CECI n'est pas EXECUTE Centre Norbert Elias : Journée d’études « De nouvelles vulnérabilités ?Incertitudes et expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales»

Les journées d'études, les colloques, les séminaires | Archives

Journée d’études « De nouvelles vulnérabilités ?Incertitudes et expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales»

Lundi 27 juin 2011

     

Journée d’études organisée par Florence Bouillon (Université Paris 8, Centre Norbert Elias) ; Suzanne de Cheveigné (Centre Norbert Elias); Johanna Lees (Centre Norbert Elias) ; Sandrine Musso (Centre Norbert Elias)

    

EHESS, Centre Norbert Elias, 2 rue de la Charité, 13002 MARSEILLE

    

3ème étage, Salle de réunion

    

Cette journée se propose d'ouvrir un espace d'échanges sur les nouvelles vulnérabilités dans le travail social, à partir de la restitution d’une recherche collective intitulée VITALIS (Vulnérabilités en contexte : expérimentations dans le champ des actions sanitaires et sociales et reconfiguration des politiques de prévention et de protection). Financée par l’Agence Nationale de la Recherche, cette recherche mobilise 4 équipes, déployées sur des terrains marseillais, viennois, et parisiens.

    

L'action publique augmente depuis une quinzaine d’années son emprise sur les dispositifs dits « de première ligne » en imposant une logique à la fois gestionnaire (rationalisation, management, évaluation) et directive (regroupements, modalités de financement, définition des publics et des échelles territoriales), sur fond d’augmentation de la précarité. Entre les intervenants et leurs publics, de larges espaces d’incertitude se déploient alors, où prennent place des évitements et des « empêchements à agir », mais où se développent aussi des leviers, des savoir-faire peu explicités et fondés sur des valeurs/principes/normes faiblement connus. Documenter ces processus nous permet de questionner plus largement les changements de paradigme de l’action sociale, et partant, de l'action publique en général.

    

13h30-13h40 : Accueil

Suzanne de Cheveigné

    

13h40-14h00 : Présentation générale du projet Vitalis

Claire Lévy-Vroelant, Université Paris 8, LOUEST/CNRS

     

14h00-14h45 : La prise en charge des personnes sans domicile : un système d'acteurs vulnérable ?

Marie Loison, Centre Maurice Halbwachs ; Claire Lévy-Vroelant, Université Paris 8, LOUEST/CNRS

     

14h45-15h30 : Visites à domicile: Standardisation comme déshumanisation

Christoph Reinprecht, Université de Vienne

     

15h30-16h00 : pause café

 

16h00-16h45 : Prévention et "réduction des risques" - entre dispositifs d'intervention et actions dans la "communauté"

Michel Joubert, Université Paris 8, CESAMES ; Isabelle Maillard, CESAMES ; Chantal Mougin, CESAMES

     

16h45 - 17h30 : La lutte contre la précarité énergétique : intervenir au croisement d’enjeux liés à l’environnement, au logement et à l’action sanitaire et sociale

Florence Bouillon, Suzanne de Cheveigné, Johanna Lees, Sandrine Musso.

    

17h30-18h : Conclusions, synthèse et perspectives

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS
Université D'Avignon
Aix-Marseille

flux rss  Actualités

Rencontres musico-doctorales de Paris à Marseille

Rencontre - Jeudi 22 juin 2017 - 10:00Ces journées, organisées par le Centre Norbert Elias et le Centre Georg Simmel avec le soutien de l'EHESS, se donnent pour objectif de mettre en lumière des travaux de doctorant.e.s travaillant sur la musique.Vous trouverez dans le programme de ces rencontres des communications sur les thèmes de la programmation des musiques du monde, de l'apprentissage de la techno, du music-hall, mais bien d'autres encore. (...)

Lire la suite

Dimension sexuée de la vie sociale

Journée(s) d'étude - Jeudi 16 mars 2017 - 09:30Ces journées d’étude analyseront les reformulations que révèle, dans la parenté, la circulation des choses, des corps ou des personnes au sein d’un monde globalisé. Trois phénomènes majeurs seront envisagés, du plus récent au plus ancien : les nouvelles techniques de reproduction, du don de gamètes à la gestation pour autrui, l’adoption internationale et ses déclinaisons, la migration. Les circulations qu’ils recouvrent tendent en effet à questionner, troubler ou reformuler les relations entre parents comme les rapports de genre. Elles interrogent les frontières nationales et les législations qui leur sont associées, suscitent de nouvelles formes de mobilités, redéfinissent les  identités et les appartenances. Quels éléments circulent, sous quelles formes et par quelles voies lorsqu’il s’agit de procréer, de construire une famille, de faire vivre ou de maintenir l’existence des liens entre parents ? À quelles relations donnent lieu ces circulations, qu’il s’agisse du « voyage » que représente le transfert de paillettes de sperme, de la figure lointaine d’une gestatrice connue ou non, des liens construits dans les parcours d’adoption internationale ou de la manière dont la distance et la mobilité tendent à reformuler les liens familiaux en situation de migration ?  À la croisée de la parenté, de la citoyenneté et de la nationalité, on questionnera enfin les dispositifs d’affiliation, de reconnaissance et d’appartenance que révèlent ces différentes circulations.(...)

Lire la suite

Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives

Débat - Mardi 31 janvier 2017 - 18:00Rony Brauman et Jean-Pierre Olivier de Sardan, directeur d'études à l'EHESS,  débattent autour du thème « Aide humanitaire et aide au développement : problèmes et perspectives », le mardi 31 janvier 2017(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

École des hautes études en sciences sociales

Centre de la Vieille Charité
2, rue de la Charité
13002 Marseille

tél. : 04 91 14 07 27