasme en théories et en pratiques.

·               Formes de l’action et de l’enquête artistiques et patrimoniales.

·               Pragmatique des théories portant sur la référence.

 

 

 

Participations à des collectifs de recherche

Depuis 2014 Membre du Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Conservation-Restauration,

avec Jean-Pierre Cometti, Stéphanie Elarbi, Marc Maire & Pierre Lagrange (École Supérieure d’Art d’Avignon).

Depuis 2012 Participation au réseau Relicom (Communication et espaces du religieux),

coordonné par David Douyère, Stéphane Dufour et Odile Riondet.

Depuis 2011 Participation au groupe de recherche Dynamiques de patrimonialisation des sites et rituels religieux,

coordonné par Sossie Andezian, Christian Décobert & Anna Poujeau.

Depuis 2011 Participation au groupe de recherche Anthropologie du spectaculaire,

fondé par Jacques Cheyronnaud, Cyril Lemieux & Emmanuel Pedler.

 

Articles dans des revues à comité de lecture

·    2014 (à paraître) : « La question de la mise en espace du sanctuaire dans la revue l’Art sacré (1954-1969) » in Archives de sciences sociales des religions  n° 166.

·    2014 (à paraître) : « Décrire le sanctuaire comme opérateur de mise en présence du divin», in MEI n°38.

·    2014 (sous presse) : « Mutations sensibles et permanence morale de la chose restaurée », in Ethnologie française, janvier 2014-1.

·    2013 (sous presse) : « Une gestion plurielle de l’appareil commémoratif chrétien », in Culture & Musées n°22, décembre 2013.

Actes de colloques internationaux avec comité scientifique

·    2014 (à paraître) : (avec David Douyère et Stéphane Dufour) « Destins d’urine sacrée. Circulations médiatiques à propos du Piss Christ d’Andres Serrano » in Actes du colloque international Le Christ dans la photographie contemporaine, coordonné par Jérôme Cottin, Philippe Kaenel, Nathalie Dietschy – 11-12 avril 2013, Université de Strasbourg.

·     2013 : « La symbolique du lieu à l’épreuve de l’expérience rituelle », in Actes du colloque international Communication du symbolique et symbolique de la communication dans les sociétés modernes et postmodernes coordonné par Stefan Bratosin et  Mihaela Alexandra Tudor, ORC IARSIC – Essachess 8-9 novembre 2012, Béziers, Iasi (Roumanie), Institutul European, « Colloquia » (13), 2013, p. 489-496.

Contributions à des ouvrages collectifs

·    2013 (sous presse) : Ne regardez pas la caméra. Priez. in LAMBERT Frédéric (dir.), Prières et Propagandes. Études sur la prière dans les arènes publiques. Suivi du livre I de La Prière de Marcel Mauss, Paris, Éditions Hermann, coll. "Cultures numériques".

·    2012 : « Restaurer des icônes à Paris au XXe siècle.», in Noémie Etienne et Léonie Henaut, L’atelier de l’histoire. La restauration des œuvres d’art XVIII-XXe siècles, Presses Universitaires de Lyon, p. 265-282.

Compte-rendu de thèse

·    2012 : « Restauration liturgique et planifications esthétiques », in Culture & Musées, n°18, janvier 2012, p. 227-229.

Rapports universitaires déposés

·    2011 : Restauration liturgique et planifications esthétiques. Enquête sur les modalités de gestion de la forme « art sacré » en contexte de reconfiguration cultuelle catholique,

Thèse de doctorat en Anthropologie sociale et Ethnologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Marseille, 396 p (en cours de publication).

·    2007 : Peindre des icônes, approche ethnographique d'une pratique picturale chrétienne orthodoxe (France contemporaine),

Mémoire de Master 2, Recherches Comparatives en Anthropologie, Histoire et Sociologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Marseille.

Autres publications

·    Billet de recherche dans le carnet du séminaire Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux, hébergé par la plate-forme scientifique hypotheses.org : http://patrimonialisation.hypotheses.org/les-interventions/gaspard-salatko-2

Communications

Colloques nationaux et internationaux

(avec David Douyère et Stéphane Dufour) « Destins d’urine sacrée. Circulations médiatiques à propos du Piss Christ d’Andres Serrano » in Le Christ dans la photographie contemporaine – Université de Strasbourg, 12 avril 2013.

« La symbolique du lieu à l’épreuve de l’expérience rituelle » in Communication du symbolique et symbolique de la communication dans les sociétés modernes et postmodernes, colloque international organisé par ESSACHESS et l’Open Research Center for International Applied Research Studies of Innovations in Communication (ORC IARSIC) – Université Paul Valéry Montpelier 3, 9 novembre 2012.

 « La prière comme engagement public et intime. Ou comment planifier les retransmissions télévisées de la messe catholique ?  », in Représentations médiatiques des communautés de croyance: le rôle politique de la prière et du recueillement, colloque international coordonné par Frédéric Lambert, Alicia Entel et Marc Lits – Université Paris 2, 5 juin 2012.

« La restauration des icônes de l'église des Trois Saints Hiérarques à Paris au XXe siècle : restauration ou reconfiguration d’un dispositif liturgique ? », in  Restaurer les œuvres d'art : acteurs et pratiques (XVIIIe-XXIe siècles), colloque international coordonné par Noémie Etienne et Léonie Hénaut - INHA, Paris, 30 juin 2009.

Journées d’études

« Décrire les dispositifs cultuels à partir de leur composantes sensibles et/ou mémorielles », introduction à la journée d’étude « Culte » ou « patrimoine » ? - Centre Norbert Elias (Marseille), 10 octobre 2013.

« Contingences esthétiques d’un cadre d’expérience cultuelle », in Communication et espaces du religieux,  journée d’étude coordonnée par David Douyere, Stéphane Dufour et Odile Riondet, - Université  Paris 13, 4 avril 2012.

« Composer une architecture mémorielle hybride ? Agencement et restauration du sanctuaire de l’église Saint-Jean-Baptiste de Belleville », in Quels patrimoines pour quelles communautés ? Valeur sociale du patrimoine : Patrimoines et communautés religieuses, journée d’étude coordonnée par Claudie Voisenat – Ministère de la culture et de la communication, 12 mars 2012.

« Images, restaurations et liturgies : les inflexions méthodologiques d'un projet de recherche », in Journées doctorales du Centre Norbert Elias - Université d’Avignon, 19 octobre 2011.

« Questions posées à la dimension patrimoniale du sanctuaire catholique », in Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux, journée d’étude coordonnée par Sossie Andezian, Christian Décobert et Anna Poujeau - EHESS, Paris., 29 mars 2011

« Peinture d'icônes : construire un regard ethnographique, décrire une pratique picturale », in La musique pour objet, journée d’étude coordonnée par Denis Laborde - EHESS, Paris, 3 avril 2007.

Séminaires

(avec Isabelle Saint Martin) « Regards esthètes regards croyants », in Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux, séminaire coordonné par Sossie Andezian, Christian Décobert et Anna Poujeau - EHESS, Paris, 3 avril 2013.

(avec Emmanuel Pedler) « Esthétisation du rituel et ritualisation du sensible. De la sociologie de l’art à l’anthropologie du religieux » in Sociologie et histoire des formes et des dispositifs culturels, séminaire coordonné par Emmanuel Pedler - EHESS, Marseille, 16 jan. 2013.

« Conserver les choses du culte et en restaurer la liturgie. Approche symétrique des modes de gestion publique et ecclésiale de l'appareil commémoratif chrétien », in Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux, séminaire coordonné par Sossie Andezian, Christian Décobert et Anna Poujeau - EHESS, Paris, 3 fév. 2012.

« Restauration liturgique et planifications esthétiques : restitution et mise en perspective d’un parcours d’enquête », in Dynamiques de la culture, séminaire coordonné par Jacques Cheyronnaud et Emmanuel Pedler - EHESS, Marseille, 22 juin 2011.

« Enquête sur les modalités de gestion et de composition de la forme "art sacré", en contexte de restauration liturgique catholique. (France, XXe-XXIe siècle) », in Dynamiques de la culture, journée d’étude coordonnée par Jacques Cheyronnaud et Emmanuel Pedler - EHESS, Marseille, 22 juin 2010.

« Comment décrire un agencement liturgique catholique contemporain ? », in Ontologie des dieux, séminaire coordonné par Elisabeth Claverie et Albert Piette - EHESS, Paris, 5 fév. 2010.

« Peinture et restauration des icônes et des peintures murales de l’église orthodoxe des trois Saints hiérarques (Paris, XV°) », in Anthropologie des dispositifs cultuels, séminaire coordonné par Jacques Cheyronnaud et Elisabeth Claverie - EHESS, Marseille, 22 mai 2008.

« Formuler un canon esthétique : statuts et formes de l’image pieuse dans la tradition chrétienne orthodoxe », in  Anthropologie des dispositifs cultuels, séminaire coordonné par Jacques Cheyronnaud et Elisabeth Claverie - EHESS, Marseille, 21 mai 2007.

Activités scientifiques et responsabilités collectives

Organisation et coordination de la journée d’étude « Culte ou patrimoine ? » - Centre Norbert Elias (Marseille), 10 octobre 2013 (http://centre-norbert-elias.ehess.fr/document.php?id=1305).

Participation au groupe de recherche Dynamiques de patrimonialisation des sites et des rituels religieux, coordonné par Sossie Andezian, Christian Décobert et Anna Poujeau.

Participation au groupe de recherche Anthropologie du spectaculaire, coordonné par Jacques Cheyronnaud, Emmanuel Pedler et Cyril Lemieux.

Participation au réseau Relicom (Communication et espaces du religieux), coordonné par David Douyere, Stéphane Dufour et Odile Riondet.

Thèse

Doctorat en Anthropologie sociale et ethnologie.

Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (Centre Norbert Elias, UMR 8562).

Thèse dirigée par Jacques Cheyronnaud (Directeur de recherche au CNRS)

Titre : Restauration liturgique et planifications esthétiques. Enquête sur les modalités de gestion de la forme art sacré en contexte de reconfiguration cultuelle catholique).

Soutenance : le 11 juillet 2011, à Marseille

Mention : Très honorable avec les félicitations unanimes du jury.

Composition du jury : Emmanuel Pedler (Directeur d’Études à l’EHESS, président), Jacques Cheyronnaud (Directeur de recherche au CNRS, directeur de thèse), Elisabeth Claverie (Directrice de recherche au CNRS), Jean Davallon (Professeur à l’Université d’Avignon, rapporteur), Laurence Herault (Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille 1), Albert Piette (Professeur à l’Université de Picardie, rapporteur) et Isabelle Saint-Martin (Maître de conférences –Hdr- à l’EPHE Ve section-Sorbonne).

Résumé :

Ce travail interroge les aboutissements esthétiques de l’entreprise de restauration liturgique entérinée par le concile Vatican II. L’enquête s’organise sur l’observation du fonctionnement des commissions diocésaines d’art sacré qui peuvent être définies comme des instances locales d’expertise homologuées à administrer les implications artistiques et architecturales de ce concile. L’examen des ressources littéraires, produites ou mobilisées par ces commissions, vise à mettre en évidence la façon dont les théoriciens et les praticiens du rituel déduisent, à partir de la théologie, des espaces de sensibilité ajustés à leurs pratiques. Par ce biais, il s’agit d’explorer la façon dont cette institution ecclésiale procède à l’esthétisation des lieux de son culte en y disposant les ressources objectives régissant un accès au dieu chrétien, une entité de divine paradoxalement réputé imperceptible.


EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

La Position du chercheur

Colloque - Mercredi 08 novembre 2017 - 09:00Le colloque est co-organisé par l’École supérieure d’art et de design Marseille-Méditerranée, le MuCEM et le Centre Norbert Elias. Il aura lieu les 8-9 et 10 novembre 2017Le positionnement éthique ou politique d’un chercheur se construit à travers ses méthodes de travail. En sciences humaines et sociales, ces méthodes sont autant de manières de faire au sein du discours. Elles mobilisent un ensemble de gestes et d’opérations qui concernent aussi la recherche artistique. C’est sur ces gestes partagés que nous souhaitons amener le dialogue entre recherches scientifiques et pratiques artistiques.Nous partons de la part commune de matérialité du travail de recherche – la confrontation avec les matériaux, les archives et les témoignages – pour susciter un dialogue autour des gestes de la collecte, des méthodes d’enquête, des formes d’écriture et d’exposition. Admettre que celles-ci ne traduisent pas seulement des résultats, mais constituent en soi des chantiers théoriques et artistiques, c’est ouvrir un espace d’échanges entre arts et sciences sociales.Notre démarche consiste davantage à décloisonner les discours qu’à interroger la spécificité de nos recherches respectives. L’enjeu est de penser la recherche en dehors des frontières disciplinaires afin de constituer un laboratoire de réflexivité et d’innovation offrant aux uns et aux autres la possibilité de déplacer son regard sur ses objets et ses pratiques.MERCREDI 8 NOVEMBRE 2017Centre de la Vieille Charité – Cinéma Le Miroir9h30 : mots d’ouverture, conseil scientifique.ENGAGEMENT ET DISTANTIATION : LE CHERCHEUR ET SON TERRAINModération : Boris Pétric (Centre Norbert Elias)Comment évaluer la proximité ou la distance par rapport à son sujet de travail ? L’implication du chercheur conditionne son intelligence des problèmes à étudier ou des situations à documenter. En témoignent de nombreuses réflexions sur le placement de la caméra, mais aussi sur la place des émotions dans l’énonciation historique, ou encore sur le rôle heuristique des procédés littéraires et des techniques théâtrales de distanciation. Ce dialogue entre chercheurs et artistes vise à interroger le caractère heuristiquement fécond de l’implication sensible du chercheur, ainsi que le rôle du désir dans le geste de chercher.10h00 : Philipe Bazin et Christiane Vollaire11h : Discussion11h30 : pause12h-13h : Kapwani Kiwanga 13h-15h : pause déjeunerModération : Vanessa Brito (ESADMM)15h-15h30 : présentation de la revue Sensibilités par Quentin Deluermoz (il nous faudra réserver une autre salle).16h projection de L’hypothèse du Mokélé Mbembé (1h18) et débat avec Marie Voignier.18h : pauseModération : (intervenant à confirmer)18h30-20h : projection et débat avec Jeff Silva JEUDI 9 NOVEMBRE 2017MuCEM – auditorium Germaine TillionISOLER, CADRER, CONFRONTER : ENJEUX DES GESTES DE LA COLLECTEModération : Lotte Arndt (ESAD Valence-Grenoble) et Dorothée Dussy (CNE) Comment se constitue un objet de recherche ? Tout commence, comme le rappelle Michel de Certeau, avec le geste de mettre à part. Les premiers gestes consistent à collecter, à isoler, à cadrer, à confronter des sources, à opérer des changements de focale. Ils ont une force qui leur est propre, ils fabriquent du sens. Quels effets cela produit sur nos possibilités de compréhension ? Comment un objet se transforme en document, en objet archéologique ou ethnographique ? Qu’est-ce qui se perd lors de cette transformation qui est aussi un abandon de liens et de possibles ? Un des objectifs sera de confronter les enjeux de différents gestes et pratiques de la collecte réalisées par des chercheurs et des artistes.9h30-11h30 : Mathieu Abonnenc (artiste), Romain Bertrand (historien), Benoît de l’Estoile (anthropologue).11h30 : pause12h-13h : Discussion DONNER VOIX, REPHRASER, MONTER : LA RECHERCHE DE FORMES D’ÉNONCIATIONModération : Nicolas Feodoroff (FID) et Aude Fanlo (MuCEM) (à confirmer)Comment faire parler des objets ? Comment prolonger la puissance de parole de voix isolées ou disparues ? Ces questions animent de nombreuses démarches artistiques. Elles sont aussi au cœur de l’anthropologie visuelle ou de la réflexion que certains historiens portent sur l’écriture de l’histoire, l’usage et le traitement de l’archive. Que l’on construise un récit littéraire, cinématographique ou historique, ces questionnements entraînent de nouveaux usages de la citation et de la paraphrase, du découpage et du montage, de la voix off et de la figure du narrateur. Ils produisent des formes d’énonciation plurielle qui donnent à l’objet de la recherche la possibilité de se constituer comme sujet et d’évaluer lui-même son propre statut. 14h30-17h : Patrick Boucheron (historien), Arlette Farge (historienne), Natacha Nisic (artiste), Caterina Pasqualino (anthropologue).17h : pause17h30-18h30 : DiscussionVENDREDI 10 NOVEMBRE 2017MuCEM auditorium Germaine Tillion TROUER LE RÉCIT CONTINU : ESPACES BLANCS, HISTOIRES POTENTIELLES ET CONTREFACTUELLESModération : Vanessa Brito (ESADMM)et Anna Dezeuze (ESADMM) Une manière de refuser le caractère nécessaire de l’état des choses est, pour les historiens, d’imaginer à partir de ce qui s’est amorcé mais non développé dans l’histoire, ce qu’aurait pu être le futur de ces passés inaboutis. Il est possible d’écrire une autre histoire à partir des avenirs non advenus – une histoire fictive, contrefactuelle, mais offrant des ressources à l’action, en dehors de l’évidence du présent. Ces expériences d’écriture en histoire, pratiquées parfois en anthropologie, peuvent alors rencontrer des expériences artistiques de mise en récit. Ce qui nous permettra d’interroger les usages artistiques du document et de l’archive, le statut de la fiction et les régimes de véridicité.9h30-11h45 : Quentin Deluermoz et Pierre Singaravélou (historiens), Vincent Meessen (artiste), Uriel Orlow (artiste).11h45 : pause12h15-13h : DiscussionL’EXPOSITION COMME FORME D’ÉCRITUREModération : Sylvie Collier (UAM) et Jean-Roch Bouiller (MuCEM)Exposer est une opération commune à l’artiste et au chercheur en sciences humaines et sociales. On expose des images, mais aussi une pensée et des arguments. Qu’il soit visuel ou textuel, le montage construit du sens, tisse des récits et propose une narration. Aujourd’hui, philosophes et historiens de l’art cherchent des points de convergence entre la forme-livre et la forme-exposition. Des anthropologues, sociologues et historiens co-construisent des expositions dans des musées de société. Le commissariat de recherche pose clairement la question de l’engagement de l’art par rapport à la connaissance et nous rend à l’évidence que laproduction du savoir est indissociable de ses formes de monstration et d’exposition. Une réflexion commune sur les enjeux de cette forme de narration ouvre encore un espace de dialogues entre nos recherches respectives.14h30-17h00 : Nadine Gomez (directrice du Musée Gassendi et du « Cairn »), Yann-Philippe Tastevin (anthropologue),  (artiste), Philippe Artières (historien).17h : pause17h30-18h30 : Discussion et clôture.(...)

Lire la suite

Séminaire Economie et Histoire

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 19 octobre 2017 - 15:00L’historie et l’économie s’intéressent actuellement à l’ensemble des phénomènes sociaux. Leurs approches mobilisent à la fois des questionnements et des méthodes différentes. Le but de ce séminaire sera d’enrichir l’étude de ces objets partagés en confrontant approches et méthodes à partir de quelques dossiers thématiques. Ces dossiers comptent se focaliser, entre autres, sur la mobilité sociale et intergénérationnelle, le rôle du mariage, et l’impact de l’urbanisation sur des différents phénomènes sociaux.Le séminaire aura lieu un jeudi par mois, en alternance entre le Centre Norbert Elias et l’AMSE.Organisateurs : Jean Boutier, Cecilia Garcia-Peñalosa, Alain Trannoy, Arundhati Virmani.Séance du 19 octobre 2017Alain Trannoy - Questions de mobilité intergénérationnelle: Les élites françaises  Discutant : Jean Boutier> Voir le détail de la programmation à venir sur l'affiche(...)

Lire la suite

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27